Les derniers jours de Rabbit Hayes de Anna McPartlin

Couverture Les derniers jours de Rabbit HayesSynopsis

Quand Mia, que l’on surnomme affectueusement Rabbit, entre en maison de repos, elle n’a plus que neuf jours à vivre, même si elle refuse de l’accepter, tout comme ses proches qui assistent, impuissants, au déclin de leur fille, sœur, mère ou amie. Tous sont présents à ses côtés pour la soutenir : Jack et Molly, ses parents, incapables de dire adieu à leur enfant ; Davey et Grace, son frère et sa sœur, qui la considèrent toujours comme la petite dernière de la famille ; Marjorie, sa meilleure amie et confidente ; et enfin Juliet, sa fille de 12 ans, qu’elle élève seule. À mesure que les jours passent et que l’espoir de sauver Rabbit s’amenuise, sa famille et ses amis sont amenés à s’interroger sur leur vie et la manière dont ils vont se construire sans cette femme qui leur a tant apporté. Rabbit est au cœur de ce petit groupe et des préoccupations de chacun de ses membres. Si elle a perdu la bataille, celle-ci ne fait que commencer pour son entourage. Et Rabbit a quelques idées bien particulières pour leur faciliter la tâche. Mais très peu de temps pour les mettre en œuvre…

Mon avis:

J’avoue que ce roman m’intriguait beaucoup et que sa couverture me plaisait beaucoup. En revanche avec mon petit cœur d’artichaut, j’appréhendais un peu cette lecture de peur qu’elle ne me touche trop. Je ne connaissais pas l’auteur mais les retours des autres lectrices et lecteurs ont achevés de me convaincre pour de bon.

Nous faisons donc la connaissance de Rabbit Hayes, une jeune femme pleine d’humour mais surtout de force et de courage puisqu’elle est malheureusement atteinte d’un cancer en phase terminal et qu’il n’y a aucun espoir de rémission cette fois. Elle va vivre ses neuf derniers jours dans une maison de repos entouré de sa fille et de sa famille. Les souvenirs remonteront à la surface petit à petit et on suivra toute cette famille soudé dans cette épreuve de la vie jusqu’au dernier jour avec ses questionnements, ses épreuves et surtout, ses décisions pour l’avenir de Juliet, la fille de Rabbit.

Le personnage de Rabbit m’a touché au plus haut point, elle se montre forte et courageuse face à une fin qu’elle sait inévitable, elle continue malgré tout à garder sa bonne humeur et de se préoccuper de sa famille. Elle nous donne une belle leçon à nous, qui nous plaignons pour des choses insignifiantes! Sa famille grandit au cours de cette épreuve, ils se rendent compte petit à petit que leur vie n’est pas si compliqué, ni si difficile comparé à ce que Rabbit doit vivre. Certains, comme son frère Davey, grandissent et finissent par se dire qu’il est grand temps de changer de vie pour être enfin un adulte responsable. Pour tous, c’est le moment pour se remettre en question, grandir, et surtout rester soudés.

Le style d’écriture de l’auteur est fluide et agréable à lire malgré le sujet plutôt difficile. Elle réussi à nous faire ressentir une multitude de sentiments au cours de notre lecture et surtout nous sentir réellement proche de chacun des personnages. Rabbit et toute sa famille sont vraiment très attachants et je les ai tous aimé avec leur caractère, leurs défauts, leurs victoires et leur évolution. Ce roman est avant tout une belle leçon de vie, de force et de courage. Je ne m’attendais pas à autant aimer un roman avec un sujet aussi touchant et difficile et je dois avouer que j’ai versé ma petite larme mais cela en valait la peine et m’a permis de voir les choses sous un tout autre angle. Cela donne à réfléchir de voir une personne aussi courageuse et forte qui se bat pour un cancer alors que la plupart des gens geignent au moindre rhume ou soucis du quotidien.

