Fantasy – Le mage de la Montagne d’Or de Alexandre Lévine

Me revoilà de retour après une semaine de vacances en Tunisie avec une chronique sur un livre  que j’ai beaucoup aimé!

J’ai reçu ce livre dans le cadre d’un partenariat avec les Editions Artalys que je remercie.

Synopsis:

Un étrange mage du nom de Wärsani se rend à la cour d’Yssourak, le souverain du vaste royaume du Tourpana, où, usant de ses pouvoirs magiques, il enlève la favorite du roi. Quelques jours plus tard, une jeune fille à la sublime beauté se présente. Elle dit s’appeler Astarya et être la fille du mage. D’après elle, Wärsani a acquis l’immortalité, et tant de pouvoirs que les dieux eux-mêmes ne sauraient le vaincre. Il est devenu le Seigneur des Ténèbres. Astarya propose néanmoins de protéger Yssourak contre celui qu’elle assure être son père. L’offre est tentante, mais qui est vraiment Astarya ? Le roi s’apprête-t-il à introduire dans son palais une alliée ou bien une vipère au service de Wärsani ? Astarya ne le cache pas : c’est la vie du roi qui est en jeu. Et insensiblement, les forces des Ténèbres commencent déjà à étendre leur emprise sur le royaume.

Mon avis:

Tout d’abord, un mot sur la couverture qui représente les deux personnages principaux, Astarya et Wärsani, ainsi que la montagne d’or et que je trouve vraiment superbe. J’ai trouvé cette histoire vraiment intéressante et fantastique avec ses créatures magiques et sa mythologie travaillé de façon à la rendre non seulement cohérente, mais aussi captivante. Ce livre est un mélange de sagesse, d’aventure, de fantasy et de pouvoirs. J’ai beaucoup aimé les personnages de l’histoire qui sont tous très attachant ou au contraire détestable mais qui ne laisse pas indifférent! Yssourak m’a parut un roi vraiment humble et juste et j’ai beaucoup aimé son caractère et son ouverture d’esprit. Astarya m’a parut, dès sa première apparitions, totalement mystérieuse et à la fois bienveillante et manipulatrice. Wärsani est l’opposé totale d’Yssourak, assoiffé de pouvoirs et prétentieux, je l’ai détesté tout au long de l’histoire. Kanashka, la favorite d’Yssourak m’a beaucoup plu par son courage et sa persévérance, c’est une femme très forte et avec beaucoup de caractère! Narantewé, le frère d’Astarya, m’a parut un peu effacé mais vraiment bienveillant dans ses brèves apparitions et toujours prêt à tout pour sa soeur. Ylainakté, le roi des dieux, m’a parfois agacé pas son inactivité mais au final je l’ai trouvé très protecteur et bienveillant mais aussi très courageux.Le styles de l’auteur est vraiment fluide et m’a vraiment transporté dans cette histoire sans que je ne m’ennuie une seule seconde. Il nous présente une civilisation et une mythologie vraiment passionnante et nous fait voyager à travers son univers. Les évènements s’enchaînent avec une cohérence et un rythme vraiment très agréable et il s’y passe toujours quelque chose.

En bref, c’est une superbe découverte pour moi qui en fait un coup de coeur puisque, quand je lis, j’aime pouvoir voyager, vivre l’histoire avec les personnages et c’est exactement ce qui s’est passé dans ce livre. Je conseille ce livre à tout les amateurs de fantasy et aux autres également ne serait-ce que pour découvrir cette merveilleuse histoire.

Publicités

Une réflexion sur “Fantasy – Le mage de la Montagne d’Or de Alexandre Lévine

  1. Kassandra dit :

    Après l’avoir lu, il ne m’a pas autant plu qu’à toi.
    Je trouvais qu’il y avait trop de longueurs au début et pas assez d’action et l’histoire a commencé à me plaire que vers la fin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s