Jeunesse – Insaisissable tome 2: Ne m’échappe pas de Tahereh Mafi

Couverture Insaisissable, tome 2 :  Ne m'échappe pas

Synopsis:

Réchappée des griffes du terrible Warner, Juliette trouve pour la première fois la force de se battre et de rêver à un avenir avec Adam, celui qu’elle croyait avoir perdu pour toujours. Mais Warner n’a pas l’intention d’abandonner sa proie. De retour à la base, tout en se remettant de sa blessure presque fatale, le fils du dictateur, Warner, doit contrôler ses soldats et réprimer toute forme de rébellion dans le secteur qu’il dirige. Toujours aussi obsédé par la fuite de Juliette, il veut avant tout la retrouver, quoi qu’il lui en coûte. Il n’a pas non plus oublié ceux qui ont permis l’évasion de la jeune fille, Adam et Kenji, à qui il compte bien faire payer cher leur trahison. Mais quand le Commandant Suprême, le père de Warner, arrive pour corriger les erreurs de son fils, il est clair que le sort de Juliette ne lui tient pas tant à cœur. Warner ne peut pourtant pas courir le risque de perdre celle qu’il considère comme la clef de voûte de son plan de victoire secret…

Mon avis:

Après le tome 1 qui avait été un véritable coup de coeur pour moi, je n’avais qu’une hâte: lire la suite. La seule chose qui me faisait peur était d’en attendre un peu trop vu la manière dont j’avais été conquise lors de ma lecture du premier opus. La couverture de ce second tome est tout aussi belle que celle du premier et le synopsis laisse présager une histoire riche en rebondissements.

Nous retrouvons donc Juliette, Adam, Kenji et leurs amis au Point Oméga. Juliette essaie tant bien que mal de s’entraîner avec son pouvoir pour le canaliser et pouvoir s’en servir sans danger pour elle et ses proches. Malheureusement, elle a beaucoup de mal à accepter son statut et rencontre des difficultés pour s’intégrer aux autres membres. Avec l’aide de Castle et Kenji, elle va se lancer à corps perdu dans une lutte contre elle-même pour apprendre à vivre avec son pouvoir et s’intégrer. Son amour pour Adam est toujours intact et réciproque mais il monte en intensité au fil des pages. Ils sont loin de se douter des embûches qu’il vont rencontrer. La guerre contre le Rétablissement est toujours d’actualité et plus que jamais, proche d’éclater à leur porte.

Le personnage de Juliette m’a un peu agacé au début du roman, je l’ai trouvé trop faible, toujours à se lamenter ou à s’apitoyer sur son sort alors que ce n’était pas autant le cas dans le tome 1. Heureusement, elle évolue au cours de l’histoire pour redevenir la Juliette que j’affectionne. Castle et Kenji se révèlent un peu plus et j’ai vraiment adoré leur personnalités et leur caractères qui boostent tout le monde. Adam est fidèle à lui même mais il devient beaucoup plus combatif même si sa relation avec Juliette fait de lui une âme torturé, il ne se laissera jamais abattre. Deux autres personnages se sont révélés dans le roman, il s’agit de Warner et de son père Anderson. Warner à montré une facette de sa personnalité que je pensais pas trouver et qui m’a beaucoup touché. Il s’est montré attendrissant, doux et tendre alors que les actes qu’il a commis dans le passé sont monstrueux. J’ai découvert son passé et il en est ressorti beaucoup de compréhension et de tristesse face à toutes les horreurs qu’il a vécu. Anderson s’est révélé être quand à lui un véritable monstre pour lequel je n’ai ressenti que de la répulsion et de la colère.

Le vocabulaire est toujours le même, accessible à tout type de lecteurs. Le style d’écriture est fidèle au premier tome avec autant de poésie dans la façon de raconter. Dès les première pages, l’auteure nous emporte dans l’univers de son roman et nous tient en haleine jusqu’au point final. En plus d’être très bien écrit, l’histoire est intéressante, les personnages attachants, et le tout bien rythmé sans aucune place pour l’ennui. L’action est mêlé avec une intrigue bien ficelé sans oublier la romance avec triangle amoureux des plus intenses et passionné. Tout au long du roman j’ai énormément apprécié voir l’évolution des personnages et la tournure que prenait le récit.

