Young Adult – La probabilité statistique de l’amour au premier regard de Jennifer E. Smith

J’ai reçue ce livre en partenariat avec Livraddict et les Editions Black Moon que je remercie.

Synopsis:

Elle a raté son avion? Elle prendra le suivant. Pendant ce temps à Londres, son père se remarie? Elle n’avait aucune envie d’assister à cet évènement. Un jeune homme charmant s’assied à côté d’elle? Le vol dure six heures, tant mieux si on peut allier l’utile à l’agréable. Et vous, croyez vous au destin, surtout quand il défie toute logique?

Mon avis:

Voilà un roman que j’avais repéré à sa sortie en VO mais dont la couverture ne me plaisait pas vraiment… Sorti chez Hachette Jeunesse au mois de janvier, cette couverture donne vraiment envie de lire ce livre et m’a de suite plu. Je ne connaissais pas du tout l’auteur et je ne savais donc pas à quoi m’attendre mais d’après la quatrième de couverture, c’était exactement le genre d’histoire qui fait fondre mon coeur de midinette et ça n’a pas loupé!

L’intrigue de ce livre repose sur le voyage que va faire Hadley, le personnage principale, et sur le déroulement d’un évènement auquel elle va devoir assister alors qu’elle n’en a pas la moindre envie. Les thèmes abordés sont dans l’air du temps et ce sont des sujets difficile dès lors qu’il touche des adolescents comme le divorce, la séparation ou encore les décès.  L’histoire n’est certes pas très originale, les romances sont monnaie courante, mais la façon dont celle-ci est raconté m’a séduite et un endroit en particulier ou se déroule une partie de l’histoire, que j’ai trouvé neutre m’a séduite.

Le personnage principale est Hadley, une jeune fille dont la vie de famille est bouleversé par une séparation. Elle va devoir traverser un océan et faire preuve de courage pour affronter ses peur outre Atlantique mais ne se doute pas un instant de ce que la vie lui prépare comme surprise. C’est une jeune adolescente, qui réagit comme telle et qui, pourtant, n’est pas si immature qu’on pourrait le penser et devient attachante au fil de l’histoire. Oliver est le second personnage principal. Il est lui aussi un adolescent, profondément blessé par une disparition mais je l’ai trouvé beaucoup plus mature qu’Hadley et j’ai beaucoup aimé sa façon de prendre sur lui et d’être à l’écoute des autres. Ces deux personnages sont attachants à leur manière et il est vraiment facile de s’identifier à l’un ou à l’autre.

Le récit se déroule à New York et à Londres mais aussi entre les deux, vous comprendrez pourquoi en lisant le livre! Le narrateur est l’auteur qui nous raconte son histoire de telle façon qu’on s’imagine chaque instant, chaque scène, comme si on les vivaient. Le vocabulaire est courant et très accessible. La plume de l’auteur est entraînante et fluide, à tel point que j’ai lu ce livre d’une seule traite. J’ai adoré la façon dont l’auteur donne vie à son histoire et à ses personnages tout en restant crédible. Loin de ressembler à une histoire pleine de guimauve, ce livre parle de sujets difficile pour les adolescents avec justesse et je pense que ce public en particulier appréciera vraiment. Le roman est intéressant et l’histoire très touchante. Au cours du récit, on peut voir que l’auteur fait beaucoup référence à un livre de Charles Dickens, « Un ami commun », et j’avoue que cela a vraiment piqué ma curiosité et donné envie de découvrir ce livre. Ce que je retiendrai également de ce livre, c’est la multitude de sentiments que l’auteur nous fait ressentir, quelques touches d’humour, de la tristesse mais aussi de la joie et de la tendresse.

Pour conclure, c’est une très jolie découverte et  je vais très certainement suivre cette auteure. J’ai vraiment passé un excellent moment de lecture avec cette romance toute en douceur et je vous recommande vraiment ce roman. Que vous ayez des ados à la maison ou bien encore, que vous aimiez tout simplement les jolie romance, pas de doute! Il sera vraiment fait pour vous.

