Les vampires de Chicago tome 4: Mordre vous va si bien de Chloe Neill

Couverture Les Vampires de Chicago, tome 04 : Mordre vous va si bien

Synopsis:

Le maire de Chicago convoque Merit et Ethan, le maître de la Maison Cadogan. Trois femmes ont disparu après avoir été violemment attaquées par des vampires. Son message est simple : s’ils ne remettent pas de l ordre dans leur Maison, il prendra les mesures qui s imposent… Merit doit mener l’enquête, mais difficile de savoir sur qui compter. Elle ne tarde pas à se retrouver plongée au cœur de la société surnaturelle où les êtres les plus cruels sont prêts à réaliser les pires cauchemars des humains.

Mon avis:

L’envie de me replonger dans cette saga est vraiment très présente ces derniers temps et j’avais très hâte de lire ce tome. La couverture reste en parfaite harmonie avec le reste de la collection et je la trouve vraiment jolie! Elle correspond pile poil à l’ambiance et au personnage du roman. En ce qui concerne la quatrième de couverture, elle en dit juste assez pour nous donner envie de le lire et laisse présager une fois encore, de l’action et des rebondissements.

Dans ce tome-ci, nous retrouvons donc Merit, la Sentinelle de Cadogan et son maître, Ethan Sullivan. Malheureusement pour ces deux, ils se retrouvent empêtré dans une montagne de problèmes. Entre le Maire de Chicago qui leur laisse très peu de temps pour résoudre une histoire de trafic sous peine de mandat d’arrêt contre Ethan et le Presidium de Greenwich qui ne sont pas d’accord et les menacent de mettre la Maison Cadogan sous tutelle, ils sont gâtés. Mais surtout, ils vont apprendre à leur dépend que les apparences sont trompeuses et que leurs alliés ne sont pas toujours ceux qu’on s’imaginent.

On retrouve toujours les mêmes personnages principaux Ethan et Merit ainsi que les meilleurs amies de celles-ci; Mallory, Catcher, Lindsay et bien d’autres mais on va surtout en découvrir de nouveau et certains vont être approfondies comme par exemple le Maire de Chicago Tate, ou encore le représentant du Presidium de Greenwich, Darius et son assistant Charlie. Je crois que ce qui me plait le plus dans tous ces personnages c’est leur évolution, la relation qu’ils entretiennent entre eux mais aussi leur force, courage et détermination. Ils valent le détour chacun d’entre eux et gagnent à être connus (où pas pour certains!)

Une fois encore, l’auteur à su me tenir en haleine tout au long du roman. Son style d’écriture est toujours aussi fluide et elle parvient avec une facilité déconcertante à captiver le lecteur. Le vocabulaire est accessible et c’est un très bon roman de bit-lit. Une fois de plus, l’auteur nous fait découvrir une histoire à l’intrigue intéressante et haletante avec son lot de rebondissements et d’action tout du long. Pas un seul moment de temps mort qui pourrait laisser place à l’ennui, au contraire! On est juste captivé et happé à travers l’histoire. Les pages se tournent très facilement et on ne sait jamais ce qu’il va se passer. Le dénouement, lui, m’a juste complètement choqué parce que je n’imaginais pas un seul instant une pareil fin, pas un seul instant je n’imaginais ces évènements de cette façon! Alors si je suis un peu triste par cette fin dont je ne vous révèlerais rien pour ne pas spoiler, il n’en reste pas moins que ça donne encore plus envie de lire la suite et c’est très certainement ce que je vais faire!

Pour conclure, c’est une fois encore un très bon tome avec un dénouement qui m’a laissé sans voix et m’a encore plus donné envie de lire la suite. C’est une de mes saga de bit-lit préféré que je recommande à tous les amateurs du genre.

Les vampires de Chicago tome 3: Mordre n’est pas jouer de Chloé Neill

Couverture Les Vampires de Chicago, tome 03 : Mordre n'est pas jouer

Synopsis:

Une protection très rapprochée…
Mon nouveau job : garde du corps d’un alpha, Gabriel Keene, l’organisateur d’une convention qui rassemble les quatre Meutes du continent, ici, à Chicago. Je suis censée le protéger… et l’espionner pour le compte d’Ethan.
Point positif : pour me préparer, ce dernier m’offre des entraînements plutôt chauds. Une fois sur le terrain, tout se complique. Quelqu’un cherche à tuer Gabriel. Métamorphe ou non, quand on me confie une mission, je fais tout pour la mener à bien. Et sur ce coup-là, je vais avoir besoin d’aide. Mais la tension monte entre les surnats…

Mon avis:

J’avais commencé à lire cette saga il y a quelques années et je dois bien avouer que j’ai pris un sacré retard! Pourtant ce n’est pas faute d’avoir aimé ma lecture au contraire. La couverture de ce tome me plait assez bien et reflète pour moi le personnage principal de Merit exactement comme je me l’imagine physiquement et le contenu du roman. Il est temps pour moi de continuer cette saga et j’ai hâte de m’y replonger!