Pour conclure, c’est une lecture des plus addictive que je ne peux que vous recommander mêlant action, intrigue et romance dans un cocktail détonnant! Vivement le tome 3!

Jeunesse – Retour à Paradise de Simone Elkeles

Couverture Retour à Paradise

Synopsis:

Depuis que Caleb a quitté Paradise, huit mois ont passé. Maggie a mûri; elle pense avoir tourné la page de leur histoire d’amour et a repris sa vie en mains. Mais quand le jeune homme réapparaît lors d’un camp d’été, soudain, ses certitudes vacillent et les émotions affluent. Se peut-il, malgré tout, qu’elle aime encore Caleb? Et d’un amour plus riche, plus profond, plus complexe…

Mon avis:

Le premier tome avait été un coup de coeur et je l’avais dévoré en très peu de temps.  J’avais très hâte d’en connaître la suite. La couverture est absolument magnifique et la quatrième de couverture laisse présager des retrouvailles des plus mouvementées et innatendues. Trève de blabla, passons plutôt à ce que j’en ai pensé!

Nous retrouvons donc Caleb qui comme toujours, se retrouve dans une situation particulièrement difficile qui pourrait le faire passer tout droit par la case prison. Grâce à son ancien conseiller de transition, il peut y échapper s’il participe au programme RESTART qui consite à raconter son expérience de conduite dangereuse. Mais la surprise est de taille quand il s’apperçoit que Maggie participe elle aussi à ce programme.

Les personnages principaux reviennent donc mais cette fois-ci, Maggie a gagné en maturité et Caleb affronte enfin ses problèmes au lieu de les fuir. Ils sont entouré d’autres personnages dont Damon, l’ancien conseiller de transition de Caleb, qui m’a particulièrement touché de par son histoire et son dévouement envers les jeunes en difficultés. Les autres participants au programme RESTART tel que Matt, Lenny, Erin et Trish ont été une belle surprise puisqu’avec leur caractère variés et heut en couleurs, ils ont vraiment participé à l’histoire et été un véritable plus.

 Le vocabulaire est très accessible et simple de compréhansion. La narration s’éffectue tour à tour par le biais de Caleb et Maggie, chose que j’ai trouvé appréciable pour avoir le point de vue et les sentiments propre de chacun des personnages. Le style d’écriture est fidèle au premier tome, à la fois frais et fluide, les pages se tournent très rapidement et on se retrouve happé par l’histoire aux côtés des personnages. L’histoire est vraiment intéressante puisque même si l’on peut se douter du dénouement final, rien n’est acquis et on va de rebondissements en rebondissement. L’idée du programme RESTART m’a paru très intéressante aussi et j’ai beaucoup aimé les réunions et rencontres qui en ont découlé.

Pour conclure, j’ai passé une fois de plus un excellent moment de lecture avec une belle histoire, des personnages haut en couleurs et attachants et une plume qui nous ravie du début à la fin. Je ne saurai que vous conseiller cette romance en deux tomes!

Science Fiction – Le duc de Fer de Meljean Brook

Couverture Le duc de fer

Synopsis:

Il  a libéré l’Angleterre du joug de la horde. Pour tous, il est le duc de Fer, héros craint et adulé. Pourtant, quand un homme assassiné est retrouvé chez lui, Rhys Trahaearn comprend que certains ne le craignent pas. A commencer par Mina Wentworth, chargée de l’enquête. Séduisante, mystérieuse… et très douée. La posséder devient bientôt l’unique quête de Rhys, alors qu’une conspiration menace l’Angleterre.