Publicités

Historique – Jeanne de Jacques Cassabois

Synopsis:

Jeanne. Car Jeanne d’Arc était Jeanne avant d’être chef de guerre. Figure emblématique de notre histoire, elle était surtout une jeune fille de dix-sept ans. Sa fabuleuse épopée va bouleverser le royaume de France. En deux ans, Jeanne fait sacrer un roi, repousse les Anglais, ravive la confiance d’un peuple tout entier. Sainte ou visionnaire ? Jeanne, l’étincelle de Domrémy, était d’abord un être d’exception, traversant chaque instant avec toute son énergie et son amour de vivre.

Mon avis:

A l’occasion du 600ème anniversaire de Jeanne d’Arc, j’avais très envie de découvrir ce livre et d’en savoir un peu plus sur cette jeune femme qui est resté dans les mémoires de par ses exploits malgré toutes ces années. Je dois dire qu’au niveau de la couverture, je ne la trouve pas très attrayante mais je peux vous assurer que les apparences sont trompeuses et que le contenu en vaut vraiment la peine.

L’intrigue du livre repose sur la totale transformation du personnage principal, Jeanne, mais aussi sur de nombreuses guerre pour libérer les territoires français et chasser les anglais du pays. L’histoire est vraiment très intéressante et on sent le travail de documentation que l’auteur a du faire pour nous retranscrire son histoire. Ce qui en fait un roman original selon moi, c’est qu’il est loin d’être ennuyeux ou rébarbatif et devient très vite passionnant.

Le personnage principal est Jeanne et ce petit bout de femme a suscité toute mon admiration. Fille de paysans, elle part de rien, quitte sa famille et ses amis pour se lancer dans une quête absolument gigantesque au nom de Dieu. Elle va devoir franchir un nombre incalculable d’obstacle et réussir à obtenir la confiance des gens pour que tous la croient. Malgré tout, sa foi est inébranlable et son courage sans fin. J’ai beaucoup apprécié de la voir évoluer tout au long de l’histoire et j’ai vraiment aimé son caractère de battante qui ne baisse pas les bras. En deux ans, Jeanne fait sacrer un roi, repousse les anglais et ravive la confiance d’un peuple tout entier.

Le récit se déroule en France dans différentes villes entre 1429 et 1430. Le vocabulaire est riche et pourtant très accessible. Des explications sont donnés en bas de pages pour les mots techniques et permettent donc une grande facilité de compréhension. La plume de l’auteur est fluide et le livre se lit vraiment très vite. J’ai particulièrement aimé sa façon de nous raconter l’histoire de Jeanne de façon passionnante, et j’ai vraiment pu constater le travail de recherche que l’auteur avait fait. Ce qui le change des autres romans historique qui sont, en général, ennuyeux? Et bien c’est justement la capacité de l’auteur à donner vie à son histoire. Dès les premières pages j’ai été happé par le récit et j’ai eu bien du mal à le lâcher. Il y a beaucoup d’action au fil des pages mais aussi des temps morts qui sont, je pense, indispensable et en total accord avec le roman comme par exemple les hésitations et autres tergiversations du roi et des hommes d’armes.

Pour conclure, c’est une belle découverte et j’ai vraiment passé un excellent moment de lecture en compagnie de Jeanne d’Arc. Je vous recommande vivement ce roman que ce soit pour les ados qui veulent connaître son histoire sans s’ennuyer ou encore pour les adultes. Jacques Cassabois a su me transporter à une autre époque aux côté de Jeanne et c’était un grand plaisir.

