Ressacs de David-James Kennedy

Synospis:

Jean-Christophe d’Orgeix est interne dans un hôpital isolé au bord des falaises en terres basques. Par une nuit d’orage, alors qu’il vient contrôler un patient arrivé dans l’après-midi et souffrant de blessures graves après un accident de la route, il comprend que ce dernier a été agressé en plein hôpital et n’arrive pas à le sauver. Fou de rage, Jean-Christophe d’Orgeix part à la poursuite de l’agresseur. On ne le reverra jamais. Thomas, interne également et particulièrement affecté par la disparition de son ami, mène l’enquête en même temps que la police. Et bientôt il découvre une chose étrange. Dans cet hôpital, un ancien monastère construit par les Augustins 1000 ans plus tôt, d’autres disparitions ont eu lieu. Et notamment celle d’un jeune interne sept ans auparavant dont l’histoire personnelle est semblable à celle de Jean-Christophe d’Orgeix en tous points, et dont les photos montrent qu’il en est l’exact sosie…

Mon avis:

Une fois n’est pas coutume, un thriller dans ma PAL n’a pas le temps de prendre la poussière! Celui-ci n’a pas échappé à la règle surtout avec un tel synopsis à la fois sombre et intriguant, il m’a de suite donné envie de me plonger dans sa lecture!

Nous faisons donc la connaissance Jean-Christophe, un jeune interne fraîchement débarqué dans un hôpital militaire situé près de Bayonne qui est aussi un ancien monastère construit par les Augustins il y a de cela mille ans. Loin de sa famille et de sa vie Parisienne, son destin va pourtant basculer un soir de garde  d’une bien étrange manière. Une ribambelle d’intrigues et pourtant, toutes se retrouveront mêlé à Jean-Christophe et à son malheureux destin.

Le personnage de Jean Christophe est plutôt pour le moins intriguant. Il paraît torturé et sombre dans un engrenage entre alcool et tristesse sans que l’on arrive vraiment à savoir pourquoi alors que ce n’est pas dans son tempérament de base. Malgré le fait qu’il ne soit rapidement plus le personnage principal de l’histoire, il est la pierre angulaire de cette histoire et j’ai beaucoup aimé en savoir plus sur sa vie personnelle au fil du roman. Tom, interne et collègue de Christophe est l’un des personnages principaux et je dois dire que je l’ai beaucoup apprécié. Il va jusqu’au bout dans ses recherches jusqu’à mettre sa propre vie en danger pour savoir ce qui est arrivé à ses amis et en fait une personne loyal et courageuse. Bost, le policier est quand à lui tout aussi tenace et appréciable parce que malgré son côté officiel, il est là avant tout pour découvrir la vérité et aider Tom. Nous découvrons d’autres personnages au fil du récit qui, à leurs manière apportent des réponses et ont leurs importance mais ce sont les trois que j’ai le plus aimé suivre.

Le style de l’auteur est à la fois fluide et presque hypnotisant. Il nous tiens en haleine dès les premières pages et nous entraine dans une atmosphère oppressante et pleine de tensions. L’intrigue ou devrai-je dire, les intrigues, sont extrêmement bien ficelé et il est difficile de ne pas avoir envie de le finir d’une traite pour enfin connaître le dénouement final. Tout autour de cet hôpital et de son histoire m’a bluffé, mystère, disparitions et autres rebondissements en ces lieu en font un décor digne des plus grands thrillers! J’ai également aimé avoir le côté officiel de l’enquête avec le point de vue de Bost entrecoupé du côté un peu plus freelance de Tom avec plus d’action et un peu moins cadré aussi. Les découvertes qu’ils nous livrent petit à petit ne fait qu’ajouter au suspens et à l’intrigue général du livre et il n’y a pas de temps mort, pas de pause pour s’en remettre! C’est une histoire que l’on lit jusqu’à plus soif avec l’envie d’aller toujours plus loin encore.

Pour conclure, c’est un thriller bluffant dans une atmosphère mystérieuse, oppressante et fascinante que l’auteur nous livre dans ce roman et qui nous tiens en haleine de la première pages au point final. Un excellent polar à lire de toute urgence!