Mon avis:

Il y a bien longtemps que je n’ai plus lu de roman de steampunk et c’est donc avec grand plaisir que je me suis lancé dans cette lecture. A la base, il etait prévu que je le lise en LC avec ma binomette Vanessa mais le déménagement et la coupure du net ont fait que je n’ai pas pu partager cette lecture avec elle à mon grand regret…

La couverture est vraiment très jolie et illustre vraiment bien le ton du roman, j’avoue que c’est en grande partie elle qui m’a donné envie de le lire. Le synopsis quand à lui, laisse présager un roman plein d’action et d’aventures avec une touche de romance. Un cocktail qui n’a fait qu’attiser ma curiosité!

Nous faisons donc la connaissance de Mina, une jeune femme des plus étonnante et courageuse puisqu’elle occupe une fonction plutôt masculine dans un monde où cela n’est pas vraiment bien accepté et surtout, sa naissance est du à un drame ayant touché sa mère lors de l’occupation de la Horde sur l’Angleterre. Ayant un sens du courage et du devoir énorme, elle se met au service des autres et ne se décourage devant rien pour aller au secours de ses compatriotes. Rhys Trahaearn, le duc de Fer, est un ancien pirate ayant libéré l’Angleterre de l’occupation par la Horde, adulé et apprécié de tous. Il represente la liberté et provoque un immense respect lors de sess apparitions en public. Ces deux là vont se retrouver à mener l’enquête ensemble sur le meurtre d’un homme et une conspiration visant l’Angleterre. Mais ce dont ils ne se doutait pas, c’est la façon dont cela va irrémediablement les rapprocher. D’autres personnages m’ont énormement plu tel que Lady Corsaire, une femme des plus intriguante mais aussi Scarsdale, le fidèle compagnon de Rhys, avec son franc parler et sa grande gentillesse ou encore Anne la petite fille apprentie Forgeron. Tous sont très attachants et on se prend facilement d’affection pour eux.

La plume de l’auteur est vraiment très fluide et son vocabulaire relativement accessible malgré certains mots purement inventés pour l’histoire. Les pages se tournent très vite et l’auteur nous happe au coeur de son roman dès les premières pages. Grâce aux descriptions extrêmement bien faites, on parvient sans mal à s’imaginer le décor et le cadre de chaque scènes ce qui m’a également beaucoup plu. L’univers ainsi que l’histoire est vraiment très intéressante et j’ai adoré le concept de réparer les gens avec de la mécanique, les aventures de Mina et Rhys pour mener à bien leur enquête et la romance qui ajoutait un peu de douceur et de tendresse à l’histoire. Pas une seule fois je n’ai ressentie d’ennui au cours de ma lecture bien au contraire, entre les scènes d’action et les aventures, j’ai passé de très bons moment et j’avais toujours hâte d’en savoir plus, d’avancer dans ma lecture pour retrouver Mina et Rhys.

Pour conclure, j’ai vraiment passé un excellent moment de lecture avec une histoire passionnante et un monde des plus originale. Les personnages sont très attachants et l’auteur nous tient en haleine à leurs côtés jusqu’au point final! Une lecture que je vous recommande vivement.

Jeunesse – The Lying Game, tome 2 : Ne jamais dire jamais de Sara Shepard

Couverture The Lying Game, tome 2 : Ne jamais dire jamais

Synopsis:

Ma vie parfaite n’était qu’un mensonge. J’avais tout. Des amis formidables, un petit ami adorable et une famille aimante. Aucun ne sait que j’ai disparu. Que je suis morte. Ma soeur jumelle Emma a pris ma place. Elle est la prochaine sur la liste. Mon assassin la surveille de très près…

Mon avis:

Après un premier tome des plus haletant, j’ai été ravie de pouvoir lire ce second tome et de connaître la suite de cette histoire. La couverture reste dans le même esprit que celle du premier opus et la quatrième de couverture est assez intriguante pour donner envie de se plonger dans sa lecture.

