Le sort du Tearling de Erika Johansen

Synospsis:

Quand une jeune reine décide de se sacrifier pour son royaume. En moins d’un an, Kelsea Glynn est devenue reine du Tearling, une reine puissante et visionnaire qui a transformé son royaume. Dans sa quête de justice et pour mettre fin à la corruption, elle s’est fait de nombreux ennemis, notamment la Reine rouge, sa plus féroce rivale, qui a déclaré la guerre au Tearling. Pour protéger son peuple de l’invasion, Kelsea se livre à l’ennemi, avec son saphir magique, et nomme Massue, son fidèle chef des gardes, régent à sa place. Massue va alors tout faire pour sauver sa reine, prisonnière de Mortmesne.
Dans cette fin de partie pleine de suspense va se jouer le destin de la reine Kelsea, et du Tearling lui-même.

Mon avis:

Il faut l’avouer, la couverture de ce roman est juste magnifique et c’est en premier lieu ce qui m’a de suite attiré! Vient ensuite le synopsis qui lui aussi est plutôt alléchant et m’a donné très envie de le découvrir. Ce que je ne savais pas en revanche, c’est que c’est aussi le troisième et dernier tome d’une saga dont je n’ai lu aucun roman mais j’ai tout de même eu très envie de le lire.

Dans ce roman, Kelsea Glynn, reine du Tearling, ve se livrer elle-même à sa plus grande ennemie la Reine Rouge afin de protéger et préserver son royaume, ses habitants. Elle sera prête à tous les sacrifices pour maintenir la paix dans son royaume et éviter une guerre sans fin. Malheureusement, elle était loin de se douter que finalement, c’est elle qui causera la perte du Tearling bien malgré elle….

Pour éviter de spoiler la lecture des personnes qui liraient l’un des tomes de la saga, je vais donc vous donner mon avis général et un peu moins poussé que d’habitude.

Concernant les personnages, ils sont très nombreux et tous ont un rôle très important à jouer dans l’histoire mais j’ai particulièrement apprécié le personnage de Kelsea, une jeune femme prête à tous les sacrifices pour sauver son royaume et ses habitants mais aussi ses amis et sa garde royale. Son évolution tout au long du roman m’a énormément plu et j’avais toujours hâte de savoir ce qui allait lui arriver au fil des pages! Katie aussi m’a plu même si par certains aspects, elle m’a parfois un peu paru immature, j’ai trouvé son courage et sa loyauté admirable. William Tear est lui aussi un personnage qui a su me séduire, il est entouré de mystère et très énigmatique. Quand à Row, je l’ai tout d’abord beaucoup aimé et il m’a fait rire pour finir par me le rendre totalement détestable. Il y a encore une pléiade de personnages que j’ai apprécié dans ce roman mais je vous laisse le soin de les découvrir lors de votre propre lecture parce que la liste serai vraiment très longue!

Malgré le fait que ce soit un troisième tome, j’ai trouvé très facile de comprendre le roman puisque dans la première partie, l’auteure fait plutôt la mise en place de son histoire avant d’avancer plus loin dans la fin de sa trilogie. Je n’ai eu aucun mal à le lire comme s’il s’était agi d’un one shot. Le style de l’auteur est plutôt agréable à lire et fluide, je n’ai pas trouvé de longueurs ou de temps mort mais plutôt une histoire d’aventure et de fantasy vraiment bien ficelé qui a su me convaincre et me tenir en haleine jusqu’au bout. Le vocabulaire est accessible à tous et il n’y a pas de difficulté particulière dans la lecture de ce roman. J’ai vraiment beaucoup aimé l’univers construit par l’auteur ainsi que le côté fantasy qu’elle lui a donné, c’était un vrai plus qui donne toute sa saveur à ce roman. Le dénouement quand à lui était juste parfait et totalement cohérent et en accord avec l’histoire et ne m’a pas déçue du tout même si j’étais un peu dans le même état que le personnage principale!

