Romance – La dame et le poète de Maeve Haran

Synopsis:

Dans l’Angleterre élisabéthaine, il ne fait pas bon être érudite lorsque l’on est une fille de bonne famille. Pourtant la jeune Ann More a reçu une solide éducation de a part de son grand père. Conséquence de cette anomalie : Ann refuse d’épouser un homme avec lequel elle n’aurait aucun plaisir à vivre. Un tel entêtement ne peut que lui attirer des problèmes surtout lorsqu’il se double d’un amour déraisonnable pour un jeune poète à la réputation sulfureuse … Un certain John Donne.

Mon avis:

La couverture de ce roman m’avait totalement séduite et plus encore, lorsque j’ai lu le synopsis! Lire une adaptation de la vie amoureuse de personnes ayant existé attisait ma curiosité. Le fait que l’histoire se déroule dans l’Angleterre élisabéthaine est un réel plus puisque c’est une époque que j’affectionne particulièrement. Après une recherche sur les personnage de John Donne et Ann More, j’ai été agréablement surprise par leur histoire et j’était impatiente de voir de quelle manière Maeve Haran avait narré leur amour qui avait fait scandale à leur époque!

Dans ce roman, nous rencontrons donc Ann More, jeune fille bien éduqué mais surtout très érudite! Passionné par la lecture de grands auteurs, elle est très intelligente et comme on le verra au fil des pages, son savoir dérange… Nous sommes plongé dans l’Angleterre élisabéthaine aux côtés de sa famille et comme c’était le cas à cette époque, son père va tout faire pour lui trouver un mari. Malheureusement pour lui, parmi ses quatre filles, Ann est la plus têtue de toutes et elle ne voit pas les choses de la même façon que lui. Pour elle, un mariage ne peut-avoir lieu sans amour. Lors de sa rencontre avec son promis, elle va être charmé par sa façon de parler, sa bonté et par son beau visage. Elle se rendra compte que les apparences peuvent être trompeuses… Ann fera la connaissance d’un gentilhomme poète et secrétaire du Gardien du Grand Sceau à la réputation des plus sulfureuse. Des débuts difficiles laisseront bientôt place à une alchimie profonde et sincère…

Le personnage d’Ann m’a conquise dès le départ grâce à son caractère bien trempé, à sa droiture et sa loyauté sans faille mais aussi au fait qu’elle soit plus cultivé que la plupart des femmes alors que la bienséance voudrait qu’elle apprenne à tenir une demeure. Son évolution tout au long du roman m’a énormément plu parce que malgré toutes les embûches qu’elle a pu rencontrer, elle est resté fidèle à elle-même quoi qu’il arrive. Pour John Donne, c’est une toute autre histoire… j’ai ressenti la même chose qu’Ann pour son côté libertin même si son côté poète et son visage m’ont charmé! J’ai là aussi adoré son évolution et les changements radicaux qui l’ont affecté. Il en est devenue que meilleur et plus attachant que jamais. Ce sont les deux personnages qui ont fait preuve d’une telle persévérance et d’une telle loyauté de coeur qu’on ne peut pas ne pas les aimer. Le père d’Ann, Sir Georges More est un des personnages que j’ai le plus haï, je n’avais jamais vu de personnages aussi entêté, aussi bourru et aussi intraitable que lui! Du début à la fin, je ne lui ai pas trouvé une seule qualité et il est resté intransigeant sans faire aucun effort jusqu’au bout. Quand à  Maître Manners, les apparences sont trompeuses en effet, et plus on avançait dans la lecture, plus il en devenait détestable!  Wat, m’a beaucoup touché ainsi que Hope et Stephen et les soeurs d’Ann avaient chacune un petit plus qui nous faisait les apprécier avec une mention spéciale pour l’extravagante Mary.

Le style d’écriture de l’auteur est juste totalement envoûtant et poétique à la fois! Le langage est plutôt soutenu tout comme l’exige l’époque et pourtant il reste accessible et simple de compréhension. On ne peut pas dire qu’il y ait énormément d’action dans ce roman, en revanche on y est totalement plongé dans l’époque et l’univers, on découvre la vie à la cour de la reine, les différentes strates sociales, on est plongé dans le décor de Londres à cette époque et surtout, l’auteur nous décrit tout cela de telle manière, qu’on s’y croirait aux côtés des personnages. L’histoire est touchante et émouvante et ce que j’ai le plus apprécié, c’est que l’héroïne ne soit pas tomber dans les bras de l’homme qu’elle aime dès les premières rencontres, au contraire! Le caractère des personnages, l’époque, les descriptions et l’histoire en elle même font de ce roman une excellente romance historique. J’ai aimé voyager et ressentir toutes sortes d’émotion aux côté d’Ann et dernier point mais pas des moindres: les différents poèmes de John Donne cité dans le livre avec les références du livres où les trouver m’ont beaucoup plu. Qui sait, peut-être qu’un jour je me déciderai à lire ses poèmes…

Pour conclure c’est un coup de coeur pour cette romance historique et la plume de l’auteure qui a vraiment su me séduire! Je vous recommande vivement cette lecture si vous êtes amateurs(trices) du genre!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s