Bit-lit – Insatiable tome 2 de Meg Cabot

Synopsis:

Marre du train-train quotidien? Meena Harper, elle, donnerait tout pour une vie normale. Ce n’était déjà pas facile d’être la fille-qui-t’annonce-que-tu-vas-mourir. En plus il a fallu que Meena tombe amoureuse du fils de Dracula. Pour quelqu’un qui n’aimait pas les vampire… Aujourd’hui, Meena aggrave encore son cas: la voilà devenue « chasseur de vampire » tout en cherchant à prouver que ce ne sont pas des monstres… Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, hein? Surtout quand: -Votre ex-ex est devenue un suceur de sang, -votre ex-prince à crocs refait surface, -des cadavres vidés de leur sang sont retrouvés dans les rues de la ville. Bonne chance, Meena. Garde ton sang…froid!

Mon avis:

Après avoir aimé le premier tome, j’avais très envie de lire le second. La couverture est dans la même lignée que la première, elle est magnifique! La quatrième de couverture me donnait envie de retrouver les personnages du tome 1 mais aussi de voir où l’auteur allait nous emmener cette fois-ci. Même si j’ai bien aimé et que j’ai passé un bon moment de lecture, j’ai tout de même été un peu déçue et vous allez voir pourquoi.

L’intrigue du livre repose sur le retour du prince Lucien Antonescu, mais aussi sur la transformation de l’ex de Meena en vampire et sur les cadavres retrouvés exsangues dans les rues de New York. Niveau originalité, on ne peut pas dire que ce soit très différent du tome 1, on retrouve le fameux triangle amoureux, les cadavres et le prince. La seule chose qui change vraiment est que le « méchant » de l’histoire n’est pas celui que l’on pourrai croire.

Au niveau des personnages on reprend les mêmes et on recommence. Nous retrouvons donc Lucien (un brin plus dur que dans le premier tome), Meena et Alaric (fidèles à eux-mêmes). Nous faisons la connaissance d’un prêtre qui sort des sentiers battus et qui est tout à fait détestable par son arrogance et sa façon d’être trop sûr de lui. D’autres personnages gravitent autour d’eux, des anciens du tome 1 mais aussi des nouveaux personnages. N’étant pas assez développés, je n’ai rien ressenti de spécial pour eux. On se concentre vraiment sur les quatre personnages principaux et l’histoire tourne entièrement autour d’eux.

Le récit se déroule toujours à New York du vendredi 17 septembre au samedi 2 octobre.  Le narrateur est toujours l’auteur qui nous raconte avec beaucoup d’humour l’histoire de Meena Harper. Le vocabulaire est courant et très accessible puisque l’on utilise ce genre de vocabulaire tout les jours. La plume de l’auteur est, comme toujours, fluide et très agréable à lire. Meg Cabot a su allier bit-lit et humour dans une saga qui nous permet de passé d’excellent moments de lecture. Malheureusement, je m’attendait à autre chose avec ce second tome plutôt que de reprendre les mêmes évènements que dans le premier tome. Le point positif qui va relever le tout, c’est surtout que le « méchant » du roman n’est pas commun et qu’on s’attendait à tout sauf à cela! Mis à part ce point négatif de manque d’originalité, L’auteur à su me tenir en haleine jusqu’au bout puisque j’avais très hâte d’en savoir plus. Le roman est bourré de rebondissements et d’action mais aussi d’humour ce qui en fait une lecture plaisante. Une chose à laquelle on ne s’attendait pas? Eh bien un dénouement qui nous surprend totalement et qui nous donne envie d’en savoir plus!

Pour conclure, c’est un avis en demi-teinte, puisque même si j’ai aimé l’histoire, le manque d’originalité m’a un peu refroidie. J’ai malgré tout passé un moment de lecture très plaisant et je compte bien lire la suite des aventures de Meena Harper si l’auteur en écrit d’autres tomes.

Bit-lit – Insatiable tome 1 de Meg Cabot

Synopsis:

Vous en avez assez des vampires ? Meena Harper aussi. Il faut dire que le paranormal, ça la connait. La preuve : elle peut tout vous dire de votre mort prochaine. Mais dès que ça la concerne, Meena ne voit rien venir. Du coup, elle ne pouvait pas imaginer : – qu’elle allait rencontrer un beau brun ténébreux – qu’elle en tomberait bêtement amoureuse – que ce serait un prince au côté légèrement obscur – que l’heureux élu serait déjà mort. Pourtant, Meena finirait bien sa vie avec lui. Bref, voici venue l’heure fatale… de prendre son destin en main. Mais Meena en a-t-elle les moyens ?

