Temptation tome 1: Seduce me de Gina Gordon

Synospsis:

Il n’est pas un homme bien, il est celui dont elle a besoin. La vie d’Everly a été une suite ininterrompue d’obligations et de soirées révisions. Sur le point de terminer sa fac de droit, elle n’a toujours pas trouvé le temps d’accomplir ne serait-ce qu’une seule des « expériences incontournables » dont sa grand-mère lui a dressé la liste avant de mourir. Jusqu’au jour où elle rencontre Max Levin. Il est arrogant, amoral et macho. Bref, pas son genre. Soit exactement l’homme parfait pour mener à bien la première expérience de sa liste : « Sors avec un homme auquel tu n’aurais même pas adressé la parole. » Sauf que, très vite, le vent de liberté que Max fait souffler sur sa vie bien réglée menace de tout emporter sur son passage : son avenir tout tracé, ses certitudes et bien plus encore…

Mon avis:

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas lu de romance érotique et mon œil a été attiré par la couverture de celle ci. Le synopsis laisse présager une jolie histoire et m’a très vite donné envie de le découvrir.

Nous faisons donc la connaissance d’Everly, une jeune femme studieuse en dernière année de droit. Toujours plongé dans ses études, elle a reçu un héritage plutôt originale de sa grand mère décédée. En effet, il s’agit d’une liste de choses qui ne lui ressemble pas à accomplir mais qui ont pour but de lui faire profiter de la vie et de pense à elle avant ses études. En pleine révision dans son café préféré, elle était loin d’imaginer que l’employeur potentiel de ses deux Co locatrices et amies allait en fait changer sa vie et la bouleverser à jamais.

Le personnage d’Everly m’a paru très sympa au départ, on pense avoir à faire à une jeune femme studieuse pour laquelle ses études est son seul objectif mais au fur et à mesure, on perçoit ses failles. Sa fragilité et son manque de confiance en elle est attendrissant et sa détermination force l’admiration. J’ai beaucoup aimé la voir s’ouvrir au monde et profiter de la vie pleinement. Le personnage de Max quand à lui, est d’abord un total stéréotype de part le métier qu’il fait et sa façon d’être mais plus on creuse, plus on aperçoit une certaine fragilité derrière sa carapace et une certaine sensibilité aussi. Il est perdu entre ce qui la raison voudrait qu’il fasse de sa vie et ce que son cœur lui dicte vraiment. En bref, ce sont deux amoureux qui se sont parfaitement trouvé et qui vont apporté à chacun la partie manquante pour qu’ils finissent par se compléter totalement.

Le style d’écriture de l’auteur est vraiment agréable à lire et la lecture se fait rapidement sans que l’on s’en rende compte. Elle donne la parole à ses personnages principaux puisque chaque chapitre est consacré au point de vue de l’un ou de l’autre. J’ai apprécié aussi l’histoire et la tendresse qui en découle puisqu’il aurait pu en sortir quelques chose de beaucoup plus trash mais non. C’est vraiment une romance érotique douce, romantique et attendrissante. Il n’y a eu aucun passage ennuyeux, aucunes longueurs, l’auteur nous emmène toujours droit au but et au cœur de l’histoire, chose que j’ai également beaucoup apprécié. L’auteur nous livre une romance érotique avec une très jolie histoire de fond et la quête de soi que chaque personnage principal entame nous fait nous attacher encore plus à eux.

Pour conclure, c’est une bien agréable romance érotique, j’ai aimé les personnages autant que l’histoire. J’ai passé un excellent moment de lecture et je vous recommande ce roman si vous appréciez le genre.

 

Publicités

Fight for Love tome 4: Rogue de Katy Evans

Couverture Fight for love, tome 4 : Rogue

Synopsis:

Dans REAL, Brooke Dumas rencontre Remington Tate grâce à sa meilleure amie, Mélanie et c’est maintenant au tour de celle-ci de tomber sur l’homme qui fera vibrer son coeur. Après l’avoir attendu des années, un soir de pluie, il est là, fort et mystérieux… Il se nomme Greyson King et il vole à son secours. Il est intrépide et il est peut-être bien l’amoureux, l’ami et le protecteur qu’elle a toujours cherché. Lorsqu’ils font l’amour et qu’il prononce son nom, c’est comme si tout prenait du sens. Mais il disparaît sans un mot et lorsqu’il réapparaît, c’est pour lui dire :  » Je ne pourrai pas te rendre heureuse.  » Ne supportant d’être loin de lui, elle finit par découvrir le côté obscur qu’il était déterminé à lui cacher et se rend alors compte que leur première rencontre n’était peut-être pas due au hasard… Prise dans un tourbillon d’émotions, Melanie n’a rien à quoi se raccrocher, si ce n’est cet homme qu’elle devrait certainement fuir comme la peste. Que feriez-vous si votre Prince charmant était en réalité un véritable escroc ?

