La vie est facile ne t’inquiète pas de Agnès Martin-Lugand

Couverture La vie est facile, ne t'inquiète pas

Hello mes lecteurs!

Aujourd’hui, je vous retrouve pour une nouvelle chronique avec un roman que mon mari m’a offert et qu’il a choisi un peu au hasard puisqu’il n’est pas du tout lecteur. Mais le hasard fait bien les choses puisque ce livre est vraiment une petite merveille et même si il s’agit d’une suite, je n’ai eu aucun mal à le lire.

Synopsis:

De retour d’Irlande, Diane est bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l’aide de son ami Félix, elle s’est lancé à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire. C’est là, aux « Gens heureux lisent et boivent du café », son havre de paix, qu’elle rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné, et surtout, il comprend son refus d’être mère à nouveau. Car elle ne peut se remettre de la perte de sa fille. Bientôt, un évènements inattendu va venir bouleverser les certitudes de Diane quant à ses choix, pour lesquels elle a tant bataillé. Aura-t-elle le courage d’accepter un autre chemin?

Mon avis:

J’ai donc eu la chance de recevoir ce roman grâce à mon mari avec la couverture en édition limitée qui est juste magnifique! Je ne connaissais pas du tout cette auteure donc ce fut une vraie découverte. Le synopsis laissait présager une histoire à la fois difficile mais aussi touchante et j’avais vraiment hâte de m’y plonger.

Nous faisons donc la connaissance de Diane, une jeune femme malmenée par la vie qui lui a ôté sa fille et l’homme de sa vie. De retour d’Irlande où elle a essayé d’exorciser ses démons, elle reconstruit petit à petit sa vie autour de son café littéraire à l’aide de son ami Félix. Elle est loin de s’imaginer qu’au moment ou elle pensait refaire sa vie avec un homme parfait en tout point, une rencontre au détour d’une exposition va tout bouleverser et remettre en questions ses plus grandes certitudes.

Dire que j’ai beaucoup aimé le personnage de Diane est un doux euphémisme parce que je l’ai tout simplement adoré et admiré tout au long du roman. Son vécu est intense et difficile, personne ne pourrait en prendre la mesure à moins de l’avoir soi même vécu. Malgré cela, elle est forte et courageuse, essaie d’avancer et de se reconstruire comme elle peut. J’ai tellement aimé la voir évoluer dans ce roman, changer, guérir… C’est une femme vraiment touchante et extrêmement attachante. Son meilleur ami Félix quant à lui est vraiment un pilier pour elle et à force d’humour et de franchise, il l’aide à sa manière. Je l’ai beaucoup aimé! Olivier quand à lui est juste l’homme parfait par excellence, gentil, doux, attentionné, il en devient presque trop beau pour être vrai et trop lisse. Même si il est aussi parfait je n’ai pas réussi à l’apprécier plus que ca (il est vrai que j’ai un faible pour les âmes torturés ^^ ). Les personnages qui vont faire leur apparitions au fil des pages ont été un second coup de coeur après celui de Diane parce que c’est une véritable famille, des personnages haut en couleurs et tellement attachants que j’ai découvert et aimé jusqu’au bout.

J’ai donc découvert la plume de l’auteur à la fois fluide et fraiche mais surtout tellement belle et entraînante. J’ai aimé sa façon de décrire les paysages, les personnages et le cours de l’histoire jusqu’à me les rendre presque réels, comme si j’étais avec eux au moment de ma lecture. L’histoire quand à elle est un sujet difficile et je ne vous cache pas que mes larmes ont coulé pendant cette lecture. J’ai fait traîné le moment de refermer ce livre tellement beau, puissant et touchant parce que je n’avais envie de quitter ni les personnages ni les lieux que j’y ai découvert. Le fait que ce roman soit une suite ne m’a pas dérangé plus que ca et je suis ravie de l’avoir lu puisque grâce à mon mari j’ai pu connaître la plume de l’auteure qui m’a donné envie de lire tous ses autres romans!

Pour conclure, c’est bien évidemment un coup de cœur pour ce roman à la fois beau, dur, touchant et ses personnages attachants, hauts en couleurs! Il m’a fait connaître des émotions folles et j’ai adoré le découvrir ainsi que son auteure. Il est certains que je vous le recommande et que je vais me faire une joie de découvrir les autres romans de Agnès Martin-Lugand.

 

Publicités

Elle & Lui de Marc Levy

Couverture Elle & lui

Hello mes lecteurs,

Aujourd’hui, je suis super contente de vous faire cette chronique parce que Marc Levy est l’un de mes auteurs favoris. Je n’avais pas lu un de ses romans depuis bien longtemps et j’avais hâte de découvrir celui ci!