Publicités

Serre moi fort de Claire Favan

Synopsis:

Méfiez-vous de qui vous tend les bras…  » Serre-moi fort.  » Cela pourrait être un appel au secours désespéré. Du jeune Nick, d’abord. Marqué par la disparition inexpliquée de sa soeur, il est contraint de vivre dans un foyer brisé par l’incertitude et l’absence. Obsédés par leur quête de vérité, ses parents sont sur les traces de l’Origamiste, un tueur en série qui sévit depuis des années en toute impunité. Du lieutenant Adam Gibson, ensuite. Chargé de diriger l’enquête sur la découverte d’un effroyable charnier dans l’Alabama, il doit rendre leur identité à chacune des femmes assassinées pour espérer remonter la piste du tueur. Mais Adam prend le risque de trop, celui qui va inverser le sens de la traque. Commence alors, entre le policier et le meurtrier, un affrontement psychologique d’une rare violence…

Mon avis:

En ce moment, j’aime bien alterner entre lecture légères et thriller, c’est donc avec plaisir que j’ai découvert cette auteur et son roman. La couverture est plutôt sombre et donne le ton du récit quand au synopsis, il laisse présager une histoire à la fois complexe, sombre et violente. Je dois avouer que je n’ai vraiment rien vu venir pendant ma lecture et je suis allé de surprise en surprise.

Le roman est en trois partie distincte dans lesquelles nous faisons la connaissance de des deux personnages principaux Nick et Adam Gibson. Nick est un jeune adolescent laissé pour compte par sa famille suite à la disparition de sa sœur qui étaient la préféré. Adam Gibson quand à lui est un policier blessé suite à la mort de sa femme es suites d’un cancer qui a bien du mal à gérer ses enfants et sa vie personnel. Il va se jeter à corps perdu dans son boulot et sa vie toute entière va se trouver étroitement liée à celle de Nick d’une façon bien surprenante!

Les personnages sont profonds et torturés, on s’attache à eux et on les voit évoluer jusqu’à, finalement être surpris. Leur histoire est compliqué et difficile mais malgré tout , c’est ce qu’il leur donne tout leur intérêt et nous pousse à vouloir en savoir toujours plus sur eux. Nick adolescent est un jeune plutôt attachant, qui attire la compassion mais pourtant au fil du roman, on se met facilement à douter de lui et à s’en éloigner très vite! Le personnage d’Adam est celui qui m’a le plus séduite, il n’a pas eu une vie facile et rose, pas de happy end pour lui et pourtant il reste debout malgré les difficultés. J’ai beaucoup aimé le voir évoluer et me surprendre!

Le style de l’auteur est vraiment très prenant et nous tiens en haleine dès le début! L’histoire est intéressante et l’ambiance sombre colle parfaitement avec le récit. Les trois partie distincte du livre nous plonge dans un suspens terrible et en fait un page turner redoutable. On vit l’histoire aux côtés des deux personnages principaux et selon leur point de vue très différent. J’ai vraiment été surprise par les évènements et les rebondissements auxquels je ne m’attendais pas du tout! J’ai dévoré ma lecture en très peu de temps et je peux vous dire que c’est vraiment un très bon thriller!

Pour conclure, j’ai découvert une nouvelle auteur avec un thriller bluffant et haletant remplis de rebondissements qui vous tiendront en haleine jusqu’au dénouement final juste incroyable!

A good girl de Amanda K. Morgan

Synopsis:

Ses amis la pensent parfaite, et pourtant…
Ce qu’il faut savoir sur Riley Stone :

1. Riley Stone est la perfection incarnée (Demandez autour de vous.)
2. Elle a un faible pour son prof de français, Alex Belrose. (Qu’elle soupçonne ne pas être indifférent à son charme.)
3. La vie entière de Riley est déjà planifiée. (Ce n’est pas négociable.)
4. Elle a toujours su préserver ses petits secrets. (Toujours.)
5. Riley est persuadée que sa vie est sur la bonne voie. (Et rien ne pourra y changer quoi que ce soit.)
6. Elle n’a rien d’une adolescente ordinaire. (Et ne s’en cache d’ailleurs absolument pas.)
7. Les petits jeux, ce n’est pas vraiment son truc. (Mais s’il faut s’y prêter, elle gagne toujours.)
L’un de ces jeux est sur le point de commencer, elle le sent… Sauf que Riley a un plan. Et elle compte bien l’emporter. Car elle ne perd jamais.

Entre Pretty Little Liars et Gone Girl, un roman percutant sur une fille parfaite (ou presque), prête à tout – absolument tout – pour s’assurer que ça ne change pas.

Mon avis:

Il y a longtemps que je n’avais plus lu de littérature jeunesse mais la couverture de ce roman à la fois jeunesse et thriller ainsi que son synopsis m’ont de suite attirée. J’étais loin d’imaginer à quel point ce roman allait m’étonner.

