Policier – La prime de Janet Evanovich

Synopsis:

Plus de boulot, plus de voiture et un compte en banque dans le rouge cramoisi. Stéphanie Plum troque sa TV contre une vieille carlingue déglinguée pour se rendre chez son cousin Vinnie. A la clé: un job de classement minable et sous-payé. Quand elle ressors du bureau, elle est chasseuse de prime Enfin, à l’essai. Et sa première proie n’est autre que Joe Morelli, accusé de meurtre. Un cachet de 10 000 dollars pour elle si elle lui met la main dessus. Joe Morelle, le type qui, à intervalles réguliers, débarque dans sa vie pour la lui bousiller. La dernière fois qu’elle a croisé sa route, il y a laissé une jambe…

Mon avis:

Cela faisait un bon moment que ce livre me tentait mais je dois avouer que je n’ai jamais oser l’acheter à cause des anciennes couvertures qui ne me donnait vraiment pas envie. (Oui fille futile et j’assume mais pour moi la couverture aussi c’est important puisqu’elle donne le ton du livre!) Face à cette rééditions, j’ai été plus que séduite par la magnifique couverture girly et pleine de pep’s! Cette fois, il me fallait absolument puisque même la quatrième de couverture remanié me donnait encore plus envie de le lire. Je peux vous dire que je suis passé à côté d’un livre génial à cause des anciennes couvertures et que je suis ravie de l’avoir découvert dans cette magnifique version!

L’intrigue du livre repose sur le nouveau métier du personnage principal, Stéphanie Plum, à savoir: chasseuse de prime. En effet, nous allons la suivre dans ses enquêtes tout au long du récit et notamment dans la plus importante, celle de Joe Morelli qu’elle connaît depuis l’enfance. Les thèmes abordés sont ceux de la famille, du monde de la boxe, des traficants de drogues, de la violence, des chasseurs de prime et des hors la loi. Ce qui fait de ce livre un roman original, c’est la touche de féminité qu’apporte le personnage principal a l’histoire et le mélange des genre policier et chick-lit. Ce n’est pas seulement un livre policier, c’est également un livre très frais et plein d’humour.

Nous faisons donc la connaissance des deux personnages principaux. La première est Stéphanie Plum, une jeune femme dont la vie est devenue bien compliqué depuis la perte de son emploi et pour qui la situation financière va de mal en pis. Attirée par les sommes mirobolantes que gagnent les chasseurs de primes, elle décide à son tour de devenir chasseuse de prime pour reprendre sa vie en main. C’est une jeune femme pleine de vie, à l’humour mordant qui a le don d’attirer les ennuis et les accumule les uns après les autres! J’ai vraiment beaucoup aimé ce personnage à la fois drôle et maladroite, Stéphanie est pour ainsi dire une femme comme les autres à laquelle on s’identifie et s’attache très facilement. Le second personnage principal est Joe Morelli, connu pour être le tombeur de ses dames et coureur de jupons depuis l’enfance, c’est aujourd’hui un homme en cavale pour meurtre. Il était bien loin de se douter que la chasseuse de prime qui le traquait est une « amie » d’enfance… J’ai beaucoup apprécié ses apparitions et son caractère à la fois macho mais tellement charmeur et mystérieux.

L’histoire est raconté du point de vue de Stéphanie Plum et j’ai beaucoup aimé sa façon de nous raconter l’histoire aussi spontanément et naturellement sans oublier bien sûr son humour et son don pour s’attirer les problèmes. Le vocabulaire est à la fois riche et accessible à tous. La plume de l’auteure est très fluide et vraiment très agréable à lire. Dès les premières pages du livre, elle nous entraîne dans son histoire aux côtés de ses personnages et nous fait vivre le récit en même temps qu’eux. J’ai adoré l’humour qu’elle a pu mettre dans son roman mais aussi les personnages très attachants tels que Stéphanie avec son caractère bien trempé ou encore le mystérieux et envoûtant Joe. L’histoire est très intéressante et aussi prenant qu’un policier traditionnel. Parce que non, ce livre n’est pas un policier comme les autres! C’est un roman qui mêle à la fois les genres policier et Chick-lit pour en faire un cocktail détonnant à la fois frais, drôle et bourré d’action. Je ne me suis pas ennuyé une seule minute et j’ai vraiment passé un excellent moment de lecture!