Synopsis:

Un site de rencontres les a réunis. Ils ne sont pas devenus amants, mais amis. Et ils comptent bien en rester là… Elle est actrice. Lui écrivain. Elle s’appelle Mia. Lui Paul. Elle est anglaise. Lui américain. Elle se cache à Montmartre. Lui vit dans le Marais. Elle a beaucoup de succès. Lui pas vraiment. Elle est même une star. Mais lui ne le sait pas. Elle se sent seule. Lui aussi. Il la fait rire. Elle enchaîne les maladresses. Elle ne doit pas tomber amoureuse. Lui non plus.

Mon avis:

Ce roman m’a attiré grâce à son synopsis qui laisse présager une histoire à la fois belle et compliqué. La couverture quand à elle est vraiment très belle et donne le ton mais elle est aussi en accord avec l’histoire. Il ne m’en fallait pas plus pour me plonger dans ce roman!

Nous faisons donc la connaissance de Mia, un actrice anglaise, qui en train de devenir une grande étoile montante. Du côté de sa vie amoureuse, rien ne va plus avec son mari et elle n’a qu’une seule envie, fuir cette relation et sa notoriété pour se retrouver et enfin pouvoir respirer. De son côté, Paul, est un écrivain qui, après la parution de son premier roman, fui lui aussi sa notoriété et décide de s’installer à Paris pour poursuivre l’écriture de roman. Deux personnes dont les chemins vont se croiser mais qui ne s’attendent pas du tout à ce que la vie et leurs amis leur réserve!

Le personnage de Mia m’a beaucoup touché parce qu’avant d’être une célèbre actrice, c’est surtout une femme blessée qui essaye de se recentrer et de se reconstruire loin de l’agitation de sa vie quotidienne. Sa gentillesse et son dévouement m’a beaucoup plu mais j’ai surtout vraiment apprécié son évolution tout au long du roman. Sa meilleure amie Daisy m’a énormément plu avec son caractère bien trempé, son énergie et sa détermination! Elles m’ont toutes les deux fait rire mais aussi émue avec leur très belle amitié! Paul est un écrivain mais c’est aussi un homme peu sûr de lui, en perpétuelle remise en question et qui vit une histoire d’amour plutôt compliqué. Ce qui m’a séduite c’est sa sincérité, son honnêteté et sa simplicité, il a vraiment du cœur et j’ai aimé le suivre tout au long du roman. Lui aussi a deux amis que j’ai adoré retrouver puisqu’il s’agit de Arthur et Lauren du roman « Et si c’était vrai… » ! Ces deux là sont juste adorables et drôles mais ils vont aussi tout faire pour renvoyer l’ascenseur à leur ami Paul qui les as aidé à se trouver. Ils vont donner un petit coup de pouce au destin pour l’aider et ils m’ont beaucoup fait rire!

Le style de l’auteur parlons en! J’ai adoré le retrouver il est à la fois fluide et frais, agréable et vraiment sans prise de tête. Dès le début, il nous entraine dans son histoire, nous fait rire, nous émeut, bref ne nous laisse pas indifférent. L’histoire est très belle, riche en rebondissements et les personnages attachants, on vit leur histoire à leurs côtés et on ressent des émotions tout au long du roman. Comme toujours, j’ai lu ce roman avec une facilité et une vitesse déconcertante, j’ai beaucoup aimé cette lecture qui m’a une fois de plus confirmé que j’adore cet auteur et ses romans!

Pour conclure, c’est une belle histoire d’amour avec des personnages attachants que j’ai adoré et je ne peux que vous recommander non seulement ce roman mais aussi cet auteur que j’affectionne particulièrement!

 

La petite boulangerie tome 3: Noel à la petite boulangerie de Jenny Colgan

Couverture La Petite Boulangerie, tome 3 : Noël à la petite boulangerie

Synopsis:

Découvrez enfin le dernier tome des aventures gourmandes de Polly, l’héroïne emblématique de La Petite Boulangerie du bout du monde, la série aux centaines de milliers de lectrices ! Polly Waterford ne voit pas le temps passer… Sa petite boulangerie l’occupe du matin au soir, au désespoir d’Huckle, son compagnon, qui rêve de profiter d’une simple grasse matinée avec elle. À l’approche des fêtes de fin d’année, Huckle rêve aussi d’un Noël en amoureux, bien au chaud dans leur grand phare, avec leur petit macareux Neil. Mais quand Kerensa débarque à Mount Polbearne pour dévoiler à sa meilleure amie un terrible secret sur son passé, Polly voit soudain son avenir s’assombrir. D’autant que la révélation de Kerensa menace la belle histoire qu’elle a construite avec Huckle. Jusqu’à présent, Polly a toujours réussi à surmonter les épreuves en cuisinant. Pourtant, cette fois-ci, préparer de bons petits pains risque de ne pas suffire à la sortir d’affaire. Polly est-elle prête à affronter son passé ? Réussira-t-elle à remettre sa vie sur de bons rails pour passer un joyeux Noël auprès de ceux qu’elle aime ?

