La vie est facile ne t’inquiète pas de Agnès Martin-Lugand

Couverture La vie est facile, ne t'inquiète pas

Hello mes lecteurs!

Aujourd’hui, je vous retrouve pour une nouvelle chronique avec un roman que mon mari m’a offert et qu’il a choisi un peu au hasard puisqu’il n’est pas du tout lecteur. Mais le hasard fait bien les choses puisque ce livre est vraiment une petite merveille et même si il s’agit d’une suite, je n’ai eu aucun mal à le lire.

Synopsis:

De retour d’Irlande, Diane est bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l’aide de son ami Félix, elle s’est lancé à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire. C’est là, aux « Gens heureux lisent et boivent du café », son havre de paix, qu’elle rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné, et surtout, il comprend son refus d’être mère à nouveau. Car elle ne peut se remettre de la perte de sa fille. Bientôt, un évènements inattendu va venir bouleverser les certitudes de Diane quant à ses choix, pour lesquels elle a tant bataillé. Aura-t-elle le courage d’accepter un autre chemin?

Mon avis:

J’ai donc eu la chance de recevoir ce roman grâce à mon mari avec la couverture en édition limitée qui est juste magnifique! Je ne connaissais pas du tout cette auteure donc ce fut une vraie découverte. Le synopsis laissait présager une histoire à la fois difficile mais aussi touchante et j’avais vraiment hâte de m’y plonger.

Nous faisons donc la connaissance de Diane, une jeune femme malmenée par la vie qui lui a ôté sa fille et l’homme de sa vie. De retour d’Irlande où elle a essayé d’exorciser ses démons, elle reconstruit petit à petit sa vie autour de son café littéraire à l’aide de son ami Félix. Elle est loin de s’imaginer qu’au moment ou elle pensait refaire sa vie avec un homme parfait en tout point, une rencontre au détour d’une exposition va tout bouleverser et remettre en questions ses plus grandes certitudes.

Dire que j’ai beaucoup aimé le personnage de Diane est un doux euphémisme parce que je l’ai tout simplement adoré et admiré tout au long du roman. Son vécu est intense et difficile, personne ne pourrait en prendre la mesure à moins de l’avoir soi même vécu. Malgré cela, elle est forte et courageuse, essaie d’avancer et de se reconstruire comme elle peut. J’ai tellement aimé la voir évoluer dans ce roman, changer, guérir… C’est une femme vraiment touchante et extrêmement attachante. Son meilleur ami Félix quant à lui est vraiment un pilier pour elle et à force d’humour et de franchise, il l’aide à sa manière. Je l’ai beaucoup aimé! Olivier quand à lui est juste l’homme parfait par excellence, gentil, doux, attentionné, il en devient presque trop beau pour être vrai et trop lisse. Même si il est aussi parfait je n’ai pas réussi à l’apprécier plus que ca (il est vrai que j’ai un faible pour les âmes torturés ^^ ). Les personnages qui vont faire leur apparitions au fil des pages ont été un second coup de coeur après celui de Diane parce que c’est une véritable famille, des personnages haut en couleurs et tellement attachants que j’ai découvert et aimé jusqu’au bout.

J’ai donc découvert la plume de l’auteur à la fois fluide et fraiche mais surtout tellement belle et entraînante. J’ai aimé sa façon de décrire les paysages, les personnages et le cours de l’histoire jusqu’à me les rendre presque réels, comme si j’étais avec eux au moment de ma lecture. L’histoire quand à elle est un sujet difficile et je ne vous cache pas que mes larmes ont coulé pendant cette lecture. J’ai fait traîné le moment de refermer ce livre tellement beau, puissant et touchant parce que je n’avais envie de quitter ni les personnages ni les lieux que j’y ai découvert. Le fait que ce roman soit une suite ne m’a pas dérangé plus que ca et je suis ravie de l’avoir lu puisque grâce à mon mari j’ai pu connaître la plume de l’auteure qui m’a donné envie de lire tous ses autres romans!

Pour conclure, c’est bien évidemment un coup de cœur pour ce roman à la fois beau, dur, touchant et ses personnages attachants, hauts en couleurs! Il m’a fait connaître des émotions folles et j’ai adoré le découvrir ainsi que son auteure. Il est certains que je vous le recommande et que je vais me faire une joie de découvrir les autres romans de Agnès Martin-Lugand.

