Mes sincères condoléances tome 1 de Guillaume Bailly

Couverture Mes sincères condoléances, tome 1

Synopsis:

L’enterrement est un moment fort, solennel, unique… Mais le dernier hommage à un proche peut parfois devenir culte ! Les cérémonies sont souvent le théâtre d’évènements étonnants, tantôt drôles, tantôt extravagants, mais toujours originaux. Entre rire et larmes, l’auteur nous ouvre les portes d’une profession qui préfère généralement le secret aux révélations. Cet ouvrage garanti « 100% vécu » vous permet de découvrir avec bienveillance ces histoires inimaginables aux scénarios improbables… Et pourtant tout est vrai !

Mon avis:

Quand j’ai choisi de lire ce livre, ce n’est pas tant la couverture qui m’attirait mais plutôt le synopsis et le fait de découvrir un peu le quotidien des croque-morts. C’est l’un des métiers dont peu de gens connaissent le quotidien, leurs expériences etc… Et j’ai voulu le découvrir puisque le synopsis laissait présager de sacrés histoires qu’elles soient drôle ou triste.

Après cette lecture, mon regard a totalement changé sur ces hommes de l’ombre peu connu et reconnu. Ils font un travail difficile, sont au contact des sentiments et des réactions des familles, prennent sur eux et essaient de tout faire pour nous réconforter. J’ai aussi envie de rappeler que ce sont des humains comme nous avec des sentiments et des valeurs et que parfois, un mot ou un geste de remerciement les touchent plus que tout autre chose.

A travers ces petites histoires, on découvre toute l’émotion de la perte d’un être chers et toutes les réactions possible et imaginables. Certaines familles m’ont émue et fait monter les larmes aux yeux, d’autres absents ou vautours qui piaffent d’impatience pour aller chez le notaire m’ont révoltés et d’autres, m’ont fait sourire voir rire. Et quand on ne croit plus en l’humanité des hommes, il y en a toujours pour vous montrer que tout le monde n’est pas identiques.

J’ai beaucoup aimé cette plongé dans le monde des croque-morts et non, je vous rassure ce n’est pas morbide de lire ce livre! On y voit les pires comme les meilleurs visages, de l’émotion aussi et même, des leçons de vie! (oui oui je vous assure tellement de personnes meurent dans la plus totale indifférence alors qu’un rien aurait pu changer les choses!)

Pour conclure, j’ai passé un très bons moments de lecture et je vais garder en mémoires les perles les plus drôles et émouvantes en oubliant que parfois, l’homme peut être un véritable idiot (pour rester poli…).

RDV sur le site des Editions Pocket pour en savoir plus sur le livre Mes sincères condoléances tome 1 de Guillaume Bailly.

Les tribulations de Jean Acacio

Couverture Les tribulations de Jean Acacio

Synopsis:

Vous croyez que, dans les loges maçonniques, on invoque le diable ? Vous pensez que les francs-maçons sont de tous les complots ? Vous voyez des frères partout ? Alors ce livre est fait pour vous ! Suivez donc Jean Acacio dans ses tribulations, et vous verrez que les francs-maçons ne sont peut-être pas ceux que l’on croit…

Mon avis:

Alors pour ce roman je dois vous avouer que j’ai un gros faible pour les romans de Giacommeti et Ravenne mais aussi de tout ce qui touche aux Francs-maçons et illuminatis. Je ne pouvais absolument pas passer à côté de ce nouveau roman et j’avais hâte de le découvrir. La couverture rassemble des symbole souvent associé à la franc maçonnerie et donne le ton mais aussi le thème du roman.

Lors de ma lecture, j’ai beaucoup aimé les pages « d’infos » donnés par l’auteur avant chaque petite histoire des Tribulations de Jean Acacio. Autre point positif, contrairement à d’autres écrits où l’on diabolise la franc maçonnerie, l’auteur a su nous les présenter comme ce qu’ils sont en réalités, des êtres humains avant tout, comme chacun de nous. Loin des théories du complot en tout genre, de l’alchimie et autre invocations sataniques, on retrouve ici des francs maçons certes, mais des messieurs et mesdames tout le monde avec une pointe d’humour. Ils ne sont pas auréolés ou encore diabolisés mais présentés avec leurs erreurs, leurs excès, leurs défauts, bref, leur humanité.

Je pense que c’est un des premiers romans du genre que je lis et j’avoue que le fait d’avoir rendu les francs maçons plus humains m’a beaucoup plu. J’ai aussi ri (parfois jaune mais ça c’est mon côté féministe à certains moments) et je me suis mise à aimer les côtoyer, les découvrir. J’ai aimer me renseigner sur certaines loges aussi (merci google), j’ai aimé me perdre dans ma lecture et prendre parti pour l’un ou l’autre des personnages, tout ça sans jamais m’ennuyer à aucun moment de ma lecture. L’humour ajouté à l’humanité rendue aux francs maçon font de ce roman l’un de mes préféré du genre et une fois encore, Ravenne à tenu sa promesse!

Pour conclure, c’est un roman qui porte sur la franc maçonnerie oui mais qui pose un nouveau regard loin des complots et autres théorie de contrôle du monde. J’ai adoré ma lecture et je vous le recommande vivement si vous êtes des férus du genre.

Re trouvez plus d’info sur site des Editions Pocket ICI