Dans ce tome, Merit devenue Sentinelle de la Maison Cadogan se voit confier une mission bien particulière puisqu’elle va devoir être le garde du corps de l’alpha Gabriel Keene. C’est une mission plutôt périlleuse puisque métamorphe et vampires sont loin d’être les meilleurs amies du monde. Elle est loin de se douter que toute cette histoire va prendre une mauvaise tournure et encore moins quelle direction prendra sa relation avec son maître Ethan ni si elle finira par se réconcilier avec sa meilleure amie Mallory.

Le personnage de Merit me plait toujours autant avec son caractère bien trempée, sa force et sa détermination mais aussi sa loyauté. C’est une jeune vampire mais elle est encore très humaine et en possède toujours les sentiments surtout face à l’amour ou à la colère. Ethan est fidèle à lui même toujours aussi droit et froid mais pourtant il va peu à peu baisser la garde et faire preuve d’un peu d’humanité, oui oui vous ne rêvez pas. Je dois dire que j’ai vraiment apprécier découvrir cette facette de sa personnalité. Quand à Mallory, elle est de plus en plus intéressante et j’espère vraiment pouvoir la découvrir encore plus au fil des prochains tomes. Gabriel est un personnage très charismatique que j’ai beaucoup aimé. Il est prêt à tout pour protéger sa meute, sa famille. D’autres personnages gravitent autour d’eux et vous les découvrirez tout au long de votre lectures mais méfiez vous des  apparences!

Le style d’écriture de l’auteur est fluide et le roman se lit vraiment très vite. L’auteur nous tiens en haleine de la première à la dernière page avec une histoire à la fois intéressante, prenante et bourré d’action! On retrouve avec joie les personnages principaux, on en découvre d’autres et même si cela fait un moment que j’ai lu le tome précédent, je ne me suis pas sentie perdue ou désorienté au cours de ma lecture. A chaque tome, l’intrigue continue de plus belle, on s’attache de plus en plus aux personnages et on en redemande. Maintenant que je viens de terminer celui-ci, j’ai vraiment hâte de retrouver les personnages et de lire les prochains tome.

Pour conclure, j’ai retrouvé avec plaisir une saga que j’affectionne et que j’ai hâte de continuer! Je la recommande à tous les amateurs de bit-lit.

Bit-lit – La Vampire tome 1: La promesse de Christopher Pike

Couverture La Vampire, tome 1 : La Promesse

Synopsis:

Je m’appelle Alisa Perne. Je suis intelligente, plutôt cultivée et dotée d’un formidable appétit de vivre. J’ai de superbes cheveux blonds et des yeux d’un bleu électrique. Bref, tout pour plaire et pour être heureuse. Il n’y a qu’un petit problème… On me donne 18 ans, mais j’en ai plus de 5000. Et surtout, je suis une vampire. La dernière de mon espèce. Et, parfois, je me sens terriblement seule… Surtout quand un mystérieux ennemi me traque sans relâche, déterminé à me détruire.

Mon avis:

 Voilà encore un roman qui se trouvait dans ma PAL depuis bien longtemps et que j’en ai sorti grâce au book quest challenge d’Agnah. La couverture de ce roman est plutôt jolie et le synopsis me donnait très envie de me lancer dans sa lecture. J’ai toute fois été très surprise de ce que j’y ai trouvé.

Nous faisons donc la connaissance d’Alisa Perne, une jeune femme de plus de 5000 ans qui n’en paraît pas plus de 18. Vampire de son état, elle vit parmi les humains et s’y accoutume très facilement en menant une vie paisible et en voyageant régulièrement. Jusqu’au jour où elle devient la cible d’un détective privé qui cherche a tout prix à savoir d’où proviens sa richesse et ses nombreux biens. Ce dernier travaille lui même pour une personne qui fait également des recherches à son sujet. Alisa va devoir trouver qui est ce mystérieux personnage et trouver une solution pour stopper ses investigations ainsi que celle du détective. Elle est loin de se douter que c’est tout son passé qui va la rattraper.