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment avec ce roman qui est avant tout le tome final d’une trilogie mais que j’ai pu lire totalement indépendamment des autres. Une bonne dose d’aventure mélangé à de la bonne fantasy voilà le cocktail que nous livre l’auteur et que je ne peux que vous conseiller!

 

Publicités

Djinn la maudite de Jean Louis Fetjaine

Synopsis:

1130, Princée d’Antioche – au nord de l’actuelle Syrie.
Fille du roi Baudouin de Jérusalem, la princesse Alix d’Antioche s’apprête à accoucher en secret de son enfant illégitime, fruit de ses amours avec le connétable Renaud Mazoir. Personne ne doit apprendre cette naissance : sa mère a décidé que l’enfant ne survivrait pas. Mais son père, prévenu par ses informateurs, arrive à temps pour le sauver. L’accoucheuse, elle, est sacrifiée, non sans avoir jeté sur Alix une malédiction : l’esprit malin d’un Djinn s’attache désormais à ses pas. Mis à l’abri des velléités meurtrières de sa mère, le nouveau-né grandira au sein de la mystérieuse secte des Assassins ; son destin sera lié à celle-ci. Et la princesse maudite, poussée par son ambition dévorante, se voit emportée dans les tourments d’une terre dont l’histoire s’écrit trop souvent dans le sang…

Mon avis:

Pour ce roman, j’ai eu envie de découvrir l’auteur puisque j’en ai beaucoup entendu parlé mis je n’avais jamais lu un de ses romans c’était donc la bonne occasion! La couverture rend plutôt bien et le synopsis laisse présager une histoire pleine de rebondissement.

Dans ce roman, nous entrons donc dans la Princée d’Antioche en plein cœur d’un monde politique assez mouvant et complexe mais surtout, en perpétuelle quête de nouvelles terres à conquérir. Nous faisons d’entrée la connaissance d’Alix, princesse d’Antioche aux mœurs plutôt légère et surtout sans aucun scrupule puisqu’elle n’hésite pas une seule seconde à tuer l’enfant dont elle vient d’accoucher. Renaud Mazoir, le père de son bébé est quand à lui un homme bon et courageux qui fait preuve d’honneur et de loyauté.

Le style de l’auteur est plutôt agréable et malgré un vocabulaire parfois en langue étrangère, les notes de bas de pages nous aide dans la compréhension du texte en nous donnant les traduction ou détails historique et géographique. J’ai beaucoup aimé le côté fantasy mélangé à un autre côté plutôt historique mais j’avoue que j’aurai aimé que la fantasy soit un peu plus développé… L’atmosphère est pleine de tension aussi bien du côté politique que religieux, entre stratégies, manipulations et illusions. J’ai vraiment aimé la façon dont l’histoire est construite et l’auteur nous donne force de détails tout au long du roman mais j’ai également trouvé que parfois d’un chapitre à un autre le saut dans le temps était inapproprié et me laissait un peu sur ma fin quand je voulais en savoir encore plus sur l’évolution des personnages et de leur histoire.

Pour conclure c’est un bon roman que j’ai apprécié mais j’aurai aimé avoir un peu plus de fantasy tout au long du roman car il manque encore beaucoup de réponses qui laisse un goût d’inachevé à ma lecture.

Faërie de Raymond E. Feist

Synopsis:

La vieille ferme isolée dans les bois les avait séduits. La maison était splendide et étrange. Phil et Gloria pensaient trouver le calme après la vie agitée d’Hollywood derrière les portes des maisons anciennes, sous les ponts perdus au fond des bois, se cachent souvent des êtres magiques, des forces obscures, et la maison du vieux Kessler ne fait pas exception. Les enfants du couple sont les premiers à y être sensibles. D’abord les jumeaux, qui y voient la présence des fées et du vieux peuple des légendes ; ensuite leur fille, dont la beauté attise le désir d’êtres plus inquiétants… Jusqu’à ce qu’ils deviennent tous les jouets de puissances inconnues, des pions dans une guerre éternelle et sanglante.

