Le club des ex tome 1: Larguée et recyclée de Dakota Cassidy

Couverture Le club des ex, tome 1 : Larguée & recyclée

Synopsis:

Quand une ex-princesse se met un coup de pied aux fesses…
C’est la débâcle pour Maxine Cambridge : cette future-ex femme au foyer richissime et toujours tirée à quatre épingles doit retourner chez maman avec son fils adolescent, et même le fast-food du coin ne veut pas l’employer. Réduite à ramasser des crottes de chien pour se faire un peu d’argent, elle a du chemin à parcourir pour remonter la pente… Et si un petit coup de pouce du destin était justement ce qu’il lui fallait ? C’est alors qu’entre en scène Campbell Barker, ancien premier de sa classe devenu absolument craquant.

Mon avis:

Ce  roman m’a attirée grâce à son titre et au synopsis bien prometteur. La couverture laisse présager un cliché de princesse bimbo qui n’a rien dans la cervelle et qui se consacre à la mode et au chaussures. Elle aurait pu refléter le personnage principal mais ce serai plutôt le reflet de ce que les gens pensent d’elle et non ce qu’elle est. J’avais très envie de découvrir cette romance et le personnage de Maxine.

Nous faisons donc la connaissance de Maxine, une jolie quadra dont le monde viens tout juste de s’écrouler autour d’elle. Après une énième infidélité de son mari, elle décide de demander le divorce mais elle était loin de se douter que son parcours serait autant semé d’embûches et qu’elle allait se retrouver sans plus rien dans le village senior de sa mère ou encore, qu’elle allait irrémédiablement tombé amoureuse d’un homme qu’elle a connu il y a bien des années de cela.

Le personnage de Maxine m’a beaucoup plu, c’est une quadra complètement perturbé qui va devoir apprendre à se reconstruire tant sur le plan professionnel, financier et émotionnel. La procédure de divorce qu’elle a entamé contre son mari l’a laissé démunie et perturbé. Tout au long du roman, j’ai pu observé ses doutes, ses peines, mais surtout, je l’ai vu se battre et grandir une fois qu’elle s’était bien secouée. Le personnage de Connor, son fils, est juste le fils typique de parents divorcé et pourtant il est juste adorable avec sa mère et d’un soutien sans faille. Mona, la mère de Maxine, et les résidents du village sénior sont autant de personnages secondaires adorablement attachant et surtout indispensable à l’histoire. Finley, le mari de Maxine, est une ordure d’une puissance indescriptible et est juste détestable, manipulateur mais surtout malhonnête. Que dire de Campbell? C’est un homme charmant plein de charisme, à l’écoute, bref un homme bien un vrai! Lénore, la meilleure amie de Maxine est très intéressante elle aussi de par son histoire mais aussi par sa loyauté et sa gentillesse. Beaucoup de personnages certes, mais ils sont tous attachants, drôle, détestable et ne laisse pas indifférents.

Le style de l’auteur est frais mais je dois bien avoué que j’ai trouvé quelques longueurs qui m’ont ennuyés. Le vocabulaire est facile de compréhension et accessible à tous. L’histoire de cette femme en instance de divorce, en mauvaise posture et obligé de se reconstruire de A à Z, m’a beaucoup séduite. Cela change des romances toutes simples et il est très facile de se prendre d’affection ou même de s’identifier aux personnages. J’ai adoré voir Maxine évoluer, se reconstruire et grandir tout au long du roman et même si cela reste une fiction, ce roman peut redonner de l’espoir et du courage aux divorcées qui le liront. Le dénouement n’aurait pas pu être plus parfait même si prévisible, il est arrivé au bon moment. Les nombreux personnages présents m’ont tour à tour touchée, fait rire ou encore réfléchir et rien que pour ça, ils sont tous très importants.

Pour conclure, c’est une romance qui m’a permis de passer un bon moment de lecture malgré les quelques longueurs avec des personnages attachants et surtout c’est un petit message d’espoir à mon sens pour les divorcés.

Publicités

Les vampires de Chicago tome 4: Mordre vous va si bien de Chloe Neill

Couverture Les Vampires de Chicago, tome 04 : Mordre vous va si bien

Synopsis:

Le maire de Chicago convoque Merit et Ethan, le maître de la Maison Cadogan. Trois femmes ont disparu après avoir été violemment attaquées par des vampires. Son message est simple : s’ils ne remettent pas de l ordre dans leur Maison, il prendra les mesures qui s imposent… Merit doit mener l’enquête, mais difficile de savoir sur qui compter. Elle ne tarde pas à se retrouver plongée au cœur de la société surnaturelle où les êtres les plus cruels sont prêts à réaliser les pires cauchemars des humains.

Mon avis:

L’envie de me replonger dans cette saga est vraiment très présente ces derniers temps et j’avais très hâte de lire ce tome. La couverture reste en parfaite harmonie avec le reste de la collection et je la trouve vraiment jolie! Elle correspond pile poil à l’ambiance et au personnage du roman. En ce qui concerne la quatrième de couverture, elle en dit juste assez pour nous donner envie de le lire et laisse présager une fois encore, de l’action et des rebondissements.

Dans ce tome-ci, nous retrouvons donc Merit, la Sentinelle de Cadogan et son maître, Ethan Sullivan. Malheureusement pour ces deux, ils se retrouvent empêtré dans une montagne de problèmes. Entre le Maire de Chicago qui leur laisse très peu de temps pour résoudre une histoire de trafic sous peine de mandat d’arrêt contre Ethan et le Presidium de Greenwich qui ne sont pas d’accord et les menacent de mettre la Maison Cadogan sous tutelle, ils sont gâtés. Mais surtout, ils vont apprendre à leur dépend que les apparences sont trompeuses et que leurs alliés ne sont pas toujours ceux qu’on s’imaginent.

