Classique – Autant en emporte le vent tome 1 de Margaret Mitchell

Couverture Autant en emporte le vent, tome 1

Synopsis:

Le roman et le film les plus populaires de tous les temps. Autant en emporte le vent est une fresque historique jamais surpassé, sur la société des Etats sudistes et les tragédies de la guerre de Sécessions. C’est aussi un roman d’amour dont les héros, Scarlett O’Hara et Rhett Butler sont entré à jamais dans la galerie des amants légendaires.

Mon avis:

Voilà un livre parmi les classiques que j’ai toujours voulu lire et c’est maintenant chose faite. La couverture tiré du film de Victor Fleming représente les personnages principaux Scarlett O’hara et Rhett Butler. Elle est plutôt jolie et nous donne une bonne idée de ce à quoi s’attendre. Le synopsis en revanche ne nous donne pas énormément d’info sur l’édition Folio mais la réputation du livre se suffit à elle même pour nous inciter à le lire.

Nous faisons donc la connaissance de la famille O’Hara et plus particulièrement, de Scarlett, jeune femme fort séduisante qui se donne un malin plaisir à séduire tout les hommes du comté pour finalement, refroidir leurs ardeurs. Tous succombent à son charme sauf Ashley Wilkes et après s’être ridiculisé, Scarlett va se marier pour sauver sa réputation avec  le beau frère d’Ashley mais jamais elle ne l’oubliera. La guerre de Sécession fait rage et la voit devenir tour à tour mère puis veuve mais sa rencontre avec Rhett Butler égayera ses journée malgré la haine qu’elle lui vouera. C’est un homme cynique de très mauvaise réputation qui d’abord la rebutera, bousculera toutes ces certitudes et finira par l’attirer irrésistiblement .

Le personnage de Scarlett est quelque peu agaçant, elle joue avec les sentiments des autres, ne pense qu’à elle et se fiche royalement du mal qu’elle peut causer. Pourtant, on fini par s’y attacher et vouloir à tout prix savoir comment elle va évoluer. Mama, la bonne de la maison O’Hara, m’a beaucoup plu et elle n’était pas assez présente à mon goût dans ce premier livre. Ashley me laisse indifférente, il ne sait pas du tout ce qu’il veut et je n’arrive pas à le cerner. Melly est bien trop naïve et gentille mais sa douceur la rend très attachante. Rhett Butler quand à lui, m’a totalement séduite par son charisme, son cynisme et sa répartie. Le roman est rempli de personnages hauts en couleurs tous plus ou moins intéressant mais qui ont leur importance aussi minime soit-elle.

Le vocabulaire est plutôt classique mais très bien écrit et accessible facilement pour peu qu’on lise un minimum. Le style de l’auteur est malgré tout fluide et les pages du roman se tournent plutôt vite. L’histoire est un mélange de fresque historique et d’histoire d’amour. J’ai adoré les manigances de Scarlett et son histoire mais je dois avouer que les passages sur la guerre en détails m’ont paru excessivement long et parfois ennuyant. Néanmoins le roman se termine à un moment clé et j’ai hâte de lire la suite.

Pour conclure, malgré quelques longueurs, c’est un roman culte que je recommande et dont je vais lire la suite très vite.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s