Mon avis:

Ce roman est le quatrième tome de la saga et j’avais très envie de le découvrir sachant qu’il peut se lire indépendamment des autres. La couverture est à la fois sombre, sobre et annonce le ton du récit. Quand au synopsis, il attire la curiosité et donne envie de se plonger dans sa lecture.

Nous faisons la connaissance de Mélanie, une jeune femme voyant toujours le côté positif de tout et tous le monde, aimant faire la fête et accumulant les aventures d’un soir. Elle porte au fond d’elle, malgré sa bonne humeur et sa joie de vivre, une profonde blessure et un lourd secret. Lors d’une de ses soirées qu’elle affectionne tant, elle est loin de se douter que la rencontre qu’elle va faire va la bouleverser et changer sa vie à tout jamais.

Le personnage de Mélanie est vraiment agréable avec sa loyauté et sa bonne humeur permanente. La voir évoluer au cours de l’histoire, voir ses blessures, son secret, m’ont fait découvrir une femme fragile mais courageuse. Greyson est un personnage torturé avec une vie loin d’être normale. Il est le parfait bad boy ténébreux qui fait fondre la gente féminine. Son caractère, sa force m’ont beaucoup plu mais j’ai adoré le voir évoluer et briser sa carapace pour découvrir l’homme qu’il est réellement. D’autres personnages font partie du roman mais je vous laisse le soin de les découvrir pour ne pas les spoilers.

Le style d’écriture de l’auteur est fluide et le vocabulaire employé en font un roman pour public averti. L’histoire est prenante et le livre se lit rapidement. J’ai beaucoup aimé l’intrigue même si je trouve que le côté érotique a un peu occulté le reste. Ca me fait beaucoup pensé à une sorte de James Bond et j’aurai souhaité que le côté de l’Underground soit un peu plus présent et développer.

Pour conclure, ce n’est pas un coup de coeur mais une romance érotique plaisante qui se lit vite et bien.

Romance Erotique – A corps perdus, tome 1: Succomber de Maya Banks

Couverture A corps perdus, tome 1 : Succomber

Synopsis:

Josslyn avait autrefois trouvé la perfection, et elle sait qu’elle ne la trouvera plus jamais. Aujourd’hui veuve, elle est à la recherche de ce que son bien-aimé mari n’a pas pu lui donner. La dominance. Seule et désireuse de retrouver un bref goût de cette perfection qu’elle appréciait autrefois, elle se rend dans un club exclusif qui permet aux gens d’assouvir leurs désirs les plus hédonistes. Elle n’aurait jamais imaginé trouver l’homme qui a été longtemps une source de réconfort pour elle… et un homme qu’elle a longtemps désiré. Le meilleur ami de son mari. Dash a vécu dans une position intenable durant des années. Amoureux de la femme de son meilleur ami, et refusant d’assouvir cette attirance. Il ne trahirait jamais son meilleur ami. Il a donc attendu, offrant à Joss un soutien inconditionnel et du réconfort, espérant qu’un jour, il pourrait lui offrir plus. Lorsqu’il la retrouve dans un club dévoué aux désirs les plus sombres, il est furieux car il imagine qu’elle ne sait pas dans quoi elle a mis les pieds. Jusqu’à ce qu’elle lui explique en détail ce qu’elle désire. Ce dont elle a besoin. Lorsqu’il comprend enfin ce qu’elle veut, il est pris d’une détermination féroce. Si elle cherche un homme dominant, il sera le seul à l’introduire dans ce monde. Le seul homme à la toucher, à la chérir… à l’aimer. Et le seul homme à qui elle se soumettra.

Mon avis:

J’avais envie de découvrir un autre roman de cette auteure que j’avais déjà lue avec le roman Rush. La couverture m’a beaucoup plu avec son design très classe, très épuré et le synopsis avait éveillé ma curiosité étant donné que c’est un genre de roman que j’affectionne. Je n’ai pas été déçue par cette lecture malgré le temps que j’ai pu mettre pour la lire par manque de temps.

