Contemporaine – Désolations de David Vann

J’ai reçu ce livre dans le cadres des Matchs de la rentrée Littéraire avec Rémi et Priceminister que je remercie tout deux pour cette opération qui m’a permis de découvrir un roman de cette rentrée. Vous trouverez ce livre en vente par ICI.

Synopsis:

Sur les rives d’un lac glaciaire au cœur de la péninsule de Kenai, en Alaska, Irene et Gary ont construit leur vie, élevé deux enfants aujourd’hui adultes. Mais après trente années d’une vie sans éclat, Gary est déterminé à bâtir sur un îlot désolé la cabane dont il a toujours rêvé. Irene se résout à l’accompagner en dépit des inexplicables maux de tête qui l’assaillent et ne lui laissent aucun répit. Entraînée malgré elle dans l’obsession de son mari, elle le voit peu à peu s’enliser dans ce projet démesuré. Leur fille Rhoda, tout à ses propres rêves de vie de famille, devient le témoin du face-à-face de ses parents, tandis que s’annonce un hiver précoce et violent qui rendra l’îlot encore plus inaccessible. Après Sukkwan Island, couronné par le Prix Médicis 2010, le second roman de David Vann est une œuvre magistrale sur l’amour et la solitude. Désolations confirme le talent infini de son auteur à explorer les faiblesses et les vérités de l’âme humaine.

Mon avis:

Je connaissais l’auteur uniquement de nom et j’en avais entendu beaucoup de bien ce qui explique que j’ai voulu lire ce livre pour me faire ma propre opinion. Je dois avouer qu’il me faisait plutôt peur mais j’ai été agréablement surprise. Alors certes il n’y a pas vraiment de grandes scènes d’actions dans ce livre (quoi que vers la fin…), mais les personnages sont très touchants. On rencontre trois couple; Irène et Gary, mariés depuis de nombreuses années mais dont l’amour, petit à petit, se remet en question, leur vie même est mise en question et tout s’effondre autour d’eux. Le second couple, Rhoda et Jim, Rhoda est la fille d’Irène et Gary, suit un peu le même chemin si ce n’est qu’il ne sont pas encore mariés. Et enfin le troisième couple, Monique et Carl, Que dire de Monique en des termes disons politiquement correct? C’est une femme exhubérente, aguicheuse et ne mâchons pas nos mots, une garce de première qui prend beaucoup de plaisir à faire du mal aux autres. Carl sont compagnon est plus en retrait, un peu effacé et maladroit mais vraiment touchant et attachant. Un quatrième couple est également présent, celui du fils d’Irène et Gary, mais un peu plus en retrait et l’on n’apprend pas grand chose à leur sujet, il s’agit de Mark et Karen. Chacun de ces couple, mis à part le quatrième, va subir des turbulences, être malmenés pour finalement arriver à un dénouement inévitable. Je ne m’attendais pas à une fin de ce genre, bien qu’on pouvait le présager mais j’ai vraiment beaucoup aimé suivre l’évolution des ces couples, de ces personnages que j’ai trouvé très attachants. J’ai eu beaucoup de mal à reposer le livre avant de l’avoir terminé et malgré le peu d’action, on se trouve emporté par l’histoire et on vit l’histoire à travers les personnages tout en ressentant une multitude de sentiments. Le récit se passe en Alaska et j’ai beaucoup aimé les descriptions du paysage, très poétiques, qui m’ont permis de rêver, d’imaginer et de voyager à travers ces mots. La plume de l’auteur est à la fois puissante et poétique et nous tiens en haleine jusqu’à la toute dernière page de son histoire. Je ne dirais pas qu’elle est fluide parce que le livre est long à lire, il faut prendre son temps pour le savourer et la police d’écriture est relativement petite mais c’est une écriture qui nous entraîne sans que l’on s’en rende compte.

Une jolie découverte avec une histoire à la fois touchante, poignante et une invitation au voyage en Alaska. Je vous conseille vraiment cette lecture qui m’a vraiment séduite de par ses personnages, leurs histoire, la poésie du texte et les sentiments qu’il nous fait ressentir.

Publicités

2 réflexions sur “Contemporaine – Désolations de David Vann

  1. Noukette dit :

    Je suis en plein dedans, pour l’instant j’aime beaucoup, mais pas sûr que ce soit le même coup de cœur que pour Sukkwan island que j’avais littéralement adoré !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s