Je lis avec Splat d’après Rob Scotton

Hello mes lecteurs!

Cette semaine est la dernière des vacance de ma puce Amy et donc on en profite pour découvrir de nouvelles lectures ensemble alors vous allez voir passer pas mal de lectures jeunesse ces prochains jours! On commence aujourd’hui avec une petite collection qu’on adore et que ma grande connaît déjà pour en avoir lu pas mal étant plus jeune! Il s’agit de notre ami Splat, un petit chat plutôt sympa!

L’avis d’Amy:

En grande fan d’animaux, elle a de suite craqué sur ce petit chat trop mignon et ses amis souris! Les histoires sont vraiment intéressantes et le chat vit des aventures qu’elle a déjà pu vivre ou qu’elle pourrait vivre pour de vrai. Les illustrations sont très jolies et elle aime beaucoup prendre les livres pour se raconter les histoires elle même grâce à sa mémoire. Ce qui nous fait arriver au point négatif, elle le trouve trop précieux, comprenez trop fragile, elle aime dormir avec ses livres et forcément ils ne restent pas tout beau tout neuf très longtemps… Les anciennes éditions que sa sœur possèdent était plus rigides et plus solides et c’était plus pratique. Mais c’est le seul point négatif qui permet aussi de lui apprendre non seulement l’amour des livres mais aussi à prendre soin de ses affaires.

Mon avis:

Je tenais à rajouter mon petit grain de sel à cette chronique puisque Splat est un personnages que j’aime beaucoup et j’ai été ravie de le retrouver. Comme Amy j’ai été un peu surprises de la couverture souple comparé à l’ancienne édition mais j’ai eu une agréable surprise à l’intérieur. C’est un tout autre concept! Non seulement il y a une belle histoire et de jolies histoires mais il y a 3 niveaux de difficultés pour l’apprentissage de la lecture mentionné sur la couverture. A l’intérieur c’est également une aide à l’apprentissage puisqu’il y a une police spéciale lecteurs débutants, les lettres muettes sont grisées et il y a même une indication pour les liaisons à faire.

Pour conclure, J’ai beaucoup aimé cette nouvelle édition même si elle est moins solide, je trouve qu’elle est un excellent outil d’apprentissage de la lecture pour les enfants tout en gardant le côté belle histoire avec un personnage attachant auquel l’enfant peut facilement s’identifier.

Chroniques lunaires tome 3: Cress de Marissa Meyer

Couverture Chroniques lunaires, tome 3 : Cress

Hello mes lecteurs!

Aujourd’hui je vais vous parler de ce troisième tome d’une saga que j’aime particulièrement. Je l’avais un peu mise de côté et il était dans ma PAL depuis un bon bout de temps mais j’ai eu très envie de me replonger dedans et de retrouver les personnages pour connaître la suite de leur histoire.

Synopsis:

Cinder et le capitaine Thorne se sont enfuis aux côtés de Scarlet et de Loup. Le groupe rebelle projette de renverser la reine Levana et son armée. Mais, le seul espoir de la résistance réside dans Cress, qui, emprisonnée dans un satellite depuis l’enfance avec ses écrans pour seule compagnie, est devenue un hacker imbattable. Malheureusement, la reine Levana a d’autres projets pour elle, et libérer la jeune fille pourrait bien leur coûter cher…

Mon avis:

La couverture de ce troisième tome est tout comme les tomes précédents, magnifiques et ses couleurs en parfait accord avec cette saga! Quand au synopsis, il nous donne vraiment envie d’en savoir plu et de découvrir plus précisément le personnage de Cress.

Dans ce tome, nous retrouvons donc Cinder, Iko, Thorne, Loup et Scarlet qui cherchent ensemble la solution afin d’empêcher le mariage de l’empereur Kai et de la reine Levana pour que la terre et ses habitants soit sous son emprise. Dans une impasse, ils vont finalement recevoir l’aide d’une personne inattendue, Cress, une jeune lunaire enfermé à bord de son satellite depuis de nombreuses années. Mais son sauvetage et son aide ne seront pas sans conséquences pour eux…

J’ai adoré tous les retrouver et cette fois ma préférence a été pour Thorne qui sous ses airs de hors la loi s’est révélé être aussi une personne qui sait faire preuve de douceur et se montrer très protecteur. Iko m’a énormément plu également de par sa débrouillardise, son caractère joviale, son courage et sa propension à être une vraie pipelette. Cinder est toujours aussi tourmenté et courageuse mais j’aime toujours autant le sang froid dont elle fait preuve et sa quête de justice. Loup et Scarlett sont fidèle à eux même à la fois loyaux et courageux sans oublier qu’ils sont plus proche que jamais l’un de l’autre. Le nouveau personnage, Cress, m’a beaucoup plu. C’est une jeune fille à la fois innocente et d’une extrême intelligence qui a su faire preuve de beaucoup de courage.

Une fois encore les personnages ne m’ont pas laissé indifférente et j’ai beaucoup aimé les voir évoluer ensemble. Ils forment une vraie équipe d’amis loyaux et courageux mais surtout soudés malgré les épreuves et les dilemmes auxquels ils ont dû faire face.