Dans ce roman, nous faisons la connaissance de Riley , une jeune lycéenne brillante et absolument parfaite en tout point. Première de sa classe, bénévole dans toutes sortes d’associations caritatives et organisatrice de galas de charité, elle a tout de la gentille fille bien sous tout rapport. Ses deux amies Kolbie et Neta sont quand à elles toujours à ses côtés mais avec un vrai côté lycéennes qui font la fête, sortent et s’amusent! Malheureusement, Riley est loin d’être aussi parfaite que tout le monde l’imagine et certains vont l’apprendre à leurs dépends. Sa famille ne lui porte pas l’attention qu’elle mériterait mis à part son frère chez qui elle cherche du réconfort. Quand à son professeur de Français, Alex Belrose, il est tout simplement tout ce dont une jeune fille pouvait rêver; attentionné, doux et surtout très beau mais parfois les apparences sont trompeuses…

Sans forcément tout vous révéler, au fil de la lecture, on a l’impression que ce n’est qu’une banale histoire de lycéenne mais petit à petit, on se rend compte qu’il y a anguille sous roche. Impossible de véritablement mettre le doigt sur ce qu’il y a réellement d’anormal mais l’auteur nous le fait ressentir jusqu’au bout. Le vocabulaire est accessible à tous puisque c’est avant tout un roman jeunesse. L’atmosphère que donne l’auteur au récit est à la fois pesante et pleine de suspens ce qui nous tiennent en haleine jusqu’au bout. Ce côté roman jeunesse fait que malheureusement je me suis parfois un peu ennuyée aux côtés de Riley et ses amies. Quand au dénouement du roman, je m’attendais à tout sauf à cela et j’ai vraiment été très surprise positivement malgré que tout se soit passé très rapidement, ça tenait la route et j’ai beaucoup apprécié!

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman malgré la rapidité du dénouement et quelques longueurs qui m’ont ennuyées. C’est un roman que je recommande aux fan de littérature jeunesse avec une pointe de thriller à l’intérieur!

Sharko de Franck Thilliez

Synopsis:

« Sharko comparait toujours les premiers jours d’une enquête à une partie de chasse. Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s’élançaient à la poursuite du gibier. A la différence près que, cette fois, le gibier, c’était eux. » Le lieutenant Lucie Henebelle a tiré sur un homme en dehors de toute procédure. Pour la protéger, son compagnon Franck Sharko, lui aussi flic au 36 quai des Orfèvres, a maquillé la scène de crime. Ils vont récupérer l’affaire. Celle d’un type retrouvé dans sa cave, mort d’une balle dans la gorge. Y a-t-il plus infernal, quand on est flic, que de devoir enquêter sur son propre crime ?

Mon avis:

Pas besoin de vous parler de Franck Thilliez je pense, et si vous ne le connaissez pas alors il y a urgence parce que c’est le maître dans son genre! J’avais très envie de découvrir ce nouveau roman parce que le synopsis me donnait l’envie de voir Sharko de l’autre côté du miroir et de voir ce qu’il allait bien pouvoir faire pour démêler cette situation.

Lors d’une visite chez sa tante, Lucie va prendre la suite d’une enquête officieuse sur la disparition de Laetitia Charlent mené par son oncle décédé il y a peu. Cette enquête lui tenait à cœur et sa tante souhaite vraiment que Lucie continue l’enquête pour savoir si son mari se trompait ou s’il avait raison à propos de la disparition de cette jeune fille. A contre cœur, Lucie va accepter mais elle est loin d’imaginer la tournure catastrophique que va prendre cette mission et qu’elle aura besoin de mêler Sharko à toute cette histoire. Tout les deux vont devoir faire preuve de sang froid et plonger dans le monde obscur du satanisme et du sang.

Le personnage de Lucie m’a beaucoup plu, son côté flic et pourtant fragile et vulnérable à la fois. Son courage et sa force de caractère font d’elle une femme à laquelle n’importe laquelle d’entre nous arriverait à s’identifier puisqu’elle nous parait encore plus réelle. Sharko est fidèle à lui même avec sa force, son courage et sa parfaite maîtrise des situations. Il m’a bluffé et sa façon de protéger sa famille quoi qu’il puisse lui en coûter est plus que touchante. Il a laissé entrevoir un côté un peu plus fragile et sorti quelques cadavres de son placard mais il n’en reste pas moins le personnage qui éclipse tous les autre de part son charisme.

Le style d’écriture de l’auteur est vraiment très prenant. Il réussi à plonger le lecteur au cœur de son roman et nous tenir en haleine de la première à la dernière page. Le vocabulaire est vraiment accessible mais je pense que ce roman reste pour un public averti tout de même. Dans cette histoire entre enquête policière, satanisme, vampirisme et autre joyeusetés sanguinaires il n’y a pas de temps mort, tout va très vite et on mène l’enquête aux côtés de Sharko à 100 à l’heure! Une fois de plus j’ai été bluffé et je ressors de cette lecture à la fois sombre, haletante et prenante, vraiment très satisfaite! Le suspens, l’action, l’histoire, tout y est, du grand Thilliez! Ce que j’apprécie le plus? Le fait de voir que tout est très travaillé, on sent que le roman est poussé et qu’il y a eu des recherches faites derrière tout ça pour le rendre le plus crédible possible!