Pour conclure, ce roman restera dans ma mémoire et me mettra une claque à chaque fois que j’aurai envie de me plaindre. Il m’a donné a réfléchir et j’ai adoré voir cette famille soudé se soutenir! Un coup de cœur à lire de toute urgence!

 

Mes sincères condoléances tome 1 de Guillaume Bailly

Couverture Mes sincères condoléances, tome 1

Synopsis:

L’enterrement est un moment fort, solennel, unique… Mais le dernier hommage à un proche peut parfois devenir culte ! Les cérémonies sont souvent le théâtre d’évènements étonnants, tantôt drôles, tantôt extravagants, mais toujours originaux. Entre rire et larmes, l’auteur nous ouvre les portes d’une profession qui préfère généralement le secret aux révélations. Cet ouvrage garanti « 100% vécu » vous permet de découvrir avec bienveillance ces histoires inimaginables aux scénarios improbables… Et pourtant tout est vrai !

Mon avis:

Quand j’ai choisi de lire ce livre, ce n’est pas tant la couverture qui m’attirait mais plutôt le synopsis et le fait de découvrir un peu le quotidien des croque-morts. C’est l’un des métiers dont peu de gens connaissent le quotidien, leurs expériences etc… Et j’ai voulu le découvrir puisque le synopsis laissait présager de sacrés histoires qu’elles soient drôle ou triste.

Après cette lecture, mon regard a totalement changé sur ces hommes de l’ombre peu connu et reconnu. Ils font un travail difficile, sont au contact des sentiments et des réactions des familles, prennent sur eux et essaient de tout faire pour nous réconforter. J’ai aussi envie de rappeler que ce sont des humains comme nous avec des sentiments et des valeurs et que parfois, un mot ou un geste de remerciement les touchent plus que tout autre chose.

A travers ces petites histoires, on découvre toute l’émotion de la perte d’un être chers et toutes les réactions possible et imaginables. Certaines familles m’ont émue et fait monter les larmes aux yeux, d’autres absents ou vautours qui piaffent d’impatience pour aller chez le notaire m’ont révoltés et d’autres, m’ont fait sourire voir rire. Et quand on ne croit plus en l’humanité des hommes, il y en a toujours pour vous montrer que tout le monde n’est pas identiques.

J’ai beaucoup aimé cette plongé dans le monde des croque-morts et non, je vous rassure ce n’est pas morbide de lire ce livre! On y voit les pires comme les meilleurs visages, de l’émotion aussi et même, des leçons de vie! (oui oui je vous assure tellement de personnes meurent dans la plus totale indifférence alors qu’un rien aurait pu changer les choses!)

Pour conclure, j’ai passé un très bons moments de lecture et je vais garder en mémoires les perles les plus drôles et émouvantes en oubliant que parfois, l’homme peut être un véritable idiot (pour rester poli…).

RDV sur le site des Editions Pocket pour en savoir plus sur le livre Mes sincères condoléances tome 1 de Guillaume Bailly.

Les tribulations de Jean Acacio

Couverture Les tribulations de Jean Acacio

Synopsis:

Vous croyez que, dans les loges maçonniques, on invoque le diable ? Vous pensez que les francs-maçons sont de tous les complots ? Vous voyez des frères partout ? Alors ce livre est fait pour vous ! Suivez donc Jean Acacio dans ses tribulations, et vous verrez que les francs-maçons ne sont peut-être pas ceux que l’on croit…

Mon avis:

Alors pour ce roman je dois vous avouer que j’ai un gros faible pour les romans de Giacommeti et Ravenne mais aussi de tout ce qui touche aux Francs-maçons et illuminatis. Je ne pouvais absolument pas passer à côté de ce nouveau roman et j’avais hâte de le découvrir. La couverture rassemble des symbole souvent associé à la franc maçonnerie et donne le ton mais aussi le thème du roman.

