Fantastique – Les anges déchus tome 3: Silence de Becca Fitzpatrick

Couverture Les Anges déchus, tome 3 : Silence

Synopsis:

Quand elle se réveille dans le cimetière où repose son père depuis des années, Nora est perdue. Que fait-elle ici en pleine nuit ? Et qui est cet étrange personnage vêtu de noir dont l’image la poursuit ? Sous le choc, la jeune fille va comprendre qu’elle a disparu depuis plusieurs mois et qu’elle ne garde aucun souvenir de cette période.
Alors qu’elle tente de reprendre une vie normale, Nora est hantée par des visions surréalistes des habitants de son passé dont elle avait oublié l’existence. Parmi eux, l’énigmatique Jev, qui semble en savoir beaucoup plus sur son compte qu’il ne veut bien l’admettre. En allant à la recherche de son histoire, Nora ignore qu’elle s’engage dans un conflit séculaire dont il lui sera difficile de sortir indemne.

Mon avis:

Cela faisait tellement longtemps que j’avais mis cette saga entre parenthèse pour me consacrer à d’autres livres ou activités et pourtant, j’avais hâte de m’y remettre et de retrouver Nora et Patch. Avec beaucoup de recul, je pense maintenant que la couverture ne lui rend pas vraiment justice et j’aurai préféré la voir en couleur mais le synopsis se suffit à lui même pour donner envie de découvrir la suite de l’histoire entre Patch *soupirs* et Nora.

Dans ce tome nous retrouvons donc Nora, plus perdue et désorientée que jamais. Elle a perdu la plupart de ses souvenirs et et essaye de se reconstruire auprès de sa mère et de sa meilleure amie Vee. Malheureusement, toutes ses convictions vont être ébranlées et elle va devoir affronter un conflit qu’elle était loin d’imaginer entre les Nephils, les déchus et les archanges.

Les personnages m’ont semblé fidèles à eux même et j’aime toujours autant le courage et la persévérance de Nora. En revanche, j’ai trouvé sa mère un brin agaçante et Vee beaucoup moins présente que dans les tomes précédents. Quand à Jev, que dire… *soupirs et re soupirs* C’est un personnage que j’affectionne tout particulièrement de par son côté sombre, attirant, charismatique mais je ne vous en dis pas plus vous le découvrirez au fil de votre lecture. Les personnages les plus détestable pour la fin bien sûr, sont Marcie Milllar et Hank Millar, son père. Autant la fille est un pimbêche qui fait preuve d’une méchanceté gratuite abjecte, autant le père est l’homme le plus odieux et diabolique qui soit.

Le style de l’auteur est à la fois fluide et frais mais surtout, elle a su me happer à travers son histoire et me tenir en haleine de la première à la dernière page. Le vocabulaire est accessible à tous et je dirai que c’est une lecture qui peut convenir autant aux ados qu’aux adultes. L’histoire est à la fois intéressante et bien construite de sorte qu’on se retrouve facilement dans la lecture même si on a lu les tomes précédents il y a longtemps. J’ai apprécié retrouvé les protagonistes du roman et je ne suis pas surprise d’aimer toujours autant leur histoire.

Pour conclure, j’ai retrouvé cette saga avec grand plaisir et je vais très vite me procurer le quatrième et dernier tome afin de la terminer et de savoir comment s’achèvera leur histoire. Je vous conseille vivement de lire cette saga si vous aimez les romances et particulièrement celle avec des anges.

Adulte – Les Douzes de Justin Cronin

couv42621170

Synopsis:

De nos jours. Alors que le fléau déclenché par l’homme se déchaîne, trois étrangers naviguent au milieu du chaos. Lila, enceinte, est à ce point bouleversée par la propagation de la violence et de l’épidémie qu’elle continue de préparer l’arrivée de son enfant comme si de rien n’était, dans un monde dévasté. Kittridge, surnommé « Ultime combat à Denver » pour sa bravoure, est obligé de fuir pour échapper aux mutants viruls, armé mais seul et conscient qu’un plein d’essence ne le mènera pas bien loin. April, une adolescente à la volonté farouche, lutte, dans un paysage de ruines et de désolation, pour protéger son petit frère. Tous trois apprendront bientôt qu’ils n’ont pas été totalement abandonnés et que l’espoir demeure, même au cœur de la plus sombre des nuits.

Cent ans plus tard. Amy et les siens – les héros du premier volet de la trilogie, qui se battaient dans Le Passage pour le salut de l’humanité – ignorent que les règles du jeu ont changé. L’ennemi a évolué. Les douze vampires modernes à l?origine de la prolifération des viruls ont donné naissance à un nouveau pouvoir occulte, incarné par le maléfique Horace Guilder, avec une vision de l’avenir infiniment plus effrayante encore. Si les Douze viennent à tomber, l’un de ceux qui se sont ligués pour les vaincre devra le payer de sa vie.

