Mad de Chloé Esposito

Couverture MadSynopsis:

Alvie est une catastrophe ambulante sans avenir, virée de son boulot et même de son appartement par ses colocataires. Tout le contraire de sa sœur jumelle, Beth, qui réside dans une somptueuse villa de Taormine en Sicile avec son mari, un superbe Italien, et son adorable petit garçon. De quoi lui donner des envies de meurtre ! Alors, quand Alvie reçoit un appel de sa sœur qui lui propose un vol en première classe pour la rejoindre, elle ne saute pas immédiatement de joie… avant de céder à l’appel du luxe et du soleil. Mais la gentillesse n’est pas gratuite : Beth lui demande de se faire passer pour elle le temps d’un après-midi. Cet échange d’identité va se révéler la première étape d’un tourbillon diabolique et irrésistible ! Entre faux-semblants et rebondissements, Alvie se découvre de nouvelles passions peu ordinaires et apprendra que la vie de rêve peut parfois avoir un goût de… sang.

Mon avis:

Le synopsis de ce roman m’a réellement conquise! J’avais envie d’une héroïne qui sorte un peu des sentiers battus et qui puisse me faire passer un bon moment de lecture. Quand on m’a présenté ce livre , je n’avais qu’une envie, découvrir qui était cette Alvie qui m’avait l’air bien déjantée!

Nous faisons donc la connaissance d’Alvie, une jeune fille au caractère bien trempé, un peu instable tant dans sa vie professionnelle que personnelle pour qui la vie va prendre un bien étrange tournant. Après avoir perdu non seulement son boulot, mais aussi son appartement en colocation, elle va recevoir une bien étrange invitation de la part de sa sœur jumelle dans sa villa en Sicile. Alors qu’elle pensait oublier tout ses ennuis, elle va découvrir que le soleil et la vie de luxe lui cache en réalité une toute autre surprise….

Le personnage d’Alvie m’a totalement conquise, elle est juste intenable, vulgaire, bref c’est un électron libre, un peu rebelle sur les bords qui va évoluer tout au long du roman et surtout qui va se révéler être une femme redoutable. Quand à sa sœur Betta, je n’ai pas pu la supporter dès les premières secondes… Trop imbue d’elle même et nombriliste, elle ne pense qu’à sa petite personne et essaie par des moyens très peu catholique de parvenir à ses fins. Ambrogio, le mari de Betta et celui dont a toujours rêvé Alvie, est bien loin lui aussi de refléter ce à quoi on pouvait s’attendre d’un tel playboy sicilien. Il est aussi méprisable que Betta et au final, bien décevant sous tous les aspects.

Le style de l’auteur est à la fois fluide et frais, elle m’a conquise avec une histoire à la fois intrigante, pleine de surprises et de rebondissements! Ce n’est pas une histoire banale bien au contraire, c’est même une histoire complètement folle, à l’image d’Alvie et je crois que c’est exactement ça qui fait que j’ai adoré cette lecture. Il se passe énormément de choses, mais surtout Alvie ne réagit vraiment pas comme on pourrait s’y attendre et c’est vraiment ce qui en fait un point fort de ce roman. Tout paraît fou et prend des proportions incroyable et surtout, l’auteur nous tient en haleine jusqu’à nous servir un dénouement encore plus improbable et fou que celui auquel on aurait pu s’attendre!

Pour conclure, si vous souhaitez un peu de folie dans vos lectures de l’été, une héroïne très peu conventionnelle voir complètement déjantée, et une histoire aussi folle que les personnages, alors ce roman est fait pour vous et je vous garanti que vous ne vous ennuierez pas une seule seconde!

Publicités

L’art et la manière de conclure en beauté de Lauren Weisberger

Synopsis:

Vous pensiez l’univers de la mode impitoyable… Découvrez la comédie (in)humaine du tennis professionnel féminin ! À 24 ans, Charlotte Silver, dite « Charlie », a tout pour elle. Dotée d’une plastique parfaite, elle figure parmi les meilleures joueuses du monde. Les médias et les fans l’adorent. Seule ombre au tableau : elle n’a jamais remporté une victoire en Grand Chelem. Lorsqu’une blessure l’oblige à abandonner Wimbledon, Charlie prend une mesure drastique. Elle renvoie sa coach de toujours et la remplace par l’entraîneur star Todd Feltner, aussi réputé pour ses mauvaises manières que pour sa redoutable efficacité. Ce pacte avec le diable propulse Charlie aux sommets des classements, comme en couverture des magazines people… Et sa relation avec le joueur « le plus sexy du monde » est une alliée de taille dans cette quête de la gloire : terre battue ou tapis rouge, Charlie Silver devient la it-girl du tennis féminin que tout le monde s’arrache. Mais entre fêtes, tromperies et compétition, la célébrité n’est pas qu’une partie de plaisir… surtout quand une éternelle rivale ne recule devant rien pour prendre le dessus. Jusqu’où Charlie sera-t-elle prête à aller pour être la meilleure ?

