Ca ne coûte rien de demander de Sara Lövestam

Couverture Ça ne coûte rien de demander

Synopsis:

« Si la police ne peut rien pour vous, n’hésitez pas à faire appel à moi. » Kouplan, détective sans-papiers. Ça y est, l’autoproclamé « détective » Kouplan, immigré iranien à Stockholm, n’a plus un rond. Il en est réduit à collecter des canettes vides pour les revendre contre quelques pièces. En fouillant dans les poubelles du quartier huppé de Lidingö, il croise le chemin de Jenny Svärd, conseillère municipale aux dents longues, dont il surprend la conversation : Jenny vient de se faire escroquer par son amante, qui a disparu dans la nature avec deux cent mille couronnes. Puisque ça ne coûte rien de demander, Kouplan saute sur l’occasion pour lui proposer ses services d’enquêteur…

Mon avis:

Ce livre est le second tome d’une saga que j’ai découverte l’an dernier et que j’ai de suite adoré! J’attendais avec impatience de pouvoir lire la suite des enquêtes de Kouplan. La couverture du roman reste dans les même tons que celle du premier tome et je trouve que cela lui va plutôt bien. Le synopsis quand à lui laisse présager une fois de plus une enquête palpitante.

Nous retrouvons donc Kouplan dans les rues de Stockholm mais sa situation s’est dégradé… Il n’a plus d’argent et va très vite devoir trouver une solution s’il veut continuer à survivre et à se cacher. Heureusement pour lui, il va croiser la route de Jenny , la conseillère municipale qui s’est empêtré dans une situation des plus complexe puisqu’elle viens de se faire escroquer par celle qu’elle aimait mais qu’elle ne peut faire appel aux autorité de peur que l’affaire s’ébruite et nuise à sa carrière mais aussi de peur que certains secrets bien gardés ne soient dévoilés…

Le personnage de Kouplan est comme toujours très attachant, son caractère, sa gentillesse et sa persévérance ne peuvent que nous toucher. Cependant dans ce second volume, on y découvre aussi sa fragilité et sa naïveté. J’ai beaucoup aimé en apprendre un peu plus sur lui. Jenny est au premier abord une femme froide, dure et autoritaire mais au fur et à mesure, on peut découvrir que ce n’est qu’une carapace et que c’est en fait une femme blessée. Amanda quand à elle est calculatrice et manipulatrice qui malgré les découvertes sur son histoire et son passé se révèle être vraiment mauvaise. Ces trois personnages m’ont beaucoup plu et j’ai aimé les suivre tout au long du roman.

Le style de l’auteur est comme toujours très fluide et nous entraîne aux côtés de Kouplan dans son enquête. J’ai beaucoup aimé le fait qu’elle nous fasse des révélations sur lui dans ce tome en plus de l’enquête habituelle. Cela nous rend Kouplan encore plus attachant et plus réel. L’atmosphère est haletante et prenante à la fois, on suit cette enquête et ses rebondissements mais aussi ses révélations. Les personnages sont à la fois attachants et intéressants mais aucun ne laisse indifférent. J’ai une fois encore été séduite et j’ai vraiment hâte de lire la suite des enquêtes de Kouplan.

Pour conclure, c’est un second tome aussi prenant que le précédent mais qui nous en apprend beaucoup plus sur Kouplan. Bien plus qu’un polar, une saga à lire et a découvrir absolument! Vivement la suite!

 

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s