 

Publicités

La ronde des Corbeaux de Angélique Ferreira

Couverture La ronde des Corbeaux, tome 1

Hello mes lecteurs!

Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler d’un roman d’une auteure que je suit depuis quelques années et qui m’a contacté pour découvrir son nouveau roman. J’ai accepté avec grand plaisir parce qu’il faut avouer que le synopsis est vraiment très attirant!

Synopsis:

Une danse vaut elle votre vie ? Le bal de l’hiver, tant attendu par les jeunes filles de la noblesse anglaise, permet de faire son entrée dans le monde. Or, tous les cinquante ans, lors de cette soirée, est organisé ce que l’on appelle « la Ronde des corbeaux ». Chaque participante reçoit une plume noire qui la désigne comme candidate à la ronde, une danse ou l’une des demoiselles sera choisie par le corbeau, et y perdra la vie.

Mon avis:

Pour commencer, cette couverture est juste sublime! J’avoue, le bleu est ma couleur préféré donc ca aide mais en toute objectivité, le décor est sublime et représente bien le contenu du roman! Quand au synopsis, il donne vraiment envie de le découvrir au plus vite.

Nous faisons donc la connaissance de Layla, une jeune fille qui va faire son entrée dans le monde au bal d’hiver. Malheureusement, elle est loin d’éprouver la même joie que ses amies puisqu’elle est totalement terrifié en raison d’une danse et de sa légende, La Ronde des Corbeaux. En effet, organisé tous les 50 ans, les jeunes filles désignés pour y participer reçoivent une plume de corbeau avec leur invitation et l’une d’entre elle sera choisi par cette créature et y perdra la vie… Son frère le Comte de Lallemand ne lui sera d’aucun réconfort puisqu’il ne reculera devant rien pour l’obliger à y aller quitte à faire preuve de cruauté…

Le personnage de Layla m’a beaucoup plu et je l’ai trouvé à la fois fragile et touchante, elle nous donne vraiment envie de la protéger. Son frère à la fois dur et cruel est juste détestable mais nous réserve une sacré surprise. Quand au personnage énigmatique du corbeau, il m’a tour à tour intrigué et surprise!

Le style de l’auteur m’a beaucoup plu à la fois poétique et envoûtant, elle nous emporte au cœur de son histoire avec beaucoup de talent et nous fait oublier tout ce qui nous entoure le temps de notre lecture. L’histoire quand à elle est très intéressante avec cette malédiction qui nous intrigue et nous donne envie de découvrir le fin mot de l’histoire. Sans oublier une touche de romance qui ne peut que nous toucher et nous attendrir! Si je ne devais avoir qu’un seul regret? Ce serai d’avoir déjà fini de le lire! C’est un roman court mais avec une histoire intense et captivante. Le dénouement final est tout ce que j’aime dans un roman, surprenant et complètement inattendu.

Pour conclure, j’ai découvert avec ce roman la plume envoûtante de l’auteure et une histoire à la fois captivante et surprenante que j’ai vraiment beaucoup aimé! Je vous la recommande vivement et surtout, il me tarde de lire d’autre romans de l’auteur.

La chambre des murmures de Dean Koontz

Couverture La chambre des murmures

Hello mes lecteurs!

Me voilà de retour pour une nouvelle chronique! Je connaissais déjà cet auteur pour avoir lu le premier volume des aventures de Jane Hawk qui s’intitule « Dark Web » et que j’avais juste adoré. Les Editions l’Archipel ont fait un trailer pour ce second volume et je peux vous dire qu’il est juste terrible, c’est d’ailleurs grâce à lui que je n’ai pas pu résister! Regardez plutôt:

Synopsis:

« Il n’est plus temps d’attendre… »
Tels sont les mots qui résonnent dans l’esprit de Cora Gundersun, une enseignante appréciée de tous, au matin du « grand jour ». Juste avant qu’elle commette un attentat-suicide au volant de son 4×4 bourré de jerrycans d’essence.
« Accomplis la mission qui t’incombe… »
L’effroyable contenu du journal intime de Cora corrobore l’hypothèse de la démence. Lorsque de nouveaux cas surviennent, Jane Hawk, inspectrice du FBI en disponibilité, comprend que chaque seconde compte. À jamais marquée par le deuil de son mari, un marine qui s’est mystérieusement donné la mort, elle sait qu’elle n’a plus rien à perdre.
« … et tu seras célèbre et adulée ! »
Sa traque va conduire Jane sur la piste d’une confrérie secrète dont les membres se croient au-dessus des lois. Une quête de justice à la mesure de sa soif de vengeance…