Pour conclure, c’est un roman bluffant, prenant et haletant que Franck Thilliez nous livre ici et je ne peux que vous le recommander!

 

 

 

 

Malgré elle de David-James Kennedy

Couverture Malgré elle

Synopsis:

Paris, 1989. Au très chic lycée Henri-IV, les réputations se font et se défont. La magnétique Emma n’a pas conscience du pouvoir d’attraction qu’elle exerce sur les garçons. Yann. Arno. Manu… La liste de ses prétendants est longue. Mais c’est en Tom, ado solaire fou de sensations fortes, qu’elle a trouvé le confident idéal. Lui qui la connaît si bien. Un drame va survenir et assombrir le tableau de cette adolescence parfaite.
Paris, 2015. Les chemins se sont séparés. Tom est resté ce casse-cou qui faisait tomber les filles, profitant de la revente de sa boîte pour se laisser le temps de vivre. Jusqu’à ce jour où Lukowski, ancien d’Henri-IV envers lequel Tom se sent redevable, laisse deux messages désespérés, l’implorant de le retrouver. Une fois sur place, il découvre la dépouille de son vieux camarade, flottant entre les rochers d’une lointaine côte suédoise. À l’intérieur de la maison voisine, un ordinateur portable et, sur l’écran, un défilé de photos accompagnées d’un mail menaçant. Emma ado, Emma adulte, Emma partout, sur chaque prise de vue. Qu’est devenue sa meilleure amie ? Qui était-elle réellement ? Pour qui et pour quoi devraient-ils tous payer après vingt-six ans ?

Mon avis:

Ces derniers temps, j’avais très envie de me tourner vers un bon thriller puisqu’il s’agit d’un genre littéraire que j’affectionne tout particulièrement. Je ne connaissais pas l’auteur et j’étais partante pour le découvrir! Le synopsis laisse présager une histoire haletant et la couverture sombre donne le ton du roman et lui va parfaitement bien.

Nous faisons donc la connaissance de Tom, un jeune homme sans attache, casse-cou et qui profite de la vie sans se soucier du lendemain. Jusqu’au jour où Luko, un ami d’enfance lui téléphone et laisse un message alarmant sur son répondeur. A partir de ce moment là, il va se retrouver plonger au cœur d’une histoire de vengeance pour des faits perpétrés il y a plus de 25 ans en arrière lors de ses années lycées. Il retrouvera et partagera cette folle aventure avec Emma, son amour de jeunesse jamais oublié et se rendra bien vite compte qu’elle est au centre de toute cette histoire.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Tom, son courage, sa détermination et son côté casse-cou sans attache. Malgré les années, il a su rester loyal envers ses amis et sous des apparences insouciantes, il cache en réalité une personne droite et sincère toujours prête à aider. Concernant Emma, j’ai eu un peu de mal à la cerner, elle est discrète et cache de bien lourds secrets. Au fur et à mesure, elle va se dévoiler et nous faire découvrir la femme sensible, blessé mais malgré tout courageuse et déterminée qu’elle est en réalité. Ces deux personnages principaux sont très attachants et intéressants mais ils sont également entourés de personnages secondaires comme leurs anciens amis du lycée ou encore Pierre Jonqueres, le policier du 36 quai des orfèvres qui est ami avec Tom et les aidera du mieux qu’il pourra, Sandra, une ancienne relation de travail de Tom avec qui il est resté en contact et l’aidera, et bien d’autres encore…

Le style d’écriture de l’auteur est à la fois fluide et haletant. Dès les premières pages, il nous entraîne au cœur de son récit pour ne plus nous lâcher. C’est une histoire passionnante et prenante, pleine de rebondissement et loin d’être prévisible puisque je me suis trompé deux fois dans mes soupçons. L’atmosphère est tendue et le suspens palpable du début à la fin, on se prend au jeu et on s’imagine aux côtés d’Emma et Tom en train de poursuivre leur enquête. J’ai vraiment beaucoup aimé les différents rebondissements qui rythmait le récit de façon à ce qu’il n’y ai pas ou peu de temps de répit. L’auteur a su me convaincre et me donner envie d’en savoir toujours plus jusqu’au dénouement final auquel je ne m’attendais absolument pas.

Pour conclure, c’est une lecture que j’ai beaucoup aimé avec un suspens haletant et des rebondissement sui rythme parfaitement le roman et nous tient vraiment en haleine jusqu’au bout! Je ne peux que le recommander vivement!