L’histoire quand à elle se poursuit et le but est toujours le même, empêcher la reine Levana de régner sur la terre. Le style de l’auteur est très fluide et agréable à lire malgré le fait que ce livre soit un bon pavé, les pages se tournent très rapidement et elle nous tient en haleine dès les premières pages. La lecture est rythmé par de nombreux évènements et rebondissements. Pas de place pour l’ennui dans ce tome puisque l’action y est omniprésente et cela nous donne encore plus envie de continuer notre lecture afin de connaître la suite des évènements. La fin de ce tome est pour moi une véritable torture puisqu’on y découvre de nouveaux éléments qui nous donne envie de lire la suite pour enfin connaître le dénouement final! Je n’ai pas le dernier tome de cette saga mais je peux vous dire que je vais très vite l’acheter afin de pouvoir le lire!

Pour conclure, c’est un tome plein de rebondissements et de nouvelles découvertes qui nous tiens en haleine de bout en bout! J’ai vraiment hâte de lire le dernier tome de cette saga pour en connaître le dénouement et de retrouver les personnages que j’ai beaucoup aimé!

 

 

 

Robocalypse tome 2: Robogenesis de Daniel H. Wilson

Couverture Robopocalypse, tome 2 : Robogenesis

Hello mes lecteurs!

Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler de ce roman qui est un tome 2 mais que j’ai tout de même pu lire sans avoir lu le premier. J’étais un peu sceptique puisqu’en général, la science fiction pure et dure a tendance à m’ennuyer et je n’arrive pas toujours à rentrer dans l’histoire. Pourtant je dois dire que j’ai été agréablement surprise avec ce roman.

Synopsis:

La guerre a laissé l’humanité exsangue, et le monde, dévasté. Mais Archos, l’intelligence artificielle à l’origine du soulèvement des machines, a été détruit. En apparence du moins. Il s’est en fait fragmenté en millions de pièces disséminées, qui aujourd’hui cherchent à se réunir. Implanté dans une nouvelle évolution technique, Archos prépare la bataille suivante : l’éradication des hommes, l’avènement d’un monde parfait.
Mais quelques bastions de résistants sont encore en mesure de combattre. Et pour vaincre, il leur faudra utiliser les armes de leur ennemi…

Mon avis:

La couverture de ce roman est vraiment superbe et bien représentative du thème abordé par le roman. Quand au synopsis c’est lui qui m’a donné envie de le découvrir malgré mes réticences vis a vis de la science fiction. Qui dit réticences, dit forcément longtemps dans ma PAL mais je me suis décidé à prendre le robot par les antennes et à me plonger dans cette lecture!

Nous entrons dès les premières pages dans un monde apocalyptiques suite à la fin de la nouvelle guerre qui vient de se terminer, du moins en apparences… Les survivants humains et modifiés se rassemblent dans l’optique de se reconstruire mais ils étaient loin de se douter qu’un danger bien plus grand encore se profile à l’horizon…

Tout le monde n’est pas toujours gentil…

Chaque chapitre commence par le nom de l’un des protagonistes et est raconté du point de vue de celui-ci.  en début de chaque chapitre, un court paragraphe nous donne le point de vue de l’Intelligence Artificielle qui veut détruire le monde, Arayt. Le personnage de Lark Iron Cloud est celui par lequel on découvre l’histoire. Soldat de la Gray Horse Army, ils se retrouve sur le champ de bataille pour détruire les dernières forces armés. Malheureusement, tout ne se passera pas comme prévu pour lui et il ne sera plus jamais le même. Son évolution au fil du roman m’a d’abord plu puis, il m’a déçu je ne l’ai plus reconnu et son caractère est passé de combattif à passif suiveur… Hank Cotton, lui aussi soldat de la Gray Horse Army, est un homme vicieux, qui a soif de pouvoir mais qui, pour mon plus grand bonheur va se prendre à son propre piège! Mathilda, Timmy et Gracie sont des enfants modifiés par l’IA et sont aussi mes personnages préférés de par leur courage, leur bravoure et leur intelligence hors du commun! Sans oublier Neuf Zero Deux, le Freeborn loyal et d’une fidélité hors norme, Cormac et Cherrah le couple de soldat aussi brave et intelligents l’un que l’autre, Mikiko la mystérieuse et bien d’autres encore.

Vous l’aurez compris, les personnages sont nombreux et variés mais tous ont un rôle à jouer dont dépendra le succès ou la défaite de la guerre qui ne fait que débuter… Je me suis attaché à certains, j’en ai détester d’autres mais aucun ne m’a laissé totalement indifférente et j’ai beaucoup aimé les suivre tout au long de leur quête.