Mon avis:

Alors je ne peux pas commencer cette chronique sans vous parler de cette très belle couverture qui donne vraiment envie de le découvrir. Sans oublier le synopsis qui bien sûr ne peut laisser personne indifférent et attise vraiment la curiosité! Ce roman est le second volume des aventure de Jane Hawk et j’avais lu le précédent qui m’avait totalement convaincue. En revanche, ce livre peut se lire indépendamment sans aucun soucis de compréhension.

Nous retrouvons donc dans ce roman, Jane Hawk, inspectrice du FBI déchue et femme la plus recherché des Etats Unis. Le suicide de son mari l’a profondément marqué et elle savait que cet évènement ne collait absolument pas mais malheureusement, sa quête de vérité l’a entraîné malgré elle au cœur d’une machination où les plus hautes sphères sont impliquées. Ils vont la prendre pour cible afin de la réduire au silence mais ils étaient loin de se douter que sa vengeance et sa quête ne l’arrêteront pas avant d’avoir fait éclater la vérité au grand jour.

Le personnage de Jane ne m’a pas déçue, j’ai adoré la retrouver avec son caractère de battante, sa quête de justice mais surtout le fait qu’elle aide toujours les plus faibles et ceux qui en ont besoin malgré les risques qu’elle prend. Un autre personnage va se retrouver à ses côtés et il s’agit de Luther, un shérif qui lui aussi, refuse de se laisser berner par le système qui cherche à étouffer quelque chose. J’ai aimé son ouverture d’esprit et son envie de rendre la justice à son tour! Il va prendre de gros risques pour partager la quête de Jane et malgré son attachement pour sa famille, il ne lâchera rien mais essaiera par tous les moyens de sauver ses proches. D’autres personnages les entourent et certains m’ont plu et touché quand j’en ai détesté d’autres mais aucun ne laissent indifférents et tous ont leur rôle à jouer dans cet histoire.

Le style de l’auteur est juste totalement addictif et nous tient en haleine dès les premières pages du livre. Il m’a complètement transporté dans son histoire, m’a prise en traître puisque certains chapitres sont court du coup, le « allez juste un dernier chapitre » s’est bien souvent transformé en plusieurs! Impossible de le laisser de côté trop longtemps puisque l’histoire est juste passionnante et j’avais tellement hâte d’en découvrir davantage! Le personnage de Jane est attachant et il est impossible de ne pas avoir envie d’un happy end pour elle. On passe de découvertes en rebondissements à mille à l’heure dans cette course à la vérité et j’ai vraiment beaucoup aimé chaque page que j’ai lue! Le dénouement nous laisse avec beaucoup de questions et il me tarde vraiment de découvrir la suite, de retrouver Jane mais surtout de faire justice une bonne fois pour toute!

Pour conclure, Dean Koontz nous entraîne dans un thriller haletant riche en découvertes et rebondissements pour une quête de justice et de vérité au côté de Jane Hawk, une femme forte et attachante qu’il me tarde de retrouver dans la suite de cette saga!

Même pas peur gros loup poilu de Astrid Desbordes et Pauline Martin

Hello mes lecteurs!

Aujourd’hui une nouvelle chronique avec un livre jeunesse pour ma fille Amy. A quatre ans, elle commence à avoir quelques appréhension parfois le soir. La peur du noir, des ombres dans sa chambre ont fait leur apparition et en voyant ce livre, je me suis dit qu’il pourrait peut être l’aider un peu à la rassurer.