Mon avis:

 Après avoir lu le tome 1 que j’ai beaucoup aimé malgré le temps qu’il m’a pris pour le lire, il était logique que je me lance dans ce second tome pour connaître la suite. La couverture de ce grand format est comme celle du premier tome, magnifique, brillante et attirante. Je l’ai commencé en été 2015 et pensais le finir avant la fin de l’année mais je me suis bien trompée…

Je viens tout juste de refermer ce livre. Retrouver les personnages du premier opus a été un grand bonheur, l’histoire est juste captivante et passionnante, on y trouve de nouveaux personnages qui vont faire évoluer le récit. Mais le gros point négatif de cette saga est vraiment la multitude de personnages qui s’y trouvent parce que même si il y a un récapitulatif à la fin du roman, on a du mal à s’y retrouver…

Le style de l’auteur est toujours aussi efficace, il nous tiens en haleine dès les premières pages et nous empêche de lâcher le roman tant qu’on ne l’a pas terminé. Le style d’écriture est accessible mais néanmoins, j’ai trouver qu’il y a des longueurs qui rendent la lecture un peu laborieuse tout de même. Je dois avouer que j’ai eu envie d’abandonner ma lecture un nombre incalculable de fois tellement je l’ai trouvé long mais je n’ai jamais pu m’y résoudre. Pourquoi? Tout simplement parce que je m’étais attaché aux personnages, à l’histoire et je voulais absolument connaître la suite de l’histoire. Impossible de le lâcher.

Pour conclure, c’est un livre qui m’aura donner du fil à retordre et pourtant, je l’ai beaucoup aimé et je vous le recommande si vous aimez les romans post-apocalyptique, les vampires, les survivants à la walking dead et les rebondissements pleins d’action! Oui, si un troisième tome sort, je le lirai! Mon côté maso? Non, juste l’envie de connaître la suite des évènements pour Amy mon personnage préféré.

Classique – Autant en emporte le vent tome 1 de Margaret Mitchell

Couverture Autant en emporte le vent, tome 1

Synopsis:

Le roman et le film les plus populaires de tous les temps. Autant en emporte le vent est une fresque historique jamais surpassé, sur la société des Etats sudistes et les tragédies de la guerre de Sécessions. C’est aussi un roman d’amour dont les héros, Scarlett O’Hara et Rhett Butler sont entré à jamais dans la galerie des amants légendaires.

Mon avis:

Voilà un livre parmi les classiques que j’ai toujours voulu lire et c’est maintenant chose faite. La couverture tiré du film de Victor Fleming représente les personnages principaux Scarlett O’hara et Rhett Butler. Elle est plutôt jolie et nous donne une bonne idée de ce à quoi s’attendre. Le synopsis en revanche ne nous donne pas énormément d’info sur l’édition Folio mais la réputation du livre se suffit à elle même pour nous inciter à le lire.

Nous faisons donc la connaissance de la famille O’Hara et plus particulièrement, de Scarlett, jeune femme fort séduisante qui se donne un malin plaisir à séduire tout les hommes du comté pour finalement, refroidir leurs ardeurs. Tous succombent à son charme sauf Ashley Wilkes et après s’être ridiculisé, Scarlett va se marier pour sauver sa réputation avec  le beau frère d’Ashley mais jamais elle ne l’oubliera. La guerre de Sécession fait rage et la voit devenir tour à tour mère puis veuve mais sa rencontre avec Rhett Butler égayera ses journée malgré la haine qu’elle lui vouera. C’est un homme cynique de très mauvaise réputation qui d’abord la rebutera, bousculera toutes ces certitudes et finira par l’attirer irrésistiblement .

Le personnage de Scarlett est quelque peu agaçant, elle joue avec les sentiments des autres, ne pense qu’à elle et se fiche royalement du mal qu’elle peut causer. Pourtant, on fini par s’y attacher et vouloir à tout prix savoir comment elle va évoluer. Mama, la bonne de la maison O’Hara, m’a beaucoup plu et elle n’était pas assez présente à mon goût dans ce premier livre. Ashley me laisse indifférente, il ne sait pas du tout ce qu’il veut et je n’arrive pas à le cerner. Melly est bien trop naïve et gentille mais sa douceur la rend très attachante. Rhett Butler quand à lui, m’a totalement séduite par son charisme, son cynisme et sa répartie. Le roman est rempli de personnages hauts en couleurs tous plus ou moins intéressant mais qui ont leur importance aussi minime soit-elle.

Le vocabulaire est plutôt classique mais très bien écrit et accessible facilement pour peu qu’on lise un minimum. Le style de l’auteur est malgré tout fluide et les pages du roman se tournent plutôt vite. L’histoire est un mélange de fresque historique et d’histoire d’amour. J’ai adoré les manigances de Scarlett et son histoire mais je dois avouer que les passages sur la guerre en détails m’ont paru excessivement long et parfois ennuyant. Néanmoins le roman se termine à un moment clé et j’ai hâte de lire la suite.

Pour conclure, malgré quelques longueurs, c’est un roman culte que je recommande et dont je vais lire la suite très vite.

Coloriage anti-stress – Mon cahier de sérénité, mettez des couleurs dans votre jardin intérieur

image

 

Depuis l’été dernier, je me suis mise au coloriage pour adulte, aussi appelé Art thérapie, avec mon homme et ma fille et je dois dire que c’est vite devenu une seconde passion… Aujourd’hui je vous présente un livre que les Editions Pocket ont sorti et qui est l’un de mes préféré pour la simple et bonne raison que les dessins sont tous variés et très jolis. Le papier est de très bonne qualité permettant à la fois de colorier aux feutres et aux crayons de papiers. Quand au prix, il est parmi les plus abordable puisqu’il ne coûte que 5€. Vous pouvez voir ci-dessous les trois premiers coloriages que j’ai fait à l’intérieur de ce livre et j’espère vraiment qu’il vous séduira autant que moi! Si vous êtes fan de coloriages pour adultes et autres art thérapie, il est fait pour vous et il y en a actuellement quatre dans la collection Pocket, autant vous dire qu’il y a de quoi faire!

 

 

image

image

image