Mon avis:

Quand on parle de fées, on a souvent tendance à penser à de jolies et adorables petites créatures dans un décor de rêves. Dans ce roman, l’auteur nous les présente de façon tout à fait différente et c’est ce qui m’a donné envie de le lire!

L’histoire prend son point de départ Avec Phil et Gloria, respectivement écrivain et ancienne actrice, tombé amoureux d’une maison dans les bois loin de toute l’agitation de la ville où ils vivaient avant. Parents de trois enfants, les jumeau Sean et Patrick et la plus grande Gabbie, ils déménagent donc dans cette maison mais brusquement des bruits et l’impression d’être épiés les envahissent. Ils étaient loin d’imaginer à quel point leurs ennuis ne faisaient que commencer.

On pourrait penser que cette famille est plutôt banale, une famille normale, aisés avec ses hauts et ses bas et pourtant, on fini très vite par s’attacher aux jumeau turbulents, à Gabbie fan d’équitation qui va très vite tomber amoureuse de Jack l’un de leur voisins. Les parents aussi deviennent attachants par l’amour qu’ils se portent mutuellement et les épreuves qu’ils vont affronter. Ils vont retrouver l’ancienne mentor de Phil, une femme âgée et au caractère bien trempé mais toujours prête à les soutenir. Par son biais, Mark et Phil, deux écrivains chercheurs, vont entrer dans leur vie et les aider à découvrir les secrets que recèlent leur maison et la forêt qui l’entourent mais aussi à traverser les dures épreuves qui les attendent. Chacun apporte sa pierre à l’édifice de ce roman et l’on se prend d’affection pour chacun d’eux, nous les suivons avec impatience et mille et unes question dans leur quête.

L’auteur nous entraîne dans un décor à la fois normal, sombre et mystérieux, nous tenant en haleine tout au long du récit. Il nous dépeint un monde et un peuple à la fois féeriques mais aussi maléfiques remettant tout ce que nous pensions sur les fées en question. La mythologie et les légendes, le mystère qu’il laisse planer autour de ce monde intriguant et dangereux est vraiment intéressant et bien construit. Petit à petit les pièces du puzzle se mettent en place et nous découvrons tout l’envers du décor de ce monde féerique et de son histoire.

J’ai vraiment beaucoup aimé me plonger au cœur de cette histoire de fées et en avoir une version un peu plus sombre que celle dont j’ai l’habitude. Que ce soit l’histoire, les personnages ou encore la mythologie mise en place tout est fait pour nous tenir en haleine et nous intriguer du début à la fin.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture et je ne peux que vous recommander ce roman si vous aimez le suspens et les légendes sur le monde des fées!

 

Les contes inachevés tome 1: La vilaine belle sœur de Aya Ling

Synopsis:

En déchirant par mégarde un vieux livre d’images, Kat est téléportée dans le monde de Cendrillon, où elle incarne Katriona, l’une des hideuses belles-sœurs ! En tant que jeune fille de noble lignage, sa vie change du tout au tout et elle doit apprendre à survivre aux lois de ce nouvel environnement, à commencer l’épreuve de passer les portes avec une robe à arçeaux… Pour revenir chez elle, elle va devoir compléter l’histoire, jusqu’à ce qu’ils soient heureux et aient beaucoup d’enfants. Mais les obstacles sont de taille : l’autre belle soeur est belle à s’en damner, la marraine la bonne fée est aux abonnées absentes et le prince – carrément canon, soit dit en passant – déteste les bals. Dans de telles conditions, arrivera-t-elle seulement à rentrer chez elle… ?

Mon avis:

Quand j’étais enfant, j’adorais les contes de fées et Cendrillon est l’un de mes préférés c’est donc tout naturellement que j’ai eu envie de découvrir ce roman qui revisite ce conte. Le synopsis est plutôt intriguant et la couverture est juste magnifique et rend parfaitement justice au livre.