La plume de l’auteur est à la fois fluide et complexe dans le sens ou il nous entraîne dans une histoire totalement hors du commun avec un univers ou l’IA a pris le pas sur l’humain. Le tout tient la route et surtout nous tiens en haleine jusqu’au bout puisqu’il y a tout au long de ce roman de nombreux rebondissements. L’univers est travaillé de façon à ce que l’on puisse s’imaginer et s’immerger totalement dans ce monde apocalyptique et surprenant mais beau à la fois. Malgré tous les à priori que j’ai pu avoir avant cette lecture, j’ai aimé l’histoire intéressante et prenante, les personnages et l’univers que l’auteur nous offre. Si je ne devais donner un point négatif, ce serai peut être le dénouement final qui m’a laissé un peu sur ma faim mais qui laisse la porte ouverte à l’imagination quand à la suite des évènements.

Pour conclure, c’est un roman de science fiction que je valide totalement, j’ai passé un très bon moment de lecture malgré mes réticences et à priori sur la science fiction. Une histoire haletante et des personnages aussi attachants qu’intéressants.

Peinture magique Les créatures fantastiques

Hello mes lecteurs!

Alors aujourd’hui, une chronique un peu particulière avec un livre non pas de lecture mais de coloriage pour les enfants. Et je dois vous dire que celui-ci est comme son nom l’indique vraiment magique!

Synopsis:

Un livre de coloriage magique : il suffit de tremper dans l’eau le pinceau fourni avec le livre et de le passer sur les illustrations en noir et blanc pour en révéler les couleurs comme par enchantement. Les pages de ce livre sont peuplées de créatures fantastiques et d’animaux enchantés. Des chouettes, des flamants roses et des narvals côtoient des fées, des sirènes, des licornes, un phénix, un cheval ailé… En passant le pinceau trempé dans un peu d’eau sur les illustrations en noir et blanc, les enfants feront apparaître leurs couleurs éclatantes.

Notre avis:

Même si la photo parle d’elle même, j’ai envie de vous dire que nous sommes tous fan de ce petit bijou! Non seulement les illustrations sont juste magnifiques mais en plus, le principe est très agréable et facile d’utilisation. Le pinceau est fourni, un peu d’eau et la couleur apparaît comme par magie! Adieu la peinture partout, sur la table ou les vêtements, ce n’est que du bonheur… Les couleurs sont très belles et toutes les merveilles que mes filles ont réalisées dans ce livres ont été soigneusement détachées grâce aux pointillés et sont déjà accroché dans leur chambre! Quel que soit l’âge (chez nous 4 et 11 ans) ce livre sera parfait pour réaliser de beaux tableaux créatifs avec de belles créatures fantastiques.

Pour conclure, vous l’aurez compris, ici on est totalement fan et on ne peu que vous le recommander vivement!

Nos éclats de miroir de Florence Hinckel

Couverture Nos éclats de miroir

Hello mes lecteurs!

Me voilà déjà de retour pour vous présenter un livre jeunesse qui me tient à cœur et qui m’a beaucoup touché.

Synopsis:

Je m’appelle Cléo, et j’aurai bientôt 15 ans, 1 mois et 20 jours? Cette date est importante pour moi, car c’est à cet âge-là que tu es morte, ma chère Anne Frank. Tu es mon écrivaine préférée ! Alors j’ai décidé de m’adresser à toi dans ce nouveau carnet. Je vais te raconter ce qui m’interroge, me fait rire ou bouleverser.

Mon avis:

Que ce soit le titre ou la couverture, j’ai trouvé les deux magnifiques et ils m’ont donné envie de me pencher sur le synopsis. A partir de là, je savais que je devais lire ce livre et le transmettre à mes filles quand elles seront un peu plus âgées tout comme le célèbre Journal d’Anne Frank.

Nous faisons donc la connaissance de Cléo, une jeune adolescente qui après la lecture du Journal d’Anne Frank décide de s’adresser à son journal comme si elle était Kitty, le personnage auquel Anne Frank écrivait dans son journal. Elle y décrit sa vie, ses sentiments, ses désirs et ses rêves mais aussi les nombreuses questions qu’elle se pose.

J’ai beaucoup aimé cette jeune Cléo et je me suis reconnue parce que moi aussi, quand j’étais beaucoup plus jeune, j’avais un journal et après avoir lu celui d’Anne Frank, j’écrivais à Kitty… Cléo est une jeune adolescente telle que j’aimerai que mes filles deviennent, courageuse, forte et respectueuse. Elle ne méprise pas la différence, elle la trouve belle. Elle ne veut pas juste suivre et s’adapter, elle se pose des questions. Elle observe le monde, les gens, se fait sa propre opinion qui fera d’elle une future adulte accomplie et épanouie.

L’auteur nous livre ici une très belle fiction avec une jeune fille qui nous fait ressentir toutes sortes de sentiments, une jeune fille à laquelle d’autres jeunes filles peuvent s’identifier, s’attacher et surtout, pour laquelle j’ai une grande admiration. Ce roman contient aussi de nombreuses références au Journal d’Anne Frank et nous montre l’adolescence d’un point de vue à la fois doux, pur et pleins de poésie.

Pour conclure, j’ai un gros coup de cœur pour ce roman qui m’a fait faire un retour quelques années en arrières et qui m’a beaucoup touché. De la douceur, de la justesse et beaucoup de poésie pour un récit sur l’adolescence et ses émotions en pagaille.