Thriller – Si douce sera la mort de Charlaine Harris

Synopsis:

La chaleur du Mississippi est étouffante, les insectes grouillent. Catherine Linton, vingt trois ans, s’entraîne à tirer sur des canettes devant une cabane. Elle est interrompue par une odeur pestilentielle. Une main dépasse de la porte, celle du cadavre d’une femme… l’infirmière de son père. Cette fois, le shériff de Lowfield la croira quand elle lui dira que ses parents ne sont pas morts accidentellement six mois plus tôt. La petite ville paisible où Catherine a grandi risque de devenir l’endroit où elle mourra si elle n’éclaircit pas les secrets qui pèsent sur sa famille…

Mon avis:

Je ne pouvais pas passer à côté de ce roman pour la simple et bonne raison que je suis une fan inconditionnelle de l’auteur!! Les thrillers sont des romans que j’apprécie tout particulièrement donc raison de plus pour me lancer dans cette lecture. La couverture est vraiment superbe et le synopsis laisse présager une histoire haletante et pleine de mystère! Je remercie Ayma pour me l’avoir prêter en livre voyageur!

Tout commence donc avec Catherine qui a l’intime conviction que ses parents ne sont pas morts accidentellement et dont les convictions sont renforcé quand elle découvre le cadavre de l’infirmière qui travaillait avec son père. A partir de là, les évènements vont s’enchaîner entre les ragots qui vont bon train dans la petite ville, les visites du voisinages pour essayer d’en savoir plus et le coup de grâce, un nouveau meurtre découvert une fois encore par Catherine. Heureusement pour elle, son entourage la comprend et la soutient, surtout son patron et petit ami en devenir Randall.

Parmi les personnages, Catherine est une jeune femme très courageuse et forte malgré tout ce qui lui arrive. J’ai apprécié son caractère fort et sa capacité à garder sa dignité devant les autres. Son esprit de déduction et sa persévérance pour percer le secret qui entourent la mort de ses parents, m’ont également beaucoup plu. Randall m’a séduite par son comportement et ses actes puisqu’il garde toujours un profond respect pour Catherine sans jamais essayer de profiter de la situation. L’honnêteté est aussi un de ses point fort puisqu’il avouera des choses sombres a Catherine alors qu’il n’y était pas obligé. Tom est un autre personnage proche de Catherine, un jeune homme fonceur et fou de son travail qui  toujours le mot pour faire sourire. Les personnages étaient tous très attachant mais j’en omet un, celui de Betty, qui n’est peut être pas très présente mais dont les révélations vont se révéler décisives! C’est une vieille dame qui m’a beaucoup touché.

Le style d’écriture est vraiment très fluide et très agréable. Les pages défilent très vite et on ne se lasse à aucun moment de cette lecture. Charlaine Harris a réussi à mettre une dose de tendresse et de douceur dans un thriller sans en casser le rythme. Elle m’a tenu en haleine jusqu’au bout et surtout, le plus important, le dénouement était tout sauf prévisible!! Je me suis trompé du tout au tout concernant le coupable et alors le mobile des meurtres… juste complètement imprévisible! C’est exactement ce que je recherche dans les thrillers et je peux vous dire que j’ai adoré! L’histoire tenait la route, les personnages n’en faisait pas trop ni trop peu, juste ce qu’il fallait pour obtenir un bon dosage. Le point négatif que je pourrait trouver à ce roman, c’est peut être le fait qu’il soit trop court et que la fin nous laisse quelque peu frustré parce qu’on voudrait en savoir plus…

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec un thriller qui tient la route. Une fois de plus, Charlaine Harris a su me séduire et je vous recommande vivement ce roman!

Fantastique / Horreur – Abraham Lincoln, chasseur de vampires de Seth Grahame-Smith

Synopsis:

Entre 1607 et 1865, soit pendant plus de deux cent cinquante ans, les vampires ont prospéré dans l’ombre aux Etats-Unis. Peu d’humains croyaient en leur existence. Abraham Lincoln comptait parmi les valeureux chasseurs de vampires de son temps et tenait un journal de sa lutte sans relâche contre eux. L’existence présumée de ce journal a longtemps alimenté les spéculations des historiens et des biographes de Lincoln. La plupart n’y voient qu’une légende. Et pourtant…

Mon avis:

J’avoue que pour ce livre, c’est en grande partie pour la couverture et pour le sujet des vampires que j’ai voulu le lire. La couverture est plutôt jolie et tiré du film du même nom. Je ne l’ai pas encore vu mais cela ne saurait tarder! En ce qui concerne le synopsis, il me semblait plus qu’alléchant puisque j’adore l’histoire et le côté fantastique des vampires me plait beaucoup. J’avais donc hâte de voir le résultat de ce mélange historico-fantastique.