Nous faisons donc la connaissance de Joss, une jeune femme veuve depuis 3 ans. Durant ces trois années, elle a fait son deuil et n’a pas refait sa vie. A présent, elle décide de tourner la page et de découvrir la sexualité dominant/soumise qu’elle avait mise de côté durant son mariage et à laquelle elle aspire vraiment. Loin de se douter que c’est avec Dash, le meilleur ami de son défunt mari qu’elle découvrira tout ça, elle se décide pourtant à lui faire confiance et à se lancer à corps perdu dans cette nouvelle relation sans vraiment savoir ou tout cela va la mener. Elle pourra compter sur le soutien indéfectible de son amie Chessy et de son mari Tate mais aussi de celui de son ancienne belle-soeur Kylie. Joss est loin d’imaginer la tournure que prendront les événements…

Le personnage de Joss m’a beaucoup plu par sa sensibilité, sa gentillesse et son courage. Malgré son deuil, elle a su relevé la tête pour reprendre sa vie en main. Par moment je l’ai trouvé un peu trop soumise mais ce n’est que mon avis et elle a bien vite repris le dessus. Dans ce genre de relation, c’est bien souvent la soumise qui détient le pouvoir sur le dominant et j’avoue avoir apprécié la voir prendre les rennes. Dash est un homme plutôt attirant de par son charisme et son physique mais côté caractère ce n’est pas tout à fait la même chose. Il est à la fois droit, loyal et gentil mais sa jalousie envers Carson a pris le dessus et à ce moment là, il est devenu un homme dur, froid et impitoyable que j’ai détesté. L’évolution de leur relation m’a beaucoup plu même si ils ont du passer par des moments de doute et de drame. Leurs amies commun Chessy, Tate et Kylie sont des personnage que j’ai particulièrement apprécié car même s’ils étaient quelque peu en retrait, leurs interventions étaient au bon moment et surtout indispensable.

Le style d’écriture de l’auteur est très fluide et le roman se lit rapidement. Le vocabulaire est celui d’un roman érotique et c’est un livre à réserver aux adultes exclusivement. L’histoire est intéressante et on est vite pris dans cette romance mais si à certains moments les événements semble un peu trop rapide et facile, à d’autre moments, j’ai trouvé que l’on tournait un peu autour du pot et cela m’a un peu agacé. Néanmoins, j’ai beaucoup apprécié ma lecture tant grâce aux personnages qui ont su me toucher que par la romance qui semble semé d’obstacles. J’ai vraiment hâte de lire la suite qui portera sur Kylie, ce petit bout de femme qui m’a beaucoup intrigué et sur qui j’ai vraiment hâte d’en apprendre plus. Le troisième tome portera sur Tate et Chessy et là encore j’ai très envie de connaître le fin mot de l’histoire.

Pour conclure, c’est une lecture plaisante à la fois une romance touchante avec ce qu’il faut d’érotisme malgré les longueurs que j’y ai trouvé et ce premier tome nous donne vraiment envie de lire les suivants puisque les personnages secondaires ne le sont pas tant que cela au final et que l’auteur nous donne envie d’en savoir plus sur eux grâce à ses prochains tome!

 

 

Romance Érotique – Envoûtement de Sylvia Day

Couverture Envoûtements

Synopsis:

Max Westin. Le sexe incarné. Elle l’a vu, l’a senti au premier coup d’œil. Il est puissant, instinctif. Un être animal. Comme elle l’était avant.
Il retient sa main un peu trop longtemps, et son regard pénétrant lui signifie clairement son intention de la posséder, de la dresser.
– Victoria.
Rien qu’un mot, son prénom, mais dit d’une telle manière qu’elle peut presque sentir la laisse autour de son cou.
– C’est dans ta nature, lui murmure-t-il, l’envie d’être dominée…
Ainsi commence leur jeu de séduction. Entre illusions et soumissions, la partie est lancée. Mais quand la passion s’en mêlera, qui de Max ou de Victoria portera finalement le collier ?

Mon avis:

Ayant déjà lu Crossfire du même auteur, j’avais très envie de retenter l’expérience avec ce nouveau roman. La couverture est des plus attrayante et je l’ai trouvé jolie. Le Synopsis ne dévoile pas grand chose donc j’avais hâte de savoir de quoi il retournait.

Nous faisons donc la connaissance de Victoria, une femme puissante et libre mais aussi capable de se transformer en chat. Suite à la mort de son conjoint qui était un sorcier et à qui elle appartenait, elle cherche par tout les moyens de le venger et ne veut plus jamais appartenir à qui que ce soit. C’est sans compter sa rencontre avec Max Westin, un chasseur engagé par le Haut Conseil pour la dresser et la mettre dans le droit chemin.

Du côté des personnages, Victoria et Max ne sont pas suffisamment décris et approfondis pour pouvoir les cerner ou apprendre à les connaître. La seule chose qui en ressors c’est qu’ils sont aussi déterminés et obstiné l’un que l’autre et surtout leur addiction pour le sexe à l’état pur. Le roman semble écris en trois parties distinctes comme si il s’agissait de nouvelles avec les même personnages et les même contextes. C’aurait pu être une bonne idée si cela engendré autant de répétitions, de passages inutiles ou ennuyant. Il y a un côté fantastique qui aurait pu être vraiment très intéressant si il avait été plus exploité, travaillé et approfondi, malheureusement, ce n’est pas le cas.