Pour conclure, c’est un coup de coeur pour ce roman drôle, frais et prenant que je vous recommande vivement! Les fans de romans policier et de chick-lit seront comblés! Quand à moi j’ai vraiment très hâte de lire la suite des aventures de Stéphanie Plum. A noter que le film tiré du livre s’appelle « Recherche Bad Boy désespérément » est sortie au cinéma le 8 février 2012.

Fantastique – Élégie pour un Ange tome 1, Prélude de Marie-Alix Thomelin

Synopsis:

Un démon tentateur.  Un ange gardien.  Si l’amour et la magie s’en mêlent, lequel des deux sera le plus dangereux ? Marion est une jeune violoncelliste qui vient de réussir le concours d’entrée d’une prestigieuse école de musique. Elle fait la connaissance de deux séduisants musiciens qui ne la laissent pas indifférente : Gabriel, proche mais insaisissable, et Sam, qui lui propose un pacte qui pourrait changer sa vie. Marion va partir en quête de la vérité et aller au devant de bien des dangers. Au moment fatidique, fera-t-elle le bon choix ?

Mon avis:

Ceux qui me suivent depuis le début ou qui me connaissent un peu, savent que je suis totalement fan de tout ce qui touche aux ange tant au niveau décoration que dans mes lectures. Sans même avoir lu la quatrième de couverture, j’ai de suite été séduite par la superbe illustration de la couverture qui donne le ton du livre. Le synopsis n’a fait que me donner encore plus envie de le découvrir puisqu’il m’intriguait énormément et les mots « amour » et « magie » ont achevé de me convaincre.

L’intrigue de ce livre repose sur la nature des 3 personnages principaux, Marion, Gabriel et Sam, mais aussi sur leur relation et la réussite des études de musique de Marion. Les thèmes abordés sont ceux de l’amour, de la magie, des anges vs. démons et de la musique. L’originalité du livre réside tout d’abord dans son univers très riche et pas les nombreux thèmes abordés. On pourrait croire au premier abord que ça doit être compliqué mais non, tout s’imbrique à la perfection et dans un réelle cohérence. Le genre fantastique est un genre que j’affectionne mais je dois dire que dans ce livre, l’univers est particulièrement riche et bien travaillé.

Nous faisons donc la connaissance de Marion, le personnage principal. C’est une jeune fille qui fait son entré dans une Ecole de musique très prestigieuse où elle va devoir faire ses preuves et travailler dur pour réussir son parcours scolaire et prouver à sa mère qu’elle est à la hauteur de ses exigences. Dès la rentrée, elle va faire la connaissance de deux jeune homme, Gabriel et Sam, auxquels elle va très vite se lier et s’attacher. Elle est bien loin d’imaginer que toutes ses certitudes sont sur le point de s’effondrer et avec elles, son univers. J’ai vraiment beaucoup aimé ces personnages avec un petit coup de coeur pour Marion et Gabriel parce que j’ai trouvé que c’étaient des personnes douces, tendre et honnêtes. Sam m’a beaucoup intrigué et il faut bien avouer qu’il ne laisse pas indifférent avec son petit côté dangereusement attirant mais au fil de la lecture, je l’ai trouvé manipulateur et calculateur en plus d’être prétentieux et j’ai détesté cette facette de lui. D’autres personnages gravitent autour d’eux comme par exemple la mère de Marion froide et insensible comme un glaçon ou encore Félicité, l’amie joviale et talentueuse de Marion. Quoi qu’il en soit aucun personnages ne laissent indifférent et on ressent beaucoup de choses pour eux.

Le récit est raconté du point de vue de Marion mais il y a également de court passages où d’autres personnages nous racontent ce qu’ils ressentent et j’ai beaucoup aimé ces deux styles de narration. Le vocabulaire est riche mais accessible au lecteur et l’on trouve énormément de référence à la musique. La plume de l’auteure est très fluide et agréable à lire. Dès les premières pages du roman, elle nous envoûte et nous entraîne dans son histoire à la fois pleine d’amour, de magie. J’ai été fasciné par l’univers et sa richesse dans lequel l’auteure fait évoluer ses personnages puisqu’en plus de la dimension fantastique, le monde de la musique classique a un côté mystérieux et envoûtant qui m’a totalement conquise. L’histoire est très intéressante puisqu’on y trouve de la romance, du fantastique et de la musique classique. Le tout donne un mélange absolument extraordinaire qui m’a fait vibrer et m’a totalement emporté. J’ai eu énormément de mal à refermer ce livre puisque l’auteurs me tenait en haleine jusqu’au dernier point final et e n’ai qu’une hâte, lire le second tome de ce dyptique.