Mon avis:

J’aime beaucoup l’auteure Meg Cabot alors quand j’ai vu qu’elle avait écrit ce livre, il m’était impossible de passer à côté! La couverture est superbe et nous donne vraiment le ton de l’histoire. En ce qui concerne la quatrième de couverture, elle ne peut que nous intriguer et nous donner envie de lire ce livre pour découvrir de quoi il retourner. Je peux dors et déjà vous dire que je n’ai pas été déçue!

L’intrigue de ce livre repose sur la découverte de créatures fantastique par le personnage principale, Meena Harper. Etant elle même en possession d’un don exceptionnel, elle va voir sa vie et son univers s’effondrer par cette découverte et va devoir faire des choix concernant sa vie. L’originalité du livre se trouve dans le mélange entre romance et Bit-lit que Meg Cabot nous livre avec ce roman.

Meena Harper est le personnage principale et c’est une jeune femme à qui tout pourrai réussir; elle travail pour un soap opéra à succès et elle est plutôt jolie. Malheureusement le sort s’acharne sur elle et les mauvaises surprises s’enchaînent. J’ai beaucoup apprécié son caractère fort et sa détermination, c’est quelqu’un qui ne se laisse pas abattre malgré les différents obstacle que sa vie rencontre et qui va beaucoup évoluer tout au long du récit. Alaric Wulf est le second personnage principal qui, au premier abord, m’a fait l’effet d’un homme rustre et brutal alors que sous cette carapace se trouve un homme loyale et bon au coeur tendre qui m’a séduite. Lucien Antonescu est un homme (du moins pas vraiment mais vous en saurez plus en lisant le livre!) mystérieux, charismatique et un beau brun ténébreux, ce qui ne gâche rien à l’affaire! J’ai été conquise par ce personnage torturé au coeur tendre, plein de charme et j’ai adoré le voir évoluer tout au long de l’histoire.

L’histoire se déroule principalement dans la ville de New York et l’auteure est le narrateur qui nous la raconte. Le vocabulaire est courant et donc très accessible et compréhensible. Meg Cabot nous livre ici une histoire où se mêle créatures fantastiques et la vie réel dans une histoire pleine d’action, de rebondissements mais aussi une bonne dose d’humour. Les personnages sont attachants et drôles et on se prend facilement d’affection pour eux. C’est un livre intéressant et prenant qui a su me tenir en haleine jusqu’au bout. Une fois le livre commencé, j’ai eu beaucoup de mal à ne pas le dévorer en une seule fois parce que j’avais envie de connaître la suite de l’histoire mais aussi parce que je voulais voir comment les personnages allait évoluer.

Pour conclure, j’ai vraiment passé un excellent moment de lecture et j’ai hâte de lire la suite des aventures de Meena Harper! Si vous aimez la bit-lit et la romance agrémenté d’une touche d’humour, ce livre est fait pour vous et je vous le recommande vivement! N’hésitez vous serez conquis! Quand à moi, je vais lire le tome 2 et je reviens très vite pour ma chronique! ^^

Bit-lit – L’évangile des damnés tome 1, le cinquième maître du sang de Alick

Synopsis:

Trois ans après le décès de sa mère des suites d’un cancer, c’est au tour de son père de disparaître dans des conditions étranges. Ange touche vraiment le fond lorsque sa fiancée le quitte de manière magistrale pour un autre. Sa tristesse attire alors à lui une inconnue d’une beauté sans égale. Après son accident, elle le suivra jusque dans sa chambre d’hôpital où, plongé dans un coma mortel, elle lui redonnera la vie par son sang. Investi de son nouveau pouvoir, Ange apprendra les règles des siens pour survivre. Mais un terrible danger le menace et il se retrouve impliqué dans un complot d’envergure planétaire, le Jehad. Amour, haine, trahison, luxe, sexe et volupté seront ainsi mêlés à un combat fratricide en plein cœur de Paris.

