Le Nibelung tome 1: Le Carnaval aux Corbeaux de Anthelme Hauchecorne

Couverture Le Nibelung, tome 1 : Le Carnaval aux corbeaux

Synopsis:

Ludwig grandit à Rabenheim, un petit bourg en apparence banal.
Claquemuré dans sa chambre, il s’adonne au spiritisme. À l’aide d’une radio cabossée, il lance des appels vers l’au-delà, en vue de contacter son père disparu. Jusqu’à présent, nul ne lui a répondu… Avant ce curieux jour d’octobre. Hasard ? Coïncidence ? La veille de la Toussaint, une inquiétante fête foraine s’installe en ville. Ses propriétaires, Alberich, le nabot bavard, et Fritz Frost, le géant gelé, en savent long au sujet du garçon. Des épreuves attendent Ludwig. Elles seront le prix à payer pour découvrir l’héritage de son père. À la lisière du monde des esprits, l’adolescent hésite… Saura-t-il percer les mystères de l’Abracadabrantesque Carnaval ?

Mon avis:

Comme toujours lorsqu’il s’agit d’un livre de Anthelme Hauchecorne, j’avais hâte de me plonger dans sa lecture. La couverture et l’objet en lui même est juste somptueux et donne vraiment le ton du roman. Le synopsis quand à lui laisse présager une histoire des plus fantastiques avec des créatures inconnues et fascinantes mais aussi un côté très sombre dans le monde des esprits. Même s’il serai parfait en lecture pour halloween je peux vous dire que même en février je me suis régalé!

Dans ce roman nous faisons donc la connaissance de Ludwig, un jeune garçon qui vit avec sa mère. Son père ayant disparu alors qu’il n’était encore qu’un bébé, il cherche des réponses à ses questions et tente de contacter son esprit par le biais d’une vieille radio. Avec son ami Gabriel, ils vont se rendre compte que le monde des esprits est loin d’être un fleuve tranquille et est bien plus retors que tout ce qu’ils auraient pu s’imaginer.

Le personnage de Ludwig m’a beaucoup plu par son côté persévérant, borné et déterminé mais parfois aussi un peu déplu par sa couardise! Tout au long du roman, il apprendra parfois à ses dépend, à grandir, a faire preuve de courage et que les apparences sont parfois trompeuses. LE personnage de Gabriel m’a également plu même si il vivait sa propre quête en parallèle, je l’ai trouvé très loyal et courageux, c’est un jeune garçon qui a beaucoup de mérite. Que dire des nombreux autres personnages qui gravitent autour d’eux?… Tous ont un rôle à jouer aussi minime qu’il soit et surtout, aucun ne laisse indifférent.

Le style d’écriture de l’auteur m’a vraiment bluffé, tellement travaillé et tellement agréable à lire. Une fois de plus, il a su me tenir en haleine dès les premières pages pour ne plus me lâcher jusqu’au point final! L’histoire est vraiment passionnante et mélange plusieurs contes et légendes allemandes, des créatures toutes plus fantastiques les unes que les autres et un univers vraiment captivant. Il a su rendre ce carnaval et ces forains inquiétants à souhaits et pourtant on ne peut s’empêcher d’en vouloir toujours plus. Ce roman à la fois fantastique et macabre est un véritable bijou de littérature dans lequel on côtoie la mort, les esprits et bien d’autres encore!

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé me plongé dans la lecture de ce roman qui m’a happé dès les premières pages dans un monde fantastique peuplé d’étranges créatures et esprits. Je ne peux que vous le recommander vivement!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s