Pour conclure, c’est un gros coup de coeur pour cette histoire fascinante, envoûtante qui vous emmènera dans un univers rempli de magie, d’amour et de musique. A lire absolument!

Zoom sur… – Élisa Martin, auteure du livre « Amour sous hypnose »

Me revoilà aujourd’hui pour vous présenter l’interview d’une auteure dont j’ai particulièrement aimé le livre: Élisa Martin. Publiée aux Editions Amorosa, c’est avec grand plaisir que je l’ai découverte et que je me suis plongé dans son roman. J’ai été conquise par son style d’écriture à la fois fluide et frais mais également par son histoire pleine de tendresse, d’amour et de voyages. Vous pouvez retrouvez ma chronique de son lire « Amour sous hypnose » par ICI. Je vous laisse donc lire l’interview qu’elle m’a accordé:

Bonjour Élisa, Parlez-nous un peu de vous, votre vie d’auteur et de tous les jours.

J’ai une vie assez paisible : je passe la plus grande partie de mon temps avec mes deux enfants, encore petits. Je m’occupe d’un potager, j’aime faire la sieste le midi, me promener dans la garrigue. J’écris surtout le soir pendant que les enfants dorment.

Quel est votre parcours d’auteur ?

Je me suis mise à écrire récemment. Adolescente, je composais des poèmes ou des nouvelles, mais je n’écrivais pas de romans. J’ai toujours inventé des dialogues dans ma tête, sans les coucher sur le papier : des textes qui se sont évanouis au fil du temps. Depuis deux ans, j’ai écrit une quinzaine de textes pour adultes et pour la jeunesse. Amour sous hypnose est mon premier roman sentimental.

Parlez-nous de votre livre Amour sous hypnose.

C’est une histoire d’amour entre un médecin humanitaire et un magicien hypnotiseur. L’hypnose en est à la fois la toile de fond et le ressort romanesque. L’héroïne est tiraillée entre son désir pour un magicien envoutant et un fiancé qui la connaît depuis toujours mais ne la comprend pas vraiment.

Où trouvez-vous l’inspiration pour l’intrigue de vos livres ?

Je me nourris de toutes les anecdotes du quotidien, d’épisodes historiques, des émissions radio que j’écoute. L’inspiration peut aussi me venir d’une simple sonorité ou d’un mot que je trouve beau. Je suis aussi influencée par mes propres lectures. Dans Amour sous hypnose, les dialogues en Erythrée sont un clin d’œil aux textes de Duras que j’admire particulièrement. À vrai dire, l’intrigue de ce livre m’est venue en dormant. Je rêve souvent de mes textes et l’intrigue est déjà élaborée quand je me réveille. Parfois, je laisse l’intrigue se construire en écrivant, les personnages prennent vie par eux-mêmes et je me contente de les suivre, de les sentir prendre corps.

Comment définiriez-vous ce livre ?

Ce livre est un roman sentimental : il cherche avant tout à faire rêver le lecteur. Si on prend le cinéma pour référent, c’est une comédie romantique.

Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire, pourquoi avez-vous choisi ce thème ?

Je souhaitais que cette histoire d’amour ait quelque chose de magique, d’imprévisible. Sous hypnose, tout peut s’inverser, l’inconscient peut devenir réalité.

L’Afrique, les dispensaires et les enfants malades sont-ils un sujet qui vous tient à coeur?

J’ai souvent rêvé de faire un travail plus utile, de m’engager pour construire un monde plus juste. La grande pauvreté me révolte, les images d’enfants affamés me sont insupportables. J’aimerais avoir la baguette magique de mon héros.

Est ce que vous vous intéressez à l’hypnose?

J’aime comme tout le monde les scènes d’hypnose des films de Woody Allen. J’ai même essayé comme mon héroïne de pratiquer sur mon chat, sans succès… Ce qu’il y a de fascinant dans l’hypnose, c’est le pouvoir de la suggestion : dépasser ses limites, accéder à son propre inconscient. C’est effrayant aussi !

Quels sont vos lectures et vos auteurs préférés ?

Je lis peu de romans, je lis des tonnes d’ouvrages historiques. J’aime les grandes et belles histoires d’amour. J’adore Anna Karénine, Manon Lescaut, le Rouge et le Noir et la princesse de Clèves.

Quelle sera votre actualité littéraire dans les mois à venir ?