On retrouve toujours les mêmes personnages principaux Ethan et Merit ainsi que les meilleurs amies de celles-ci; Mallory, Catcher, Lindsay et bien d’autres mais on va surtout en découvrir de nouveau et certains vont être approfondies comme par exemple le Maire de Chicago Tate, ou encore le représentant du Presidium de Greenwich, Darius et son assistant Charlie. Je crois que ce qui me plait le plus dans tous ces personnages c’est leur évolution, la relation qu’ils entretiennent entre eux mais aussi leur force, courage et détermination. Ils valent le détour chacun d’entre eux et gagnent à être connus (où pas pour certains!)

Une fois encore, l’auteur à su me tenir en haleine tout au long du roman. Son style d’écriture est toujours aussi fluide et elle parvient avec une facilité déconcertante à captiver le lecteur. Le vocabulaire est accessible et c’est un très bon roman de bit-lit. Une fois de plus, l’auteur nous fait découvrir une histoire à l’intrigue intéressante et haletante avec son lot de rebondissements et d’action tout du long. Pas un seul moment de temps mort qui pourrait laisser place à l’ennui, au contraire! On est juste captivé et happé à travers l’histoire. Les pages se tournent très facilement et on ne sait jamais ce qu’il va se passer. Le dénouement, lui, m’a juste complètement choqué parce que je n’imaginais pas un seul instant une pareil fin, pas un seul instant je n’imaginais ces évènements de cette façon! Alors si je suis un peu triste par cette fin dont je ne vous révèlerais rien pour ne pas spoiler, il n’en reste pas moins que ça donne encore plus envie de lire la suite et c’est très certainement ce que je vais faire!

Pour conclure, c’est une fois encore un très bon tome avec un dénouement qui m’a laissé sans voix et m’a encore plus donné envie de lire la suite. C’est une de mes saga de bit-lit préféré que je recommande à tous les amateurs du genre.

Les vampires de Chicago tome 3: Mordre n’est pas jouer de Chloé Neill

Couverture Les Vampires de Chicago, tome 03 : Mordre n'est pas jouer

Synopsis:

Une protection très rapprochée…
Mon nouveau job : garde du corps d’un alpha, Gabriel Keene, l’organisateur d’une convention qui rassemble les quatre Meutes du continent, ici, à Chicago. Je suis censée le protéger… et l’espionner pour le compte d’Ethan.
Point positif : pour me préparer, ce dernier m’offre des entraînements plutôt chauds. Une fois sur le terrain, tout se complique. Quelqu’un cherche à tuer Gabriel. Métamorphe ou non, quand on me confie une mission, je fais tout pour la mener à bien. Et sur ce coup-là, je vais avoir besoin d’aide. Mais la tension monte entre les surnats…

Mon avis:

J’avais commencé à lire cette saga il y a quelques années et je dois bien avouer que j’ai pris un sacré retard! Pourtant ce n’est pas faute d’avoir aimé ma lecture au contraire. La couverture de ce tome me plait assez bien et reflète pour moi le personnage principal de Merit exactement comme je me l’imagine physiquement et le contenu du roman. Il est temps pour moi de continuer cette saga et j’ai hâte de m’y replonger!

Dans ce tome, Merit devenue Sentinelle de la Maison Cadogan se voit confier une mission bien particulière puisqu’elle va devoir être le garde du corps de l’alpha Gabriel Keene. C’est une mission plutôt périlleuse puisque métamorphe et vampires sont loin d’être les meilleurs amies du monde. Elle est loin de se douter que toute cette histoire va prendre une mauvaise tournure et encore moins quelle direction prendra sa relation avec son maître Ethan ni si elle finira par se réconcilier avec sa meilleure amie Mallory.

Le personnage de Merit me plait toujours autant avec son caractère bien trempée, sa force et sa détermination mais aussi sa loyauté. C’est une jeune vampire mais elle est encore très humaine et en possède toujours les sentiments surtout face à l’amour ou à la colère. Ethan est fidèle à lui même toujours aussi droit et froid mais pourtant il va peu à peu baisser la garde et faire preuve d’un peu d’humanité, oui oui vous ne rêvez pas. Je dois dire que j’ai vraiment apprécier découvrir cette facette de sa personnalité. Quand à Mallory, elle est de plus en plus intéressante et j’espère vraiment pouvoir la découvrir encore plus au fil des prochains tomes. Gabriel est un personnage très charismatique que j’ai beaucoup aimé. Il est prêt à tout pour protéger sa meute, sa famille. D’autres personnages gravitent autour d’eux et vous les découvrirez tout au long de votre lectures mais méfiez vous des  apparences!

Le style d’écriture de l’auteur est fluide et le roman se lit vraiment très vite. L’auteur nous tiens en haleine de la première à la dernière page avec une histoire à la fois intéressante, prenante et bourré d’action! On retrouve avec joie les personnages principaux, on en découvre d’autres et même si cela fait un moment que j’ai lu le tome précédent, je ne me suis pas sentie perdue ou désorienté au cours de ma lecture. A chaque tome, l’intrigue continue de plus belle, on s’attache de plus en plus aux personnages et on en redemande. Maintenant que je viens de terminer celui-ci, j’ai vraiment hâte de retrouver les personnages et de lire les prochains tome.

Pour conclure, j’ai retrouvé avec plaisir une saga que j’affectionne et que j’ai hâte de continuer! Je la recommande à tous les amateurs de bit-lit.