Lors de ma lecture, j’ai beaucoup aimé les pages « d’infos » donnés par l’auteur avant chaque petite histoire des Tribulations de Jean Acacio. Autre point positif, contrairement à d’autres écrits où l’on diabolise la franc maçonnerie, l’auteur a su nous les présenter comme ce qu’ils sont en réalités, des êtres humains avant tout, comme chacun de nous. Loin des théories du complot en tout genre, de l’alchimie et autre invocations sataniques, on retrouve ici des francs maçons certes, mais des messieurs et mesdames tout le monde avec une pointe d’humour. Ils ne sont pas auréolés ou encore diabolisés mais présentés avec leurs erreurs, leurs excès, leurs défauts, bref, leur humanité.

Je pense que c’est un des premiers romans du genre que je lis et j’avoue que le fait d’avoir rendu les francs maçons plus humains m’a beaucoup plu. J’ai aussi ri (parfois jaune mais ça c’est mon côté féministe à certains moments) et je me suis mise à aimer les côtoyer, les découvrir. J’ai aimer me renseigner sur certaines loges aussi (merci google), j’ai aimé me perdre dans ma lecture et prendre parti pour l’un ou l’autre des personnages, tout ça sans jamais m’ennuyer à aucun moment de ma lecture. L’humour ajouté à l’humanité rendue aux francs maçon font de ce roman l’un de mes préféré du genre et une fois encore, Ravenne à tenu sa promesse!

Pour conclure, c’est un roman qui porte sur la franc maçonnerie oui mais qui pose un nouveau regard loin des complots et autres théorie de contrôle du monde. J’ai adoré ma lecture et je vous le recommande vivement si vous êtes des férus du genre.

Re trouvez plus d’info sur site des Editions Pocket ICI

La bibliothèque des coeurs cabossés de Katarina Bivald

Couverture La bibliothèque des coeurs cabossés

Synopsis:

Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l’Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l’aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance.
Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel…

Mon avis:

Pour ce roman, j’avoue que ce qui m’a donné envie de le lire tout de suite, c’est le titre. Quoi de plus accrocheur qu’un titre qui laisse présager des livres et de l’amour?! La couverture est plutôt originale et  me fait un peu penser à un joyeux bordel mais il reflète bien l’histoire une fois qu’on lis le livre. Le synopsis laisse présager une jolie histoire mêlant histoire de coeur, aventure humaine et l’amour des livres.

Nous faisons la connaissance de Sara, une jeune femme suédoise, qui entreprend un voyage pour rencontrer Amy sa correspondante américaine avec laquelle elle partage l’amour des livres. Elle va se retrouver au milieu d’une petite ville seule et livré à elle même mais surtout, elle va vivre une aventure humaine hors du commun qui va bouleverser sa vie à tout jamais.

Le personnage de Sara m’a beaucoup plu avec son petit côté naïf, j’ai vraiment aimé sa persévérance pour s’intégrer à la petite ville de Broken Wheel et de ses habitants. Le fait de pouvoir lire sa correspondance avec Amy m’a plu également et m’a vraiment fait apprécier sa présence à travers ses lettres tout au long de ma lecture. Chaque personnage avait son importance dans l’histoire et on en découvrait un peu plus sur chacun d’eux. J’ai aimé voir Tom se dévoiler petit à petit, Caroline ouvrir son coeur et découvrir le fond de Grace sous ses airs de dure à cuire. Bref, les personnages sont attachants et intéressant avec toutes leurs différences qui en fait une petite communauté soudé.

Le style de l’auteur est à la fois fluide et frais, les pages se tournent très rapidement et elle nous tient en haleine du début à la fin. Il est très difficile de ne pas continuer à lire pour connaître la suite des évènements. J’ai beaucoup aimé le fait d’allié une aventure humaine où Sara laisse sa vie derrière elle pour se reconstruire au milieu de nulle part, avec l’amour des livres et de la lecture sur fond d’histoire d’amour. Le tout fait de ce roman un cocktail gagnant et passionnant que j’ai pris énormément de plaisir à découvrir! C’est une lecture sans prise de tête, agréable et qui donne du baume au coeur.