Je prépare un nouveau roman sentimental qui devrait être terminé pour la fin du printemps. J’écris aussi pour la jeunesse. Plusieurs de mes romans paraîtront d’ici octobre. Ils sont souvent inspirés d’histoires vraies. L’un d’entre eux raconte une belle histoire d’amour contrariée entre deux Anglais à l’époque de Louis XIV.

Merci à vous Élisa pour le temps que vous m’avez accordé mais aussi pour votre roman que j’ai adoré et j’attend les prochains avec impatience!! Quand à vous qui me lisez, je vous recommande vivement son livre « Amour sous hypnose » disponible dans les grandes surfaces mais aussi sur Amazon et Fnac.

Fantastique – Nouvelles d’un Myrien de Sandra Moyon

Synopsis:

Tout commence avec une guerre. Une guerre qui, comme toutes les guerres, entraîne de terribles tragédies. Au départ, il y avait trois peuples souverains : les sorciers, les elfes et les myriens (nés de l’union entre sorciers et elfes) mais tout bascula lorsque Klenon, prince héritier du domaine des sorciers, embrassa le mal afin de régner en maître sur le monde. Le peuple des elfes fut alors exterminé, victime de la haine et de la colère de l’homme le plus maléfique qui soit. Le sang mêlé des myriens devint à la fois salut et châtiment et ils furent ainsi épargnés de la mort mais, en retour, condamnés à l’asservissement éternel. Deux cents ans plus tard, les sorciers règnent toujours en maître sur le monde et l’esclavage des myriens s’est encré dans les mœurs ainsi que les coutumes depuis bien longtemps… Nouvelles d’un myrien est un roman conté par Luhan, jeune myrien de quatorze ans au service du fils de Monsieur et Madame Denoir, descendants de Klenon. A travers son journal, Luhan nous raconte son quotidien en tant que serviteur ainsi que ses nombreuses mésaventures, le conduisant dans des situations qu’il n’aurait jamais imaginées…

Mon avis:

En grande fan de romans fantastiques, j’ai tout de suite été emballée à l’idée de lire ce livre. Le synopsis m’a beaucoup plu et intrigué, il laissait présager un univers riche et des personnages surnaturels des plus intéressants. La couverture est très jolie et représente le personnage principal Luhan. Ce livre est une bien belle découverte !

L’intrigue du roman repose entièrement sur le destin et les aventures du personnage principal Luhan. Ce qui en fait un livre original, c’est la variété de personnages fantastiques et l’univers dans lequel ils évoluent. Les thèmes abordés sont axés sur tout ce qui est magie et sorcellerie mais aussi l’esclavage, l’amitié, le tout saupoudré d’une petite touche d’amour.

Nous faisons donc la connaissance de Luhan, le personnage principal, qui est esclave chez la famille Denoir. C’est un jeune myrien attaché à son maître (le fils des Denoir) malgré sa condition mais qui pourtant cherche à tout prix une solution pour se libérer de l’emprise des sorciers mais également pour retrouver ses pouvoirs magiques. On va le suivre tout au long du roman et il va faire de très nombreuses rencontres ainsi qu’un long voyage dont l’issue va le surprendre car elle va s’avérait être bien loin de ce à quoi il s’attendait. De nombreux protagonistes gravitent autour de lui mais ils sont tous importants et apportent leur contribution à l’histoire. Luhan est un personnage très attachant pour lequel on se surprend à croiser les doigts et à espérer que tout se passe pour le mieux.

Le roman est raconté par Luhan sous forme de journal intime dans lequel il nous fait part de ses aventures et de ce qu’il ressent. Le vocabulaire est riche et accessible à la fois. La plume de l’auteure est fluide et très agréable à lire. Elle nous entraîne dans son histoire dès les premières pages et nous tient en haleine jusqu’au bout. L’intrigue est très bien ficelé et on se demande où l’auteure va nous emmener. Le roman est très bien rythmé puisqu’il se passe toujours quelque chose donc pas de place pour l’ennui ! L’univers fantastique dans lequel on évolue est très intéressant et rempli de magie comme par exemple un manoir factice ou encore les potions et autres mauvais sorts des sorciers. L’atmosphère du roman est relativement sombre et oppressante mais on se sent très vite emporté par l’histoire au point qu’il devient impossible de le reposer avant de l’avoir lu en entier. Ce premier tome met les choses en place mais je dois dire que le dénouement m’a un peu laissée sur ma faim et j’en aurais voulu plus. J’ai, malgré ce petit bémol, passé un excellent moment de lecture et j’ai hâte que l’auteure écrive la suite !

