Contemporaine – Victoria ou le secret des fleurs de Vanessa Diffenbaugh

Couverture Le langage secret des fleurs / Victoria ou le secret des fleurs

Synopsis:

Un bouquet de soucis: chagrin. De chardons: misanthropie. De basilic: haine… Ainsi se résume dans le langage des fleurs, la vie de Victoria jusqu’à ses 18 ans. De foyer en orphelinat, la jeune fille a grandi comme une plante sèche, destinée à ne jamais s’éclore… Jusqu’au printemps de l’âge adulte. S’exprimant par bouquets, dont elle connait tous les secrets messages, la jeune fille apprendra à s’ouvrir aux autres et à chasser ses vieux démons. Et d’un coin de mauvaise herbe, se faire un jardin…

Mon avis:

Après avoir entendu parler de ce roman et lu des avis plus que positif, j’avais très envie de le découvrir. La couverture de cette réedition est juste magnifique et je la préfère de loin à l’ancienne. Le synopsis m’a également donné envie de lire ce roman puisque en plus d’aimer les fleurs, je connaissais la signification de certaines et forcément, j’avais envie d’en apprendre plus sur ce moyen d’expression si peu répandu de nos jours. L’histoire de Victoria m’intriguait beaucoup et il ne m’en fallait pas plus pour avoir envie de me plonger dans cette lecture.

Nous faisons donc la connaissance de Victoria, une petite fille placée de foyer en foyer et de maison d’accueil en maison d’accueil jusqu’à sa majorité. Meredith, la femme en charge de son dossier depuis son abandon à sa naissance, fini par se lasser du comportement colérique et renfermé sur elle-même qu’elle affiche et qui la fait renvoyer à chaque fois. Elle la placera chez une femme seule, Elisabeth, qui prendra soin d’elle et l’aimera comme sa propre fille. Après les maltraitances et les mauvais moments passés dans les foyers, cette femme s’intéressera à Victoria comme personne ne l’a jamais fait et la comprendra. Malheureusement là encore, cette période se terminera très mal pour toute les deux. Placé une dernière fois dans une pension à sa majorité où elle sera logé gratuitement pendant trois mois, elle va devoir trouver du travail si elle ne veut pas se faire expulser et finir dans la rue. N’écoutant que sa propre volonté, Victoria, se construira sa propre vie seule et sans attache et rencontrera des personnes formidable qui l’aideront jusqu’à ce que le passé refasse surface…

Victoria est un personnage très touchant et pourtant très compliqué. Elle essaie à tout prix de s’en sortir mais dès qu’elle a peur, baisse les bras et abandonne toute lutte. Elle gâche toutes ses chance d’arriver au bonheur jusqu’au jour où ce besoin devient vitale pour elle. Son courage et sa force ont eu toute mon admiration, ses moments d’égarements et d’échecs cuisants ont eu toute ma compassion. J’ai été émue par son parcours et son enfance difficile qui, arrivé à l’âge adulte lui ont laissé de profondes stigmates. Meredith m’a fait l’effet d’une femme froide qui ne supportait pas l’échec et non d’une femme qui oeuvre pour sauver des enfants et leur offrir une vie meilleure. Elisabeth est une femme seule et forte malgré un passé lui aussi difficile. J’ai beaucoup aimé sa façon de s’occuper de Victoria, de ne pas baisser les bras et de ne pas se laisser marcher sur les pieds par l’enfant en colère qu’elle était. Sa soeur Catherine m’a semblé être une femme pleine de remords et de regrets mais je n’en ai pas appris plus sur ce personnage qui était présent uniquement à travers Elisabeth ou Grant. Grant est le fils de Catherine. Continuant l’oeuvre familiale dans l’horticulture tout au long de la maladie de sa mère et à sa mort, c’est un jeune homme fort et tendre qui m’a séduite et que j’ai eu beaucoup de plaisir à suivre dans le récit. Que dire de Renata, Natalia et Maman Ruby? Ces trois femme avec le coeur sur la main, ont fait preuve d’une générosité et d’une présence familiale sans faille auprès de Victoria et je les ai également beaucoup apprécié.

Le style d’écriture de l’auteure est à la fois très fluide et très poétique, on en sentirait presque le parfum des fleurs dont elle nous parle si bien. Les pages se tournent rapidement une fois plongé dans l’histoire. L’auteur nous fait voyager à la fois dans le passé et dans le présent afin de mieux comprendre l’histoire de Victoria et son comportement. Une fois plonger dans le récit, l’auteure nous tient en haleine jusqu’au bout et nous livre un récit à la fois touchant, émouvant et dramatique. Celui d’une jeune femme qui va devoir réapprendre à aimer, à s’aimer elle-même et à ne plus avoir peur qu’on la touche. Celui de plusieurs personnes blessé par la vie qui vont s’aimer et se haïr pour mieux se retrouver ensuite. Le tout est écrit avec une telle justesse, une telle émotion, qu’il en devient presque réel et nous envoûte jusqu’au point final. J’ai également apprécié le dictionnaire sur la signification des fleurs présent à la fin du livre, le vrai travail de recherche de l’auteur et la fondation crée par elle pour aider les jeunes américains qui doivent quitter leur famille d’accueil à leur majorité. Ce roman m’a fait passé un merveilleux moment de lecture et m’a laissé le doux parfum des fleurs en souvenir.

Pour conclure, c’est une magnifique découverte avec une histoire des plus difficile, envoûtante et touchante à la fois mêlée à la beauté et au doux parfums des fleurs! Un livre à lire absolument!!

Publicités

Une réflexion sur “Contemporaine – Victoria ou le secret des fleurs de Vanessa Diffenbaugh

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s