Alice au Pays des Morts-Vivants tome 3: Qu’on leur coupe la tête de Mainak Dhar

Couverture Alice au pays des Morts-vivants , tome 3 : Qu'on eur coupe la têteSynopsis:

Pour le Dr Protima, l’échantillon Z devait être une panacée, un remède miracle pour les soldats au système nerveux endommagé par de graves blessures de guerre. L’armée, elle, y a vu u tout autre potentiel : une arme bactériologique décisive. Alors Protima a quitté le projet et est rentrée en Inde. Mais on ne peut pas échapper à l’apocalypse. Le virus est lâché, et il est dévastateur. Le monde court à sa perte et sombre dans la guerre totale. Bientôt viendra le règne de la post-humanité, des zombies, et Protima sera leur Reine, la porteuse de leur livre sacré, Alice au pays des Merveilles, régnant sur le Pays des Morts.
Mais certains s’y étaient préparés et sauront encore tirer profit de la fin du monde…

Mon avis:

Quand j’ai su qu’un troisième tome de cette saga allait sortir, j’ai bien évidemment sauté sur l’occasion de le lire sachant que les deux premiers m’avaient énormément plu. La couverture reste dans le même style que celle des deux tomes précédents et donne le ton du roman.

Dans ce troisième opus, on se retrouve propulsé dans l’histoire bien avant l’apparition d’Alice et du chaos qui l’accompagne. Nous rencontrons le docteur Protima lorsqu’elle était encore humaine et nous la suivons dans sa quête de faire découvrir la vérité et de sauver le monde. Nous faisons aussi la connaissance de Jane la sœur d’Alice, de sa mère Jo enceinte d’elle et de son père Gladwell qui essaient de trouver une solution pour survivre à ce chaos mais aussi aux mordeurs. Le général Chen est de la partie aussi puisque nous le retrouvons bien avant qu’ils n’ai de lourdes responsabilités et qu’il ne rejoigne l’armée rouge. Et enfin, nous retrouvons Neil, qui est un personnage clé mais je vous laissera le soin de découvrir qui il est vraiment. Chaque personnage possède sa propre histoire qui nous explique comment ils ont pu en arriver là où nous les avons connu.

Le style de l’auteur est toujours aussi agréable à lire, les pages se tournent très vite et il nous happe à travers son univers. Dans ce troisième volume de la saga Alice au Pays des Morts – Vivants, nous sortons un peu du cadre des volumes précédents puisqu’on pourrait dire qu’il s’agit du commencement de l’histoire, une sorte de préquelle qui nous explique et nous fait comprendre le pourquoi de ce monde dévasté par les mordeurs et l’armée. J’ai vraiment trouvé très intéressant de découvrir les vrais débuts de l’histoire et de mieux comprendre certains personnages.

Pour conclure, c’est un troisième tome qui reprend les débuts de l’histoire et qui explique pas mal de choses qui étaient un peu resté dans l’ombre. Il n’est pas indispensable aux deux premiers tomes mais reste intéressant et nous donne de plus amples informations sur les personnages et le déroulement des évènement. Je le recommande si vous suivez la saga et que vous souhaitez en savoir un peu plus!

 

 

Alice au pays des Morts-Vivants tome 2: De l’autre côté du mouroir de Mainak Dhar

Couverture Alice au Pays des Morts-Vivants, tome 2 : De l'autre côté du mouroir

Synopsis:

Plus de deux ans se sont écoulés depuis qu’Alice a chuté à la suite de Grandes Oreilles. Deux ans de combats acharnés pour aboutir à une paix relative entre les Gardes Rouges et l’armée d’Alice. Depuis, elle est devenue la Reine Blanche, mi-humaine, mi-zombie, régnant sur deux royaumes : le Pays des Morts, occupé par les Mordeurs, et le Pays des Merveilles, la nouvelle communauté qu’elle a fondée. Mais de nouvelles attaques de morts-vivants affaiblissent la position d’Alice. Alors que les dissensions politiques et la peur déchirent le Pays des Merveilles, le Comité Central crée la riposte idéale pour éradiquer ce foyer de résistance : sa propre Reine Rouge. L’heure de l’affrontement a sonné entre les deux souveraines zombies.