Mon avis:

Après avoir entendu tellement de bien sur cette auteure, je n’ai pas pu m’empêcher de vouloir lire un de ses roman et pour la période des fêtes de fin d’année, ce roman était tout à fait dans le thème. Ce roman est le dernier d’une trilogie et peut se lire indépendamment des autres.

J’ai donc fait la connaissance de Polly, une jeune femme passionnée et dévoué qui a changé de vie pour ouvrir sa propre boulangerie afin de vivre de sa passion et qui s’est offert un phare pour en faire sa maison. Elle a un emploi du temps très chargé avec son travail au grand dam de son petit ami Huckle et les fêtes de fin d’années avec leur lot de problèmes ne vont rien arranger…

Le personnage de Polly m’a énormément plu de par sa gentillesse et son dévouement envers les personnes qu’elle aime. C’est une femme passionnée et déterminée qui se laisse facilement déborder mais qui est prête à tout pour réussir à gérer à la fois son entreprise et aider ses amies. Huckle, son petit ami est un homme adorable et aux petits soin pour sa compagne. Il sait être à l’écoute et s’adapter aux situations qui se présentent et j’ai aimé sa personnalité. Kerensa la meilleure amie de Polly est une femme extravertie mais dans ce roman j’ai pu voir sa vulnérabilité et j’ai beaucoup aimé la voir sous cette angle. Son mari Reuben est quand à lui le personnage qui m’a le plus horripilé même si j’ai pu voir la fragilité et la peur de décevoir les autres. D’autres personnages les accompagnent mais je vous laisse le soin de les découvrir.

Le style de l’auteure est à la fois fluide et frais, elle nous emporte dans son roman et nous fait ressentir une myriade de sentiments. Les pages se tournent très vite et la lecture est à la fois légère et agréable. L’histoire est quand à elle tour à tour drôle, touchante et prenante. Les personnages sont attachants et leurs tourments nous permet de se prendre d’affection pour eux très facilement. Cette histoire est un savant mélange de romance et d’amitié qui m’a fait passé un très bon moment de lecture.

Pour conclure, c’est une très belle histoire parfaite pour les fêtes de fin d’années avec des personnages attachants. Un savant mélange d’amour et d’amitié avec leur lot de soucis qui nous la rend que plus plausible et que je vous recommande vivement!

Bienvenue à Paradise Lodge de Nina Stibbe

Couverture Bienvenue à Paradise Lodge

Synopsis:

Été 1977 à Leicester, Angleterre.
Lizzie Vogel, 15 ans, ne fait jamais rien comme tout le monde. Pourquoi se compliquer la vie à sortir avec des garçons, se rebeller comme la bande de punks du collège ou faire du baby-sitting quand on peut… travailler à mi-temps dans une maison de retraite ? Lizzie est persuadée d’avoir trouvé la bonne planque à Paradise Lodge. Le job idéal pour renflouer les caisses sans être trop embêtée. Après tout, elle a quelques notions de ce que les personnes âgées ont le droit de manger ou non. Ça devrait suffire… Mais lorsqu’elle découvre que se rendre dans une morgue fait aussi partie de ses nouvelles fonctions, sa conviction en prend un coup. C’est alors que la nouvelle tombe : un établissement rival ouvre ses portes en ville, avec un meilleur parking et des cours de « seniorobic » (l’aérobic pour… vous avez compris). S’ils ne veulent pas perdre toute leur clientèle, les employés de Paradise Lodge vont devoir s’unir et rivaliser d’ingéniosité pour protéger « leurs » vieux. Ce qui ne va pas manquer de chambouler quelque peu leur quotidien…

Mon avis:

J’avais très envie de découvrir ce roman de part le fait que je suis très attaché aux personnes âgées et que cette adolescente m’intriguait énormément. Malheureusement pour moi, je n’ai pas été convaincue par cette lecture. Le synopsis était pourtant prometteur et la couverture très sympa…

Nous faisons donc la connaissance de Lizzie, une jeune adolescente qui préfère de loin son nouveau job à mi temps dans la maison de retraite du coin à l’école et le diplôme qu’elle devrait préparer. Elle pense avoir trouve l’endroit idéal mais elle était loin d’imaginer qu’elle allait devoir faire face à de nombreuses déconvenue sur le plan sentimental, affronter la mort de personnes auxquelles elle tenait, gérer sa famille tout en continuant ses études….