Nous faisons la connaissance de Kat, une adolescente fan de livre et de lecture qui va se retrouver propulser dans un livre de contes après avoir accidentellement déchiré les pages de ce livre. Elle apprend que pour rentrer chez elle, elle va devoir tout faire pour réaliser le happy end du conte. Evidemment ce sera moins simple que ce que l’on pourrait croire puisque tout parait beaucoup plus compliqué et différent que dans le conte de Cendrillon qu’elle connaît.

Le personnage de Kat m’a de suite beaucoup plu de par son amour des livre, sa persévérance et son courage. Même dans les situations les plus difficiles, elle essaie coût que coûte de tout arranger et d’aider les autres. Elle, la servante de Kat, est une jeune femme douce et adorable et malgré les difficultés qu’elle rencontre avec sa mère malade, ses freres qui travaillent dans de terribles conditions et la façon dont elle est traité par son employeur, Lady Bradshaw, elle reste forte, courageuse et digne. Le prince quand à lui est énigmatique, discret, plein de charme, tout l’opposé de ce qu’il pourrait être vu sa condition et son physique avantageux. Il n’en est que plus séduisant et attachant! Et enfin Bianca, la belle sœur de Kat, et Lady Bradshaw, sa belle mère, un seul mot les caractérise: odieuse! Je les ai détesté du début à la fin, pas une once de gentillesse, de bonté ou de compassion, elles sont juste méchante gratuitement et insupportable!

Le style de l’auteur est à la fois fluide et frais, le roman est agréable à lire et le vocabulaire accessible à tous avec quelques notes pour expliquer les mots qui pourrait être un peu compliqués. L’histoire est à la fois légère et touchante et malgré la romance dans ce conte de fée revisité, on y trouve tout de même une histoire un peu plus révoltante et Kat, va essayer de changer les choses pour essayer de les rendre un peu plus juste, défendre sa cause qui lui tient à coeur malgré que ce ne soit pas son but ou son rôle vu l’époque à laquelle se déroule le conte. J’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman à la fois tendre, drôle et simple. L’auteur a su revisiter le conte de Cendrillon à sa façon et à me la faire apprécier.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment avec ce roman qui revisite le conte de Cendrillon avec une dose de modernité, un soupçon de magie et beaucoup de douceur mais sans oublier aussi de joli passage qui confronte notre héroïne des temps moderne aux durs lois des temps anciens.

 

Accords corrompus tome 1: Rêve de glace de Kelly St Clare

Synopsis:

Olina a 17 ans et est la Tatuma -la princesse- d’Osolis, un monde dominé par la chaleur. Elle porte un voile depuis sa naissance et personne, pas même elle, n’a jamais vu son visage. Alors qu’elle subit la tyrannie constante de sa mère et de son oncle, Olina reste une jeune femme forte, drôle et volontaire qui attend d’être reine pour changer les choses. Quand une délégation de Glacium – un monde fait de glace à l’opposé du sien- arrive en Osolis, Olina est forcée de remettre ses préjugés en question. Peu à peu, elle se lie d’amitié avec le prince de Glacium et quand celui-ci demande à voir son visage, tout le monde d’Olina va basculer… Deux sociétés à l’opposé l’une de l’autre, un périple, des personnages principaux et secondaires extrêmement bien travaillés, une héroïne courageuse et qui évolue tout au long des tomes…

Mon avis:

Que ce soit la couverture ou le synopsis, tout dans ce roman me donnait envie de le lire! Le mystère qui plane autour de la princesse Olina, les deux mondes, tout donne envie de le découvrir et la couverture est vraiment magnifique. J’avais une telle envie de m’évader… Et le moins que l’on puisse dire c’est que cela a été bien au-delà de mes espérances. Ce roman est une pure merveille, j’en ressort complètement éblouie, j’en veux encore !