Le personnage d’Alisa est vraiment très mature et on sent le poids de son passé, de son vécu. Yaksha quand à lui est un être qui m’a beaucoup intrigué de par la grande cruauté dont il faisait preuve mais surtout la grande souffrance dont il témoignait à la fin du roman. Je regrette qu’il n’ai pas fait plus d’apparition au cours du roman. Seymour est un jeune homme qui m’a beaucoup plu et que j’ai trouvé très futé et mûr pour son âge. Ray quand à lui est un jeune homme plutôt intelligent qui se cache sous une fausse naïveté mais je l’ai trouvé un peu trop niais pour m’y attacher vraiment. Il y a d’autres personnages encore dont on parle plus ou moins au cours du récit mais je n’ai pas vraiment réussi à m’attacher ou a apprécier un personnage plus qu’un autre, ils étaient trop décrit en surface à mon goût.

J’ai été très surprise par le vocabulaire presque soutenu du roman, je l’ai trouvé à la fois classe et d’une autre époque. J’avais vraiment l’impression de lire quelque chose d’à la fois antique et noble. Le style d’écriture de l’auteur est agréable à lire mais malgré la petite taille du roman on met un certain temps à le lire tout de même. J’ai beaucoup apprécié les flashback que l’auteur à intégré tout au long du roman pour mieux nous faire comprendre la mythologie et la création des vampires. Le fait qu’il y ai une part d’hindouisme m’a également séduite. La seule chose que je regrette peut être c’est de ne pas avoir pu m’attacher aux personnages puisque c’est un aspect qui d’ordinaire est très important pour moi. Les rebondissements et l’action ne sont pas très présent tout au long du roman et on pourrait également souligné que l’enquête dont il est question et qu’Alisa devra mener sera très voir trop vite bouclé, tout comme la réaction ou plutôt le manque de réaction de Ray. Vous l’aurez compris le plus séduisant est le côté hindou et mythologie ancienne.

Pour conclure, j’ai apprécié ma lecture mais je déplore un peu le manque de profondeur des personnages et le manque d’action ou de rebondissement. En revanche la mythologie, les flashback et le côté hindou font que ca reste un roman très intéressant et qui donne envie de lire la suite pour approfondir tout ca.

Bit-lit – Les vampires de Chicago tome 2: Petites morsures entre amis de Chloé Neill

Couverture Les Vampires de Chicago, tome 02 : Petites morsures entre amis

Synopsis:

La cohabitation entre les humains et nous pourrait bien être rompue si on apprend l’existence des raves, ces orgies où les vampires regroupent les hommes pour s’offrir une beuverie. Bien que la plupart des vampires réprouvent ce comportement, un journaliste trouve là une occasion en or d’impressionner sa famille. C’est pourquoi mon Maître me demande de l aide pour faciliter l’échange entre humains et vampires. Mais quelqu’un ne voit pas ça d un bon il. Quelqu’un qui nourrit une vieille rancune…

Mon avis:

Il y a bien longtemps que je n’avais plus lu de roman de ce genre et j’avoue que ca me manquait surtout pour cette saga dont j’avais adoré le premier tome. Le Book Quest Challenge d’Agnah m’a convaincue de me relancer dans mes saga bit-lit préféré. La couverture de ce roman reste dans le même esprit que celle du premier et le synopsis éveille suffisamment la curiosité pour donner envie de le lire.

Dans ce roman nous retrouvons une Merit vampire toujours aussi têtue qui décide enfin d’emménager dans la maison Cadogan avec le reste de ses congénères et surtout auprès de son maître Ethan pour qui elle a une profonde aversion mêlé à une attirance certaine. Loin de s’attendre à se retrouver mêler au coeur d’un conflit et encore moins à devoir renouer avec son passé et sa famille, elle va vivre des moments auxquels elle est loin de s’attendre et faire face à des obstacles qui risque bien de lui poser plus d’ennuis qu’elle ne l’aurai cru… Ses relations avec les différents personnages vont eux aussi évoluer et pas toujours dans le sens que l’on pensait.

Merit est toujours fidèle à elle même à la fois têtue, indépendante mais aussi courageuse et forte. Son caractère bien trempé est ce qui me séduit à chaque fois avec elle et j’apprécie de ne pas la voir céder aux moindre caprice du sexe opposé. Mallory sa meilleure amie sorcière, est toujours aussi excentrique et extravertie mais je crois qu’elle apporte ce petit grain de folie nécessaire à l’histoire. Catcher, le petit ami de cette dernière et coach de Merit, reste lui aussi inchangé puisqu’il est toujours aussi stricte mais on voit que sous sa carapace de gros dur se cache quelqu’un de bien et très protecteur. Ethan quand à lui… m’a paru plus tourmenté et torturé que jamais, j’avais vraiment l’impression qu’il se retenait constamment. Lunatique car une fois gentil et une autre fois salaud, il reste tout de même bourré de charme et très attirant en plus d’intriguer.