Dans ce roman c’est donc l’auteur, Seth Grahame-Smith, qui nous raconte comment il est entré en possession du journal d’Abraham Lincoln mais aussi comment il en est arrivé a réécrire sa biographie à l’aide de ce  journal. Il va y découvrir comment l’ancien président a sauvé l’Union et libéré des millions d’esclaves des chaînes de l’oppression et son combat acharné et sans relâche contre les vampires. On suivra pas à pas la vie d’Abraham Lincoln dans ses moindres détails et ce, de sa naissance à sa mort.

Sur les personnages de ce livre, je dois dire que pour une fois, je ne me suis pas attaché aux personnages. Le narrateur est trop neutre et absent pour s’en faire une quelconque idée ce que j’ai trouvé un peu dommage parce que j’aurai bien voulu avoir son point de vue sur la question au fur et à mesure de ses découvertes. Abraham m’a parfois fait de la peine puisque la vie qu’il a mené, les épreuves terribles qu’il a du affronter, sont terribles. Il est resté un homme de bien tout au long de sa vie et a continuer de défendre ses convictions jusqu’au bout malgré les opposants. Néanmoins, il m’a manqué ce petit plus qui aurait pu le rendre attachant, il m’a paru trop en surface, comme dans un documentaire en fait… Le seul personnage qui aurait pu m’intéressé était Henry Sturges que j’ai trouvé très mystérieux tout au long du roman et qui donnait vraiment envie d’en savoir plus sur lui… Manque de chance son personnage voulait garder sa part de mystère ce que je conçoit tout à fait. Des personnages trop en surface et pas assez proche du lecteur ni assez touchant qui laissé de marbre.

Le vocabulaire est relativement soutenue de part l’époque et les personnages mais il reste accessible malgré tout et facile à lire. La plume de l’auteur est plutôt agréable à lire également et pourtant durant la majeure partie de ma lecture, je me suis ennuyé fermement. Je n’ai pas accroché d’une part avec les personnages mais en plus l’action était vraiment très très longue à démarrer… Il me semble avoir dépasser les 80 pages quand j’ai commencé à vraiment apprécier l’histoire et c’est à nouveau retombé dans le calme un peu plus loin… Malgré les guerres et les chasses aux vampires, j’ai trouvé que le roman manquait d’action et je n’ai pas réussi à entré totalement dans l’histoire. C’est pourtant un livre très bien fait avec l’idée de mélanger une part d’historique avec le fantastique… En revanche j’ai beaucoup apprécié d’avoir des photographie et des extraits du journal d’Abraham Lincoln qui sont un vrai plus pour le roman.

Pour conclure, c’est un roman qui trouvera certainement son public mais malheureusement je n’ai pas réussi à accrocher avec ce roman. Je regarderai le film dans les prochains jours pour comparer les deux et je viendrai vous donner mon avis.

Manga – My E-girlfriend tome 4

Synopsis:

« Fil Gate » est un immense site portail où l’on trouve de tout, des forums jusqu’aux enchères de petites amies. Kaker et Haruka se sont rencontrés sur un chat de ce site et ont commencé à sortir ensemble. Cependant lorsque Naoki et Aki leur proposent de travailler comme « navigateurs », nos deux tourtereaux réagissent de manière opposée et se disputent violemment. De surcroît, Haruka découvre que Kaker a sympathisé avec Myû, une fille qu’il a rencontré sur un autre chat. Le drame éclate, aboutissant à la rupture du couple. Par le suite, désirant rester proche de Haruka, Kaker accepte un job de « navigateur ». Un beau jour, la nouvelle et l’ancienne e-girlfriend deviennent par hasard e-friend. De plus, elles se donnent un rendez-vous sans que Kaker ne le sache… Deux nouvelles enquêtes du « Fil Gate » démarre.

Mon avis:

Je ne vais plus parler des couvertures puisqu’au final elles se ressemblent toutes mais je trouve dommage qu’elles ne soient pas en accord avec le contenu de l’histoire… J’avais hâte de lire ce tome avec un synopsis pareil et de voir comment Kaker allait se sortir de cette situation délicate! J’avoue que je n’ai pas été déçue cette fois-ci bien au contraire et ce tome a su tenir ses promesses!

Dans la première partie, nous découvrons Kaker qui va faire tout ce qu’il peut pour empêcher la rencontre en Haruka et Myû, respectivement ex et actuelle e-girlfriend. Le pauvre ne sera pas au bout de ses peines et la rencontre finira par avoir lieu malgré ses efforts. J’ai beaucoup ri de ses bourdes et de ses tentatives désespéré d’empêcher cette rencontre mis aussi de la gaffe monumentale de deux de ses amis! En revanche, il a enfin assumé ce qu’il ressentait et été honnête avec Myû et c’est ce que j’attendais depuis un bon moment!!