Mon avis:

Lauren Weisberger est une de mes auteurs favorites alors quand j’ai vu ce nouveau roman, j’ai évidemment eu très envie de le lire! Je ne connaissais le monde du tennis que par le biais de la télé alors pourquoi pas une immersion dans celui un peu plus poussé de Lauren Weisberger? Avec un synopsis pareil, je ne pouvais que succomber!

Dans ce roman, nous faisons la connaissance de Charlie, jeune prodige du tennis qui rêve avant tout de remporter son premier Grand Chelem. Blessé lors d’un match pour une erreur stupide d’équipement, elle va devoir se remettre au plus vite de sa blessure pour remonter sur les cours et battre ses adversaire si elle veut voir s’accomplir son rêve.

Charlie, le personnage principale, est une jeune femme combative, persévérante et attachante. On suit son évolution au fil du roman, ses rêves mais aussi les problèmes et sa façon de gérer les choses tout au long de son parcours. Elle est entouré de son frère Jake qui est aussi son agent, qui la soutien et fait preuve de beaucoup de gentillesse et de patience. Todd, son nouvel entraîneur, est juste insupportable et intransigeant avec ses règles et ses leçon parfois peu orthodoxe mais il veut la pousser au bout d’elle même pour l’amener sur la première marche du podium mondial. Marco est son petit ami durant les tournois mais leur relation est loin d’être parfaite et il n’est pas l’homme que Charlie pensait être parfait pour elle. Heureusement elle est aussi entouré de sa meilleure amie et confidente Piper qui ne mâche pas ses mots et la soutien ainsi que son père qui bien que cela ne lui plaise pas toujours, la soutien à chaque compétition.

C’est une histoire contemporaine dans le monde du tennis avec ses compétition et un tout autre angle que celui du glamour que l’on connaît, avec ses trahisons, ses coucheries et ses coups bas. Entre les matchs, les soirées avec strass et paillettes et les rivales, on découvre ce monde sous un tout autre angle et on vis les évènements de l’intérieur. Malgré le style très bien écrit de l’auteur, j’y ai tout de même trouvé quelques longueurs qui m’ont donné du fil à retordre. En revanche, j’ai bien aimé découvrir un univers sportif tel que celui-ci et l’histoire est vraiment intéressante.

Pour conclure, c’est une immersion totale dans le monde impitoyable du tennis de haut niveau, qui malgré les quelques longueurs m’a plu avec des personnages hauts en couleurs et une histoire intéressante.

Mirror Mirror de Cara Delevingne

Couverture Mirror mirrorSynopsis:

Peut-être que je ne suis pas aussi réglo que je le croyais. Peut-être que je suis vraiment un monstre. Red a une mère alcoolique et un père absent. Le frère de Leo l’entraîne sur une pente sombre et violente. Rose se réfugie dans les bras des garçons et dans l’alcool pour noyer ses mauvais souvenirs. Naomi fugue à la recherche d’une liberté qui lui échappe. Ils sont seuls contre le monde… Jusqu’au jour où ils se réunissent pour former un groupe. Avec Mirror, Mirror, ils peuvent enfin être eux-mêmes. C’est alors que Naomi disparaît. On la retrouve des semaines plus tard, au bord de la mort, dans la Tamise. La police pense à une tentative de suicide. Ses amis sont dévastés. Comment ont-ils pu ne pas remarquer qu’elle allait si mal ? Connaissaient-ils vraiment Naomi ? Se connaissent-ils vraiment ? Bientôt, une série d’indices sème le doute. La réponse n’est peut-être pas celle que l’on croit. Sur le chemin de la vérité, Red, Leo et Rose devront affronter leurs propres peurs et leurs propres secrets. À présent, rien ne sera jamais plus pareil : nul ne peut réparer un miroir brisé.

Mon avis:

J’ai été très attirée par la couverture de ce roman pour le moins originale et très flashy mais je dois avouer que le nom de Cara Delevingne n’y est pas pour rien. Du coup je l’ai acheté sans trop chercher à savoir si il allait me plaire, j’avais juste très envie de le découvrir et ce fut vraiment une bonne découverte.