Pour conclure, c’est une lecture que j’ai adoré et que je ne peux que vous recommander vivement! Elle ravira les amoureux des livres, de romance et convaincra les plus sceptiques!

Célibataire, mode d’emploi de Liz Tuccillo

Couverture Célibataire , mode d'emploi

Synopsis:

Par un frais matin d’octobre, Julie Jenson, publiciste célibataire de trente-huit ans, se rend à son bureau lorsqu’elle reçoit un appel de son amie Georgia, au bord de la crise de nerfs : son mari la quitte ! Malgré tout, cette dernière réussit à convaincre Julie d’organiser une sortie avec toutes leurs amies célibataires pour se convaincre qu’on s’éclate bien mieux quand on est libre. La soirée qui commence avec quelques verres, s’achève aux urgences de l’hôpital, ce qui provoque chez Julie une véritable prise de conscience. Lasse de ses déboires et de ses déceptions sentimentales, elle quitte son emploi et se lance dans un tour du monde pour comprendre comment les femmes d’ici et d’ailleurs vivent le célibat. De Paris à Rio, en passant par Bali, Julie va découvrir l’aventurière qui sommeillait en elle.

Mon avis:

Je dois avouer que j’ai acheter ce roman il y a un bon bout de temps mais pour une fois, j’ai visionner le film avant de me lancer dans le roman et là, juste une grosse déception! Je me suis dit que le livre ne pouvait pas être aussi mauvais surtout que c’est un petit pavé! Je me suis donc lancé et j’avais hâte de voir si le synopsis tiendrait ses promesses.

Nous faisons donc la connaissance de Julie, une célibataire de 38 ans mais aussi de ses amies: Georgia, Alice, Ruby et Serena. Toutes les cinq sont rongées par le désir de rencontrer l’homme de leur vie, le vrai. La réalité va se révéler bien plus compliqué et cruelle que cela mais Julie décide d’entreprendre un voyage qui lui permettra de découvrir de quelle façon se débrouille les femmes sur les autres continents. Un voyage initiatique à la quête de l’amour mais pas uniquement…

Le personnage de Julie est très intéressant et j’ai beaucoup apprécié la voir évoluer tout au long du roman. Loyale et fidèle envers ses amies, c’est aussi une jeune femme pleine de ressources et en quête de solution pour soulager la détresse des femmes célibataires. Son courage dans le fait de remettre en question sa vie, son job, sa situation est juste admirable et j’ai adoré la suivre dans son voyage. Ses quatre amies ont toutes des caractères bien différents et hauts en couleurs avec chacune, ses déboires amoureux. Elle finissent par toutes se lier d’amitié et ne former plus qu’une bande que j’ai juste adoré! C’est le groupe de copine qu’on rêve toutes d’avoir!

Le style de l’auteur est à la fois fluide et frais, les pages se tournent très vite et contrairement au film, on est très vite entraîné au coeur du récit. Le vocabulaire de l’auteur est accessible à tous et je n’ai pas ressenti de moments longs ou inutiles au contraire. J’ai lu ce livre comme on boit un petit verre de vin sur sa terrasse un soir d’été, en le savourant. Le voyage à travers le monde de Julie et l’amitié indéfectible qu’elle et ses amies se portent ont juste été génial à lire et pas une seule seconde je n’ai eu envie de lâcher ce roman. Une fois plongé à l’intérieur, on se prend d’affection pour les personnages et surtout, on est tenue en haleine de la première à la dernière page. L’idée du voyage initiatique à travers le monde pour voir comment les femmes se débrouille en tant que célibataire à travers le monde est juste passionnante et j’ai adoré!

Pour conclure, c’est un roman à la fois frais et plein d’amour à dévorer sans aucune modération! Je le recommande à tous les fans de romance contemporaine qui veulent voyager.