Le vocabulaire du roman reste accessible à tous et la plume de l’auteur est plutôt agréable à lire. Je n’ai pas mis longtemps à le lire puisque j’avais vraiment hâte de le lire et de connaître la suite des aventures de Merit dans sa nouvelle vie de vampire. Mon seul regret est peut être que le roman a mis un certain moment à démarrer et que l’action est loin d’être présente tout au long du roman. L’auteure a préféré mettre l’accent sur la relation et l’évolution des personnages, mettre le décor, l’atmosphère et les différent endroit en place plutôt que de mettre l’action au premier plan. L’histoire reste intéressante avec au programme de la romance, de la magie, une enquête et des personnages hauts en couleurs mais un peu plus de rebondissements et d’actions aurait été un petit plus pour le roman.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture et compte bien continuer cette saga mais j’espère y trouver un peu plus d’action dans les prochains tomes.

Bit Lit – Vamp in Love saison 1 de Kimberly Raye

Synopsis:

On savait que les vampires existaient mais aviez-vous déjà rencontré une vampirette qui déteste le noir, répugne à mordre son prochain, dort dans un lit, préfère le Martini au sang et surtout, surtout, aviez-vous déjà rencontré une vampirette fleur bleue, victime de la mode acharnée qui, pour gagner sa vie, ouvre une agence de rencontres pour vampires, humains et garous esseulés ? Je me présente : comtesse Lilliana Arabella Guinevere du Marchette mais appelez-moi Lil. Je suis une vampirette de 500 ans addict aux cosmétiques et dont la garde-robe est garnie pour… l’éternité. Mon genre d’hommes ? Plutôt Brad Pitt que Marylin Manson. Le noir ? Très peu pour moi merci. Question alimentation, je ne suis pas du genre à rôder dans les rues pour mordre mes victimes (sauf s’il s’agit de beaux garçons consentants), je préfère boire le sang dans un verre à cocktail. Dernier détail : je suis une incorrigible romantique ! D’où l’idée de lancer une agence de rencontres ; bon moyen de joindre l’utile (combler un gouffre financier d’acheteuse compulsive) à l’agréable (permettre à des humains, vampires et garous esseulés de trouver l’âme soeur), et surtout d’échapper à l’entreprise familiale. Ainsi naît Vamp’n’Love. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, un vampire-chasseur-de-primes sur les traces d’un tueur en série s’est présenté à l’agence. Son allure, son odeur… terriblement sexy ! Seulement c’est un « mordu » et non un vampire de naissance. Impossible dans ces conditions d’envisager quoi que ce soit. Mais bon, il arrive parfois qu’on se laisse emporter par ses bas instincts…

Mon avis:

Ce roman me tentait depuis un petit moment de par son titre très accrocheur et une quatrième de couverture plutôt intrigante. La couverture de l’édition de poche est beaucoup plus sobre et classe que celle du grand format et ce n’est pas pour me déplaire.

Nous faisons donc la connaissance de Lil Marchette, une vampire héréditaire totalement accro à la mode mais surtout pas aux traditions familiales ou au convention. Contre l’avis de ses parents, elle décide d’ouvrir une agence de rencontre afin de former des couples à défaut de trouver chaussure à son pied. Elle est loin de se douter que ce ne sera pas une mince affaire et qu’elle se retrouvera plongé au coeur d’une enquête de disparition.

Le personnage de Lil m’a beaucoup plu, elle est pleine de peps, de dynamisme et son petit côté excentrique m’a séduite. Son amie et secrétaire Evie est, on pourrai le dire, la copie conforme de Lil version humaine et un peu plus économe. Ty Bonner, le Détective est un homme (ou plutôt un vampire) plein de charisme, très séduisant et à la fois tellement intriguant. Beaucoup de personnages gravitent autour de Lil mais les plus importants sont cités plus haut. Je rajouterai juste Francis, très attachants au cours de son évolution malgré la pitié qu’il inspire dans les premières apparitions qu’il fait.

La plume de l’auteur est à la fois fluide et fraîche, le vocabulaire employé est courant et donc accessible à tout type de lecteur. L’histoire est plutôt intéressante et donne une image différente des vampires que celle dont on a l’habitude de lire dans les romans du même genre littéraire. Il y aurai vraiment pu avoir quelque chose avec ce roman, il y a de l’humour, un brin de romance, un peu de bit-lit et même un peu de policier mais il m’a vraiment manqué quelque chose pour que ce soit une lecture coup de coeur. J’ai accroché avec les personnages et avec l’histoire mais j’ai ressenti un manque de quelque chose sans que j’arrive à mettre le doigt dessus. Quoi qu’il en soit, j’ai tout de même passé un bon moment de lecture et le dénouement final éveille la curiosité juste assez pour avoir envie de lire la suite de la saga.

Pour conclure, un bon moment de lecture mais pas un coup de coeur en vu non plus. A lire si on a envie de quelque chose de simple et sans prise de tête.