Dans ce roman nous faisons la connaissance de Red, Léo, Rose et Naomi, quatre amies inséparables qui vont devoir faire face à un drame lorsque Naomi disparaît soudainement avant d’être retrouvée inconsciente dans la Tamise. Ses amies vont tout faire pour découvrir ce qui lui est arrivé et au passage vont devoir affronter leurs propres secrets .

Red est le personnage qui m’a le plus surprise, qui a été une révélation dans ce roman mais je vous laisserai le soin de découvrir ce personnage et ses secrets pour ne pas vous spoiler. Je l’ai beaucoup apprécié et j’ai admiré son courage et sa détermination mais surtout sa loyauté. Léo est un gros dur au cœur tendre qui a lui aussi su se révéler au fil du roman. Rose est la bimbo du groupe qui m’a le plus souvent agacée mais qui a fini par se révéler être une jeune fille sensible. Quand à Naomi, c’est un personnage renfermée et la victime d’un terrible drame.

Pour résumé c’est une belle histoire d’amitié sur fond de thriller et l’auteur à vraiment su tenir ce pari un peu fou de mélanger les genres pour en faire un roman pleins de rebondissements. Les personnages sont attachants et pleins de surprises mais certains cachent également de lourds secrets. Ce qui pourrait passer pour une banale histoire d’adolescents se révèle être un roman palpitant mêlant suspens, amitié et romance sans forcément tomber dans les clichés que l’on a déjà pu lire ailleurs. L’auteur à su me tenir en haleine dès les premières pages et jusqu’au dénouement final.

En conclusion, je suis très agréablement surprise par cette découverte qui m’a fait passer un excellent moment et que je vous recommande vivement sans oublier cette superbe couverture qui se révèle lors de la lecture du livre.

Le sort du Tearling de Erika Johansen

Synospsis:

Quand une jeune reine décide de se sacrifier pour son royaume. En moins d’un an, Kelsea Glynn est devenue reine du Tearling, une reine puissante et visionnaire qui a transformé son royaume. Dans sa quête de justice et pour mettre fin à la corruption, elle s’est fait de nombreux ennemis, notamment la Reine rouge, sa plus féroce rivale, qui a déclaré la guerre au Tearling. Pour protéger son peuple de l’invasion, Kelsea se livre à l’ennemi, avec son saphir magique, et nomme Massue, son fidèle chef des gardes, régent à sa place. Massue va alors tout faire pour sauver sa reine, prisonnière de Mortmesne.
Dans cette fin de partie pleine de suspense va se jouer le destin de la reine Kelsea, et du Tearling lui-même.

Mon avis:

Il faut l’avouer, la couverture de ce roman est juste magnifique et c’est en premier lieu ce qui m’a de suite attiré! Vient ensuite le synopsis qui lui aussi est plutôt alléchant et m’a donné très envie de le découvrir. Ce que je ne savais pas en revanche, c’est que c’est aussi le troisième et dernier tome d’une saga dont je n’ai lu aucun roman mais j’ai tout de même eu très envie de le lire.

Dans ce roman, Kelsea Glynn, reine du Tearling, ve se livrer elle-même à sa plus grande ennemie la Reine Rouge afin de protéger et préserver son royaume, ses habitants. Elle sera prête à tous les sacrifices pour maintenir la paix dans son royaume et éviter une guerre sans fin. Malheureusement, elle était loin de se douter que finalement, c’est elle qui causera la perte du Tearling bien malgré elle….

Pour éviter de spoiler la lecture des personnes qui liraient l’un des tomes de la saga, je vais donc vous donner mon avis général et un peu moins poussé que d’habitude.

Concernant les personnages, ils sont très nombreux et tous ont un rôle très important à jouer dans l’histoire mais j’ai particulièrement apprécié le personnage de Kelsea, une jeune femme prête à tous les sacrifices pour sauver son royaume et ses habitants mais aussi ses amis et sa garde royale. Son évolution tout au long du roman m’a énormément plu et j’avais toujours hâte de savoir ce qui allait lui arriver au fil des pages! Katie aussi m’a plu même si par certains aspects, elle m’a parfois un peu paru immature, j’ai trouvé son courage et sa loyauté admirable. William Tear est lui aussi un personnage qui a su me séduire, il est entouré de mystère et très énigmatique. Quand à Row, je l’ai tout d’abord beaucoup aimé et il m’a fait rire pour finir par me le rendre totalement détestable. Il y a encore une pléiade de personnages que j’ai apprécié dans ce roman mais je vous laisse le soin de les découvrir lors de votre propre lecture parce que la liste serai vraiment très longue!