Nous retrouvons donc Emma qui a pris la place de sa jumelle Sutton et qui enquête toujours sur l’identité de son assassin présumé. Avec l’aide du beau Ethan, elle va peut à peu lever le voile sur ses doutes quand à la culpabilité de sa soeur et de ses amies mais au final, la surprise sera de taille…  Les personnages sont toujours fidèles à eux mêmes et j’avoue avoir été très intriguée par le comportement des jumelles twitteuse Lili et Gabby mais aussi celui de Garett, l’ex petit ami de Sutton, éconduit par Emma.

Le vocabulaire est très imple et accessible à tous. En ce qui concerne le style d’écriture, il est à la fois frais et fluide de sorte que les pages défilent à une vitesse folle. Dès les premières pages, l’auteure nous entraine dans son univers inquiétant et nous tient en haleine jusqu’à la toute dernière ligne. Du suspens, des rebondissements en tout genre et une touche de romance pour adoucir le tout sont les ingrédient qu’utilise avec brio Sara Shepard pour créer une sorte de dépendance entre le lecteur et l’histoire. Il est en effet très difficile de reposer son livre pour faire autre chose puisque l’on éprouve une telle hâte pour connaître la suite des évènements. Sans oublier un dénouement à vous couper le souffle et qui vous laisse absolument pantelant mais également impatient d’avoir le tome suivant entre les mains pour en connaître la suite.

Pour conclure, j’ai été conquise par tout ce suspens et toute cette enquête mais, je l’avoue, aussi par la romance en toile de fond. Je ne saurais que vous le recommander vivement et quand à moi, il me tarde de lire la suite!!

Humour – Le Mystère de la chaussette orpheline et autre tracas du quotidien de Colombe Linotte

Couverture Le mystère de la chaussette orpheline et autres tracas du quotidien

Synopsis:

Colombe Linotte vit dans un monde parallèle. De ses crises de rangements compulsives aux embûches semées par Luluchatigré, la chatte diabétique, en passant par les velléités écologiques quelque peu draconiennes du Mâle, Colombe Linotte se débat quotidiennement dans un univers à la fois unique et totalement universel.

Mon avis:

J’ai reçu ce petit livre de mon amie Caroline comme remonte morale dans une période de ma vie relativement difficile. Quand je l’ai reçue, rien que le titre m’a déjà fait sourire! Qui n’a jamais perdu de chaussette en faisant ses lessives?! Pour ma part je ne compte plus… La quatrième de couverture a fini de me convaincre que cette lecture risquait d’être des plus amusantes et je me suis empressé de me lancer dans sa lecture pendant ces vacances.

Les protagonistes, comme les appelle l’auteure sont au nombre de 6. Nous avons tout d’abord l’Héroïne sans qui l’histoire ne serai pas ce qu’elle est. C’est une femme des temps moderne dans laquelle toutes les femmes pourront se reconnaître ou au moins quelques unes des mésaventures qu’elle vie. Le Mâle, un homme très (voire trop) cultivé, conservateur et un brin maniaque est un des personnages clés qui donnera bien du  fil à retordre à notre chère Colombe. Luluchatigré est un sacré numéro, en plus d’être rusé et maligne c’est aussi un chat un brin démoniaque avec sa maîtresse! Le collègue tatoué et la collègue geekette sont aussi deux personnages bien utiles et divertissants sur le lieu de travail de notre héroïne sans oublier les célèbres moutons de poussières.

Au premier abord, on peut penser que le récit est décousu, qu’il n’a ni queue ni tête mais au final, il faut plus le prendre comme un recueil rempli d’anecdotes sur la vie quotidienne. Chacune de ces anecdotes ont leur petite touche d’humour et nous rappelle nos propres mésaventures! Écris avec fraîcheur et beaucoup de simplicité, ce petit livre m’a régalé et j’espère vraiment qu’il y aura d’autres épisodes car si il y a bien une chose à lui reprocher c’est bien la façon dont les pages se tournent à une telle vitesse qu’on en redemande.

Pour conclure, si vous cherchez un remède anti-morosité, ce livre est fait pour vous n’hésitez plus et procurez vous le!