Mon avis:

J’avais beaucoup entendu parler de cette saga sur la blogosphère et j’avais très envie de la lire pour me faire mon propre avis. On disait que c’était une lecture complexe, donc j’appréhendais un petit peu de m’y plonger, mais je peux vous dire que c’est une belle surprise ! La couverture est très représentative de l’histoire et en total accord avec celle-ci même si, personnellement, elle ne m’attirait pas plus que ça.

L’intrigue de ce livre repose sur la vie du personnage principal, Ange, qui va être totalement chamboulé et qui va évoluer vers une toute autre nature. Il va devoir apprendre à respecter de nouvelles règles qui ne sont pas les siennes pour survivre et se retrouvera mêlé à un sombre complot. Le récit est original dans le sens où c’est une lecture adulte. En effet, l’auteur mélange le thriller avec la bit-lit en y ajoutant une touche de romance et une histoire d’amitié. Le tout donne un cocktail détonnant tout à fait passionnant et crédible.

Ange est un jeune homme pour qui la vie est plutôt difficile puisqu’après la mort de sa mère, sa fiancée le quitte de façon absolument odieuse, son père disparaît et il est victime d’un accident. A sa sortie du coma, il doit affronter une toute nouvelle vie avec de nouvelles règles, de nouvelles personnes et malgré tout, il a su garder la tête froide et affronter tout ce qui lui arrive de façon vraiment posée. J’ai beaucoup aimé son caractère un peu naïf par rapport à sa fiancée et je me suis prise d’affection pour cette homme blessé par la vie qui ne lui a rien épargné. Je l’ai trouvé très courageux et j’ai eu beaucoup d’admiration pour lui face à sa détermination.

Elina est un autre personnage principal. Elle est celle qui redonnera le goût de la vie à Ange, mais malgré leur relation, je n’ai pas réussi à la cerner au cours de l’histoire, je l’ai trouvée très mystérieuse. Yann est un autre personnage principal. Il est le meilleur ami d’Ange et c’est un jeune homme qui ne lâche rien quand il a décidé quelque chose. Il a toujours été aux côtés d’Ange au fil du récit même quand ils n’étaient pas ensemble. Yann a un côté très protecteur que j’ai grandement apprécié et il ira jusqu’au bout de ses investigations pour découvrir le secret de son ami.

D’autres personnages gravitent autour d’eux : des amis d’Ange, son ex fiancée ou encore les Maîtres du sang. On rencontre au fil des pages de nombreuses créatures surnaturelles fascinantes et très bien représentées. Les personnages secondaires sont nombreux mais utiles à l’histoire puisque chacun a son rôle à jouer dans le roman. Ce sont des personnages hauts en couleurs, aux caractères et natures différents et variés qui ne laissent pas indifférent.

Le narrateur est l’auteur et il nous raconte son histoire de façon passionnante et documentée à la fois. L’histoire se déroule de nos jours en région parisienne. Le vocabulaire utilisé est très riche mais il reste accessible et les définitions de certains mots sont expliqués en bas de pages. La plume de l’auteur est captivante, il nous entraîne dans son histoire à tel point qu’il est bien difficile de reposer le livre sans en avoir lu la fin. Il nous offre ici une histoire à la fois complexe et captivante avec un univers sombre et haletant mais aussi des créatures fantastiques livrées avec une histoire et des hiérarchies bien travaillées. Le rythme du récit est soutenu du fait de nombreux rebondissements. Les temps morts sont quasiment inexistants et donc, pas de place pour l’ennui !

Pour conclure, j’ai passé un excellent moment de lecture avec ce premier tome et j’ai hâte de lire la suite de cette saga pour savoir ce que nous réserve l’auteur. Je vous recommande vivement ce livre où se mêlent bit-lit, thriller, les deux genres agrémentés d’une touche de romance qui séduira un large public.