Malgré le fait que ce soit un troisième tome, j’ai trouvé très facile de comprendre le roman puisque dans la première partie, l’auteure fait plutôt la mise en place de son histoire avant d’avancer plus loin dans la fin de sa trilogie. Je n’ai eu aucun mal à le lire comme s’il s’était agi d’un one shot. Le style de l’auteur est plutôt agréable à lire et fluide, je n’ai pas trouvé de longueurs ou de temps mort mais plutôt une histoire d’aventure et de fantasy vraiment bien ficelé qui a su me convaincre et me tenir en haleine jusqu’au bout. Le vocabulaire est accessible à tous et il n’y a pas de difficulté particulière dans la lecture de ce roman. J’ai vraiment beaucoup aimé l’univers construit par l’auteur ainsi que le côté fantasy qu’elle lui a donné, c’était un vrai plus qui donne toute sa saveur à ce roman. Le dénouement quand à lui était juste parfait et totalement cohérent et en accord avec l’histoire et ne m’a pas déçue du tout même si j’étais un peu dans le même état que le personnage principale!

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment avec ce roman qui est avant tout le tome final d’une trilogie mais que j’ai pu lire totalement indépendamment des autres. Une bonne dose d’aventure mélangé à de la bonne fantasy voilà le cocktail que nous livre l’auteur et que je ne peux que vous conseiller!

 

Les Illusions de Sav-Loar de Manon Fargetton

Synopsis:

Plusieurs versions de la naissance de Sav-Loar circulent dans le royaume. Toutes racontent comme de jeunes magiciennes poursuivies par les capes d’or se réfugièrent dans la forêt des Songes et y érigèrent une ville secrète. Sans être entièrement fausses, ces légendes sont approximatives, car les fondatrices de cette ville n’avaient rien des adolescentes terrifiées et à peine pubères qu’elles décrivent. Elles étaient des femmes dans la fleur de leur féminité, à l’apogée de leur art, au zénith de leur colère. Elles étaient d’anciens membres du Clos traquées par leurs pairs, ayant assisté au massacre de deux centres d’entre elles par la peur de la différence et la soif de domination. Sav-Loar, le lever de lune, devint le pendant clandestin d’Astria l’éclatante. Ainsi débuta la nuit des magiciens.

Mon avis:

Manon Fargetton est une auteure dont j’ai déjà pu mesurer le talent avec ses précédents romans et celui ci m’attirait énormément. La couverture est magnifique et surtout le synopsis a su me séduire et me donner envie de plonger dans cette univers de Fantasy qui pourtant ressemble d’une certaine manière, un peu à notre monde.

Dans ce roman nous faisons la connaissance de Bleue et de Fèl, deux femmes que tout oppose mais pourtant, le destin va les lier toutes les deux à vie. Esclaves au service d’un demi Dieu terrifiant et aux abominable pratiques, elles vont toutes les deux se lier pour une seule et même cause: survivre et s’échapper de cet enfer. Elles étaient loin d’imaginer que leur destin tout entier ne sera plus jamais le même et qu’elles entreront dans l’histoire de leur monde d’une manière qu’elles ne soupçonnent pas.

Les personnages sont nombreux dans ce roman et dépeint avec une telle force de détails et précision qu’il m’a semblé les connaître personnellement. Des femmes animés d’une force et d’un courage à toute épreuve malgré les lourdes épreuves qu’elles traversent mais aussi des hommes, qui malgré les mentalités et les mœurs de qu’ont leur a inculqué toute leur vie vont les accompagner et les soutenir tout au long de leur épopée.

L’auteur nous entraine dans un monde rempli de fantasy, de magiciennes, de mages mais aussi de Dieux et de leurs progénitures, et de personnes ordinaires qui chacun à leur manière vont changer le monde tel qu’ils le connaissent. Le style d’écriture est fluide et Manon Fargetton nous tient en haleine tout au long de ce voyage aux côtés de ses personnages et de leurs bataille. Ici, pas de temps mort, c’est une course contre la montre à laquelle succède une seconde course pour changer le monde, les règles et les mentalités. J’ai été totalement transporté par ce roman, per l’histoire et l’univers à la fois passionnant et tellement bien écrit. Pas une seule seconde je ne me suis ennuyé et mon seul regret est d’avoir tourné la dernière page de ce roman que je ne voulais pas quitter. C’est aussi une leçon de vie, montrant que chacun à le pouvoir de changer de destin, de mentalité et de choisir ses priorités, quêtes et combats. Je crois aussi que ce roman restera certainement la plus belle de mes découverte cette année!

Pour conclure, ce roman fantasy est une pure merveille qui ne laisse pas indifférent et que vous devez découvrir de toute urgence!