Le style d’écriture de l’auteure reste fluide et le roman se lit très vite. Le vocabulaire par contre est très cru et vulgaire ce qui en fait un roman à ne pas laisser entre toutes les mains. Du côté de l’histoire, il n’y a pas vraiment de romance à proprement parlé mais plutôt du sexe à toutes les sauces et à tout les chapitres, cru, bestial et vulgaire. En somme rien qui caractérise une romance érotique. Là on est plus dans le sexe pour le sexe, ce qui éclipse tout le reste. Aucune trace de romance ou de belle histoire d’amour, la relation entre les personnages reste purement et simplement physique.

Pour conclure, c’est une déception pour ce roman qui s’adresserait plutôt à un public qui recherche du sexe à tout les chapitres sans véritable histoire, autrement dit de l’érotisme pur et dur.

Romance Érotique – Beautiful Bastard de Christina Lauren

Synopsis:

Un boss perfectionniste. Une collaboratrice ambitieuse. Un duel amoureux et torride dans l’univers de l’entreprise.
Brillante et déterminée, Chloé, sur le ponit d’obtenir son MBA, n’a qu’un seul problème : son boss, Bennett. Trentenaire séduisant, arrogant et égocentrique, il est aussi odieux que magnétique. Un Beau Salaud. Après plusieurs années passées en France, Bennett revient à Chicago pour occuper un poste important au sein de l’ entreprise familiale – un grand groupe de communication. Comment imaginer que sa collaboratrice, Chloé, serait cette ravissante et exaspérante créature de 26 ans, au charme certain et à l’esprit affûté, qui n’entend rien pas sacrifier de sa carrière? Si Bennett et Chloé se détestent, leur attirance mutuelle, inexorable et obsédante, les conduit à tester leurs propres limites et à enfreindre, une à une, toutes les règles qu’ils s’étaient jusque-là imposées. A une seule fin : se posséder. Au bureu, dans l’ascenseur, dans un parking. Partout … Arrivés à un point de non-retour, fous de désir, Bennett et Chloé parviendront-ils à mettre leur ego de côté pour décider enfin de ce qu’ils acceptent de perdre ou de gagner ?

Mon avis:

Après avoir vu le buzz que suscitait ce roman sur la blogosphère, j’ai eu très envie de le découvrir et de me faire ma propre idée. Le titre est plutôt prometteur et la quatrième de couverture éveillait ma curiosité. J’avoue que la couverture m’a semblé un peu trop révélatrice et trop proche des autres roman du même genre littéraire.

Dans ce roman nous faisons donc la connaissance de Chloé, une jeune femme travailleuse, ambitieuse et bien déterminé à obtenir son diplôme, sa bourse et réussir sa carrière professionnelle. Nous faisons également la connaissance de Benett Ryan, son patron. Physiquement aussi beau qu’un dieu mais doté d’un sacré caractère, il montre un aspect imbu de lui même, prétentieux et pour parler plus clairement, celui d’être un beau salaud.De nombreux autres personnages dont les 2 amies de Chloé et la famille de Benett gravitent autour de nos deux personnages principaux mais on ne se focalise pas vraiment sur eux

L’histoire paraît simple, Chloé fait tout ce qu’elle peut pour réussir à obtenir son diplôme, sa bourse et donc sa carrière mais pour cela, il faudrait que son stage aux côtés de Benett Ryan se passe bien et qu’elle puisse terminer le dossier dont elle fera la présentation devant le grand jury. C’est sans compter la tournure inattendu que prendra sa relation avec son patron et les conséquences qui en découleront.

L’histoire est relativement simple mais pas inintéressante. La plume de l’auteure (ou en l’occurrence des auteures) est très fluide et fraîche. En revanche, il convient de prévenir ses futures lecteurs que le vocabulaire employé dans le récit est clairement explicite et cru. Âmes sensibles s’abstenir donc mais on est tout de même bien loin de la grosse vulgarité. Dès le début du roman nous sommes très vite emporté par les auteurs dans leur histoire et on se plaît à suivre les deux héros du roman. Ce qui rend d’ailleurs la lecture si prenante, c’est justement la relation des deux personnages principaux. Les voir évoluer tout au long du récit à réellement été un régal et on ressent vraiment la colère,  la haine, l’attirance, la passion ou encore l’amour que ressente les personnages. C’est quelque chose que j’ai beaucoup apprécié et qui parfois, voir très souvent, fait monter la température de quelques degrés. En gros, c’est une romance érotique absolument torride et intéressante au niveau relationnel des personnages.

Pour conclure, c’est un roman que j’ai adoré même si en substance, mis à part le côté relationnel, je n’y ai pas trouvé de réel histoire profonde. Je le recommande donc mais uniquement pour la romance érotique et non pour l’histoire en elle-même.