Nous y faisons la connaissance de la princesse Olina d’Osolis,un monde dominé par la chaleur, le soleil et le feu. Olina est loin d’être une jeune fille ordinaire puisqu’en plus d’être détestée et maltraitée par sa mère et son oncle, elle a la particularité de porter un voile depuis son plus jeune âge et personne, pas même elle, n’a jamais vu son visage. Au village, les habitants, les Solatis, la craignent et restent loin d’elle. Heureusement pour elle, des alliés et amis l’entourent comme son frère Olandon, son ami Aquin qui l’entraîne à se battre et se défendre, ou encore, la matrone de l’orphelinat dans lequel elle travaille bénévolement pour s’évader de son quotidien.
A l’opposé se trouve le monde de Glacium et ses habitants, les Brumas. Ses émissaires et leur prince, Kedrick, en visite sur Osolis pour de nouveaux traités entre leurs mondes, lui apporte une nouvelle source de bonheur puisqu’elle et le prince sont très proches et entretiennent une relation en secret. Mais de nouveaux éléments vont venir bouleverser et changer la vie d’Olina à tout jamais…

Dans ce premier tome, l’auteur pose les bases de l’histoire avec tout ce que cela implique, que ce soit la hiérarchie au sein du palais, les décors de ce monde chaud et en proie aux flammes, la hiérarchie de Glacium avec ses tempêtes de neiges, ses glaciers, le gel et le froid. On prend aussi la mesure des habitants de ces deux univers tellement différents puisque les uns sont dans la retenue constante de leurs émotions et leurs paroles, alors que les autres sont beaucoup plus spontanés et ouverts.
L’histoire en elle même est juste passionnante de par sa mythologie, sa grande variété de personnages hauts en couleurs mais aussi pour ses nombreux rebondissements, son suspens, la romance qui en plus d’être belle, reste discrète tout de même et ne prend pas toute la place tout au long du roman.

Les personnages sont tous attachants, attendrissants, énervants, agaçants, bref, aucun ne vous laisse indifférent. Olina évolue tout au long du roman et devient toujours plus courageuse, déterminée et tellement attachante ! Je n’ai pas pu m’empêcher d’être touchée par son personnage et son caractère bien trempé mais aussi la fragilité qui se cache en elle. Kendrick aussi est un de mes personnages préféré, même si j’aurai aimé en savoir encore plus sur lui. Quand au Roi de Glacium, le Roi Jovan, il a beau être le frère de Kendrick, il est totalement différent et pourtant j’ai réussi à entrevoir un peu plus que ce qui se cachait sous sa carapace de Roi un peu brut de décoffrage et je l’ai apprécié de plus en plus au fil du récit !

Le style de l’auteur est à la fois fluide et pourtant tellement riche ! Riche de description, d’imagination pour créer ces deux mondes si différents et nous faire vivre l’histoire aux côté d’Olina. Dès les premières pages, elle nous emporte au cœur de son histoire et nous tiens en haleine jusqu’au bout.

Mon seul regret ? Mais qu’est ce que c’est cette fin ? Où est la suite ? Je n’avais tellement pas envie que cela se termine aussi vite et sur une action aussi palpitante. L’attente va être trop longue jusqu’au second tome !

J’ai du mal à trouver les mots et je ne sais pas si je vous ai transmis mon enthousiasme pour ce roman tellement je suis encore sous son emprise ! Je l’ai terminé hier soir et je ne parviens toujours pas à m’en remettre…

Pour conclure, c’est donc un gros coup de cœur pour ce roman qui m’a fait voyager, m’évader, et a su me faire rêver aussi. J’ai ri, j’ai été en colère, j’ai retenu mon souffle, j’ai été touchée. Une chose est sûre, ce roman ne m’a en rien laissé indifférente et j’ai adoré le lire ! Je vous le recommande vivement c’est une véritable pépite entre fantasy, romance et action. Croyez-moi, vous ne le regretterez pas !