Dans la seconde partie, nous retrouvons Ryôta, le célèbre créateur de bijoux en argent, qui se fait contacter par Naoki et Aki afin de jouer les appâts pour arrêter Aira, une jeune femme célèbre pour avoir dépouillé de nombreux hommes de leur portefeuille et à laquelle il a déjà eu a faire! Le charme de la jeune femme opère curieusement encore une fois et cette fois, tout le monde y succombe même l’intraitable Haruka!! Mais la découverte qu’il vont faire sur Aira les laissera complètement abasourdi et on ne peut que les comprendre… Ryôta devra également faire face à des problèmes de couple avec sa petite amie qui, je l’avoue, m’agaçait énormément!

Enfin dans la troisième et dernière partie, Ryôta va devoir travailler en équipe avec Kaker pour démanteler un réseau de contrefaçon qui copie ses créations. S’en suivra une discussion plutôt drôle entre les deux jeune homme puisque Kaker est fan de ces bijoux et de leur créateur mais ignore totalement qu’il s’agit de Ryôta! Quand à ce dernier, il peinera à croire que les mails si bien tourné de son plus grand fan viennent de Kaker…

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec des passages très drôles et des histoires intéressantes. Je vous recommande vivement cette saga.

Romance – La dame et le poète de Maeve Haran

Synopsis:

Dans l’Angleterre élisabéthaine, il ne fait pas bon être érudite lorsque l’on est une fille de bonne famille. Pourtant la jeune Ann More a reçu une solide éducation de a part de son grand père. Conséquence de cette anomalie : Ann refuse d’épouser un homme avec lequel elle n’aurait aucun plaisir à vivre. Un tel entêtement ne peut que lui attirer des problèmes surtout lorsqu’il se double d’un amour déraisonnable pour un jeune poète à la réputation sulfureuse … Un certain John Donne.

Mon avis:

La couverture de ce roman m’avait totalement séduite et plus encore, lorsque j’ai lu le synopsis! Lire une adaptation de la vie amoureuse de personnes ayant existé attisait ma curiosité. Le fait que l’histoire se déroule dans l’Angleterre élisabéthaine est un réel plus puisque c’est une époque que j’affectionne particulièrement. Après une recherche sur les personnage de John Donne et Ann More, j’ai été agréablement surprise par leur histoire et j’était impatiente de voir de quelle manière Maeve Haran avait narré leur amour qui avait fait scandale à leur époque!

Dans ce roman, nous rencontrons donc Ann More, jeune fille bien éduqué mais surtout très érudite! Passionné par la lecture de grands auteurs, elle est très intelligente et comme on le verra au fil des pages, son savoir dérange… Nous sommes plongé dans l’Angleterre élisabéthaine aux côtés de sa famille et comme c’était le cas à cette époque, son père va tout faire pour lui trouver un mari. Malheureusement pour lui, parmi ses quatre filles, Ann est la plus têtue de toutes et elle ne voit pas les choses de la même façon que lui. Pour elle, un mariage ne peut-avoir lieu sans amour. Lors de sa rencontre avec son promis, elle va être charmé par sa façon de parler, sa bonté et par son beau visage. Elle se rendra compte que les apparences peuvent être trompeuses… Ann fera la connaissance d’un gentilhomme poète et secrétaire du Gardien du Grand Sceau à la réputation des plus sulfureuse. Des débuts difficiles laisseront bientôt place à une alchimie profonde et sincère…

Le personnage d’Ann m’a conquise dès le départ grâce à son caractère bien trempé, à sa droiture et sa loyauté sans faille mais aussi au fait qu’elle soit plus cultivé que la plupart des femmes alors que la bienséance voudrait qu’elle apprenne à tenir une demeure. Son évolution tout au long du roman m’a énormément plu parce que malgré toutes les embûches qu’elle a pu rencontrer, elle est resté fidèle à elle-même quoi qu’il arrive. Pour John Donne, c’est une toute autre histoire… j’ai ressenti la même chose qu’Ann pour son côté libertin même si son côté poète et son visage m’ont charmé! J’ai là aussi adoré son évolution et les changements radicaux qui l’ont affecté. Il en est devenue que meilleur et plus attachant que jamais. Ce sont les deux personnages qui ont fait preuve d’une telle persévérance et d’une telle loyauté de coeur qu’on ne peut pas ne pas les aimer. Le père d’Ann, Sir Georges More est un des personnages que j’ai le plus haï, je n’avais jamais vu de personnages aussi entêté, aussi bourru et aussi intraitable que lui! Du début à la fin, je ne lui ai pas trouvé une seule qualité et il est resté intransigeant sans faire aucun effort jusqu’au bout. Quand à  Maître Manners, les apparences sont trompeuses en effet, et plus on avançait dans la lecture, plus il en devenait détestable!  Wat, m’a beaucoup touché ainsi que Hope et Stephen et les soeurs d’Ann avaient chacune un petit plus qui nous faisait les apprécier avec une mention spéciale pour l’extravagante Mary.