Il est rare que je n’apprécie pas un roman que j’ai moi même choisi mais malheureusement, c’est le cas avec celui-ci. Je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire, encore moins à m’attacher aux personnages. J’ai trouvé Lizzie assez intelligente mais beaucoup trop naïve et jeune. Les personnes âgées sont sans surprises, celles auxquelles je me suis le plus attaché. Les autres personnages, qui sont très nombreux là encore m’ont laissé de glace et ne m’ont pas attendrie ni séduite.

L’histoire aurait pu être belle mais je l’ai trouvé un peu trop brouillon, il fallait suivre entre Lizzie et ses préoccupations d’ado, sa mère et ses histoires de cœur, la maison de retraites et ses difficultés sans oublier ses patients. Bref j’ai trouvé que cela partait un peu dans tous les sens et pourtant , je me suis aussi beaucoup ennuyé, certains passages étaient beaucoup trop long pour moi et il ne se passait vraiment pas grand choses.

Pour conclure, c’est malheureusement une déception pour moi avec trop de longueurs et une histoire qui part un peu trop dans tout les sens.

Comment tomber amoureuse d’un homme qui vit dans un buisson de Emmy Abrahamson

Couverture Comment tomber amoureuse d'un homme qui vit dans un buisson

Synopsis:

Vienne : ville admirée pour Mozart, la valse et les pâtisseries ; moins admirée par Julia, une jeune Suédoise abandonnée par un fiancé quelque peu versatile. Julia passe ses journées à enseigner l’anglais aux Autrichiens au chômage et ses soirées à regarder Netflix en compagnie de son chat. Sa vie ne ressemble guère à un conte de fées mais, optimiste en toutes circonstances, Julia continue à penser que le meilleur reste à venir. Le meilleur, ce sera écrire un jour un chef-d’oeuvre littéraire et devenir copine avec le prix Nobel Elfriede Jelinek. En attendant, elle cultive les amitiés précieuses et tente de trouver LE sujet original de son futur roman. Mais un jour, quelqu’un d’original s’assoit à côté de Julia sur un banc. Ben est grand, beau, ténébreux… et aussi incroyablement poilu, vivant pieds nus et sans domicile fixe. Même s’il est loin de ressembler au profil type du prince charmant, Julia lui ouvre son coeur. Mais son amour ira-t-il jusqu’à oublier que Ben aurait vraiment besoin de prendre une douche ?

Mon avis:

Voilà un roman qui a réussi à m’intriguer rien qu’avec son titre ! A la fois tentant mais complètement farfelue, j’avais hâte de découvrir ce qui se cachait à l’intérieur. Je ne connaissais pas l’auteur mais j’avoue avoir un faible pour la littérature suédoise qui m’a toujours beaucoup plu. Je me suis donc lancé dans ma lecture sans m’attendre à quelque chose en particulier et j’ai une fois de plus été surprise.

Nous faisons donc la connaissance de Julia, une jeune femme qui rêve d’être écrivain mais qui exerce le métier de professeur d’anglais. Sa vie n’est pas celle dont elle rêvais et l’ennuie, elle voudrait écrire un roman à succès et trouver l’homme de sa vie. A force de sortie et de travail, elle va faire une rencontre des plus surprenante et digne d’un roman mais elle était loin d’imaginer que cette rencontre allait changer sa vie et la faire sortir de ses retranchements !

Le personnage de Julia est assez drôle, j’aime beaucoup son caractère mais parfois son coté un peu trop conformiste m’a agacée et j’ai beaucoup aimé la voir s’ouvrir un peu plus au monde et devenir un peu plus tolérante au fil du roman. Ben est quand à lui plutôt surprenant, très ouvert et surtout très libre. Il a un côté anti conformiste et insouciant qui le rend aussi innocent qu’un enfant mais qui peut aussi le rendre extrêmement agaçant par moment. D’autres personnages gravitent autour d’eux mais on suit vraiment les deux personnages principaux. Ils sont tous les deux totalement différents et pourtant ils se complètent et chacun atténue les défauts de l’autre.

Le style de l’auteur est à la fois fluide et frais et j’ai beaucoup aimé l’ambiance du roman. Le vocabulaire est accessible et les pages se tournent très vite. Emmy Abrahamson nous entraîne dans son histoire aux côté de Julia dès les premières pages. Il est facile de s’identifier à elle et de s’y attacher sachant qu’elle est une femme actuelle que nous pourrions croiser avec ses envies, ses rêves et ses soucis. L’histoire est très intéressante et très originale ! C’est ce qui fait sa force puisque même si c’est une romance, on est loin de tout ce qu’on peut déjà lire ailleurs et j’ai vraiment été agréablement surprise.

Pour conclure, c’est une lecture légère, originale et sans prise de tête qui se lit très vite mais surtout, avec laquelle on passe un très bon moment de lecture.