Synopsis:

Ce soir, le gros loup poilu pointe encore son nez. Heureusement Max a quelques idées pour s’en débarrasser…

L’avis d’Amy:

Pour ce livre, elle a d’abord eu un peu peur du loup mais pendant que je lui racontait elle a beaucoup aimé les illustrations! Concernant l’histoire en elle même ce fut un franc succès puisqu’elle a trouvé le petit Max très courageux et elle l’a de suite pris comme exemple! Certains passage l’ont fait éclater de rire et du coup, ses peurs du soir sont devenues beaucoup plus insignifiantes! Elle a comparé l’humour de ce petit livre à celui des livres « Cornebidouille » mais elle l’a trouvé beaucoup plus sympa et il l’a beaucoup plus rassuré!

Pour conclure, c’est un petit livre bien sympa avec de très jolis illustrations mais aussi une histoire très drôle pour dédramatiser les peurs du soirs des plus petits!

Sur l’île de Lucifer de Serge Quadruppani

Couverture Sur l’île de Lucifer

Hello mes lecteurs!

Aujourd’hui je vous retrouve pour une nouvelle chronique avec un roman et un auteur que je ne connaissais absolument pas. Le synopsis m’intriguait beaucoup et j’avais hâte de le découvrir. Cette maisons d’Edition propose un catalogue plutôt sympa qui donne vraiment envie!

Synopsis:

Tom, 10 ans, découvre le corps d’un homme, responsable de la destruction programmée de la forêt de l’Aitre. La capitaine Mercure mène l’enquête. Un deuxième meurtre a lieu. Les investigations s’orientent vers les militants de la Commune libre du Plateau qui combattent le projet d’abattage. D’autres personnalités sont suspectées : une sorcière qui fait parler les morts, le curé haïtien ou une exilée chilienne. De bien étranges questions se posent : les morts parlent-ils ? Quel rapport les enfants du bourg entretiennent-ils avec les animaux ? La réponse se trouve peut-être, au delà de la forêt, sur l’île de Lucifer.

Mon avis:

La couverture est plutôt sympa même si après lecture, je trouve qu’elle ne rende pas suffisamment justice au thème du roman. Le synopsis quand à lui laisse présager une histoire plutôt mystérieuse qui donne vraiment envie de le découvrir.

Nous faisons donc la connaissance de Tom, qui pendant une ballade, découvre le cadavre de l’homme en charge de la coupe de la forêt de l’Aitre. A partir de cette macabre découverte tout s’enchaîne, les militants protestent contre les forces de polices qui, elles mêmes, essaient d’enquêter de tous côtés pour ne rien laisser au hasard. La capitaine Mercure est loin de se douter où vont la mener ses investigations…

Du côté des personnages, j’ai bien aimé la capitaine Mercure qui malgré un esprit plutôt rationnelle va se montrer plutôt ouverte d’esprit et est également dotée d’un très bon instinct. J’ai beaucoup aimé la voir évoluer au fur et à mesure du roman et la voir remettre ses certitudes en question. Tom est un jeune garçon qui peu à peu grandit et se pose de nombreuses questions sur la vie en voyant les changements qui s’opèrent sur son corps et celui de ses amies. Tom et sa bande d’amis en revanche m’ont un peu laisser sur ma faim puisque les secrets qui tournent autour de leur bande mais aussi leur histoire et leur caractère n’est pas très détaillé. J’ai vraiment trouvé cela dommage parce que j’aurai vraiment aimé en savoir un peu plus sur eux.

Le style de l’auteur est très différent de ce que j’ai l’habitude de lire. Poétique dans sa façon de décrire tout ce qu’il voit, ses phrases et ses chapitres sont très long. Si j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, une fois que j’y suis entré, j’ai apprécié ces passages qui m’ont paru pleins de poésies mais aussi très beaux. Le public visé étant la jeunesse, j’ai quand même trouvé ce roman un peu plus axé adulte. L’histoire est un mélange de polar et de fantastique même si le premier surpasse le second. Il règne dans ce roman une atmosphère et une ambiance de surnaturelle. L’enquête est intéressante et j’ai aimé les différentes directions que l’auteur lui a fait prendre. Ce qui me laisse sur ma faim en revanche est le dénouement final qui ne m’a pas vraiment donné de réel réponses. Le doute plane sur les dernières conclusions et laisse le choix au lecteur de choisir la version qu’il préfère finalement.

Pour conclure, malgré un départ plutôt difficile où j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, j’ai persévérer dans ma lecture mais j’en ressors mitigé. J’aurai en revanche aimé que le côté fantastique et les personnages soient un peu plus développés.