Le style d’écriture de l’auteur est juste totalement envoûtant et poétique à la fois! Le langage est plutôt soutenu tout comme l’exige l’époque et pourtant il reste accessible et simple de compréhension. On ne peut pas dire qu’il y ait énormément d’action dans ce roman, en revanche on y est totalement plongé dans l’époque et l’univers, on découvre la vie à la cour de la reine, les différentes strates sociales, on est plongé dans le décor de Londres à cette époque et surtout, l’auteur nous décrit tout cela de telle manière, qu’on s’y croirait aux côtés des personnages. L’histoire est touchante et émouvante et ce que j’ai le plus apprécié, c’est que l’héroïne ne soit pas tomber dans les bras de l’homme qu’elle aime dès les premières rencontres, au contraire! Le caractère des personnages, l’époque, les descriptions et l’histoire en elle même font de ce roman une excellente romance historique. J’ai aimé voyager et ressentir toutes sortes d’émotion aux côté d’Ann et dernier point mais pas des moindres: les différents poèmes de John Donne cité dans le livre avec les références du livres où les trouver m’ont beaucoup plu. Qui sait, peut-être qu’un jour je me déciderai à lire ses poèmes…

Pour conclure c’est un coup de coeur pour cette romance historique et la plume de l’auteure qui a vraiment su me séduire! Je vous recommande vivement cette lecture si vous êtes amateurs(trices) du genre!

Romance – Un dangereux idéal de Hélène Caussignac

Synopsis:

Après une déception amoureuse cuisante, Nora n’est plus capable de faire confiance aux hommes. Sur les conseils d’une amie, elle s’inscrit sur un site Internet et engage une relation virtuelle avec Emmanuel, un homme apparemment parfait sous tous rapports. Parallèlement, elle se laisse séduire par un bel inconnu, à qui elle ne sait pas résister… Perdue dans son utopie, la jeune femme saura t-elle abandonner ses rêves et séparer le bon grain de l’ivraie ?

Mon avis:

J’ai découvert les Editions Amorosa cette année et c’est avec grand plaisir que j’ai pu lire ce roman d’Hélène Caussignac. La romance est un genre littéraire que j’affectionne particulièrement et le synopsis de ce livre avait attisé ma curiosité. La couverture est plutôt jolie même si je trouve qu’elle colle plus au genre du livre qu’à son contenu.

Nous faisons la connaissance de Nora, une jeune femme blessée par la découverte de l’adultère de son mari et de sa séparation. Avec l’aide de ses amies, elle décide de sortir la tête de l’eau et de refaire sa vie. Sur les conseils de son amie Emilie, elle va s’inscrire sur un site de rencontre et faire la connaissance d’Emmanuel, un homme qui tout comme elle, prône le respect dans un couple avant tout. Mais les apparences sont trompeuses et elle va s’en apercevoir un peu tard… Parallèlement, elle va rencontrer tout à fait par hasard Frédéric, un plombier au charme envoutant. Lequel de ces deux hommes sera le bon ?

Le personnage de Nora est très attachant et son vécu difficile m’a touché. Même si je l’ai parfois trouvé un peu naïve, elle fait preuve de beaucoup de courage et de détermination pour se reconstruire. Frédéric est le personnage masculin qui m’a le plus séduite de par sa franchise et son caractère plutôt facile et sans prise de tête. Néanmoins, je trouve qu’il aurait été intéressant de le développer un peu plus pour mieux le connaître. Emmanuel a été le plus prévisible de tous les personnages même si je ne m’attendais pas à un tel dénouement. J’ai trouvé sa correspondance avec Nora via le site de rencontre beaucoup trop surjouée et peu crédible même pour une romance. Il me paraissait faux dès le départ et je n’ai pas apprécié ce personnage.

Le style d’écriture est vraiment très fluide et les pages se tournent très vite. Le vocabulaire est courant et donc, simple de compréhension. Les personnages sont intéressant même si quelques-uns aurait mérité d’être un peu plus développés. L’intrigue est bien mené même si un des personnages était prévisible, on ne s’attend en aucun cas à un tel dénouement. J’ai beaucoup apprécié le mélange d’une pointe de thriller dans le roman et auquel on ne s’attend pas du tout… Le suspens est présent surtout dans la dernière partie du roman et nous tient en haleine jusqu’au bout.

Pour conclure, j’ai passé un très agréable moment de lecture malgré les petits bémols cités dans ma chroniques, avec une romance sans prise de tête qui nous réserve une surprise de taille à la fin du roman.