Pour conclure, c’est un premier tome qui met en place l’atmosphère et l’univers du livre, très prenant et intéressant malgré une fin un peu trop rapide à mon goût. Je vous le recommande tout de même et espère en savoir plus dans un prochain tome.

Fantastique – Les Ailes d’Alexanne tome 2: Mikal de Anne Robillard

Synopsis:

Après la mort de ses parents, Alexanne est confiée à sa tante Tatiana. A ses côtés, l’adolescente va prendre conscience des pouvoirs magiques qui sommeillent en elle depuis toujours. Alexanne est bien décidé à aider son oncle Mikal à se reconstruire après des années de mauvais traitements dans la secte de la montagne. Persuadée qu’un amour pur et sincère viendra à bout de ses blessures, elle l’incite à retrouver son âme soeur… Pour y parvenir, il doit affronter le Jaguar, le gourou démoniaque. Prête à tout pour voler au secours de son oncle, Alexanne fait appel à ses pouvoirs en ignorant les dangers qu’elle lui fait encourir… car son don est capable de sauver Mikal, comme de le détruire.

Mon avis:

Le premier tome de cette saga a été un réel coup de coeur et j’avais vraiment hâte de lire ce second tome. Comme toujours, la couverture est absolument magnifique et je suis vraiment sous le charme de l’illustration qui représente Mikal. La quatrième de couverture laisse présager de belle choses et une découverte approfondie du personnage de Mikal! Tout un programme qui me séduisait avant même d’en avoir lu une seule ligne!

L’intrigue repose ici sur la quête de Mikal pour retrouver sa véritable identité et affronter le Jaguar afin qu’il paie pour ses crimes et que justice lui soit rendue. Les thèmes principaux sont la dimension fantastiques avec les différentes créatures que l’on rencontre au fil de l’histoire tel que les fées ou encore les elfes. Il y aussi les thèmes de la famille et de l’amour qui ont une grande place dans cette saga. L’originalité de ce second tome, c’est un peu le mélange entre le roman fantastique et le côté roman policier qui donne un résultat vraiment très intéressant.

Dans ce second tome, nous retrouvons donc Alexanne, sa tante Tatiana et son oncle Mikal. Alexanne est toujours dans la découverte et l’apprentissage de ses nouveaux pouvoirs avec l’aide de sa tante Tatiana. Son oncle Mikal va devoir affronter son passé et surtout apprendre à vivre avec de même qu’avec sa nièce qui veut à tout prix l’aider. Tatiana est un peu leur pilier puisqu’elle est aux petits soins avec eux et leur apporte son aide en toute circonstance. Sylvain, le journaliste des phénomènes paranormaux est présent lui aussi et va épauler la famille dans la difficile épreuve que Mikal va devoir surmonter. D’autres personnages gravitent autour d’eux et apportent leur contribution au récit que ce soit en apportant des éléments sur le passé de Mikal ou au contraire, en l’aidant dans ses démarches et difficultés présentes. Les personnages sont variés et haut en couleurs mais aucun ne laisse indifférent et c’est ce qui m’a vraiment plu. On apprend à connaître les personnages, on découvre leur personnalité et plus on avance dans la lecture, plus on s’y attache.

La plume de l’auteur est fluide et très agréable à lire. C’est un style d’écriture vraiment très frais que je continue d’apprécier. Le vocabulaire est riche surtout quand on atteint la partie où l’enquête commence mais très accessible tout de même. Dès les premières pages de ce second tome, l’auteure nous entraîne à nouveau dans la suite de son histoire et l’on se laisse agréablement emporté. Les chapitres sont relativement courts, ce que j’ai trouvé très agréable et qui me donnait toujours plus envie de connaître la suite. Les personnages sont toujours aussi attachant et l’on se prend très facilement d’affection pour eux. L’histoire est vraiment très intéressante et quand l’auteur nous rajoute ce côté roman policier, elle devient juste passionnante! Le côté romance et l’amour que se porte les membres de la famille d’Alexanne sont la touche douceur du roman et j’aime beaucoup cet aspect qui adoucit le tout.Des personnages attachant et une histoire passionnante, il ne m’en fallait pas plus pour être séduite et passer un excellent moment de lecture.

Pour conclure, c’est encore une fois de coup de coeur tant pour l’objet en lui même, les personnages et l’histoire. Je vous recommande vivement cette saga fantastique qui nous plonge dans un univers de fées pas comme les autres!