Mon avis:

Après avoir beaucoup apprécié le tome 1, j’avais hâte de retrouver la plume de l’auteur et surtout Alice. La couverture du livre est fidèle à celle du premier tome et j’aime beaucoup la façon dont elle représente le contenu. Le synopsis laisse présager une suite pleine de rebondissement et nous donne vraiment envie de nous plonger dans sa lecture au plus vite.

Nous retrouvons Alice dans son nouveau Pays des Merveilles qu’elle a réussie à constituer avec ses alliés dans la paix avec les mordeurs qui vivent désormais dans une réserve non loin d’eux.  La guerre avec Zeus et le Comité Centrale est derrière eux à présent mais elle va vite se rendre compte que cette paix toute relative était en fait le calme avant la tempête qui mettra en péril la sécurité de tous les habitants mais ébranlera également leur confiance en elle, ses mordeurs et ses équipiers.

J’ai eu le grand plaisir de retrouver Alice plus combative et persévérante que jamais. Elle ne se laisse pas abattre même devant une montagne de difficultés qui paraissent insurmontables et fera tout pour maintenir la paix et la sécurité des habitants du pays des merveilles mais aussi de ses fidèles mordeurs. C’est une gamine que l’on a pu voir grandir et évoluer pour devenir une véritable guerrière pleine de courage. Elle est entouré de très nombreux personnages que je ne vais pas tous énumérer pour vous laisser le soin de les découvrir mais nous connaissons la plupart dont mon préféré Satish. Sa loyauté indéfectible auprès d’Alice m’a conquise et il ne recule devant rien pour mener à bien chacune de ses missions à ses côtés. Un approfondissement de leur relation aurait peut être été un petit plus.

Le style de l’auteur est toujours aussi percutant et prenant, les pages défilent sans que l’on s’en rende compte et il nous tient en haleine dès les premières pages pour nous offrir un final à la hauteur de nos espérances. Pas de temps morts mais des scènes bourrés d’action et de rebondissement qui donne un rythme haletant et effréné au roman et ça, ce n’est que du bonheur! Pour le vocabulaire je dirai qu’il est facilement accessible mais a conseiller a des ados plutôt en raison des scènes un peu gores et violentes qui pourraient peut être heurter la sensibilité d’un public trop jeune.

L’histoire en elle même est juste passionnante et le scénario est digne d’un film, on se rend compte à quel point le Comité Central est de plus en plus tordu et que le petit peuple paie toujours autant pour les pots cassés. C’est somme toute la leçon qu’on pourrait en tirer puisqu’en politique tout les moyens même détournés, sont bons pour parvenir à leur fins sans se soucier de la population, de leurs besoins ou encore de leur bien être. Alice est parfaite dans son rôle plus déterminée que jamais et les évènements s’enchaînent à un rythme vraiment haletant.

Pour conclure, c’est un second tome qui a été totalement à la hauteur de mes espérances voir même plus! Je ne me suis pas ennuyé une seule fois entre scènes d’actions, rebondissements et horreur j’ai passé un excellent moment de lecture et je recommande vivement cette saga!

Pour en savoir plus sur le roman RDV sur le site du Fleuve en cliquant sur le titre du livre ci dessous:

Alice au pays des morts vivants tome 2: De l’autre côté du mouroir de Mainak Dhar.

Alice au Pays des Morts-Vivants de Mainak Dhar

couv20822880

Synopsis:

Deadland, Inde. Un virus a réduit la quasi-totalité de l’humanité à l’état de zombies. Du monde d’hier, il ne reste rien, sinon les armes. Le Comité central règne d’une main de fer sur cette partie de la planète, assurant sa puissance grâce à sa milice, appelée Zeus. Alice, 15 ans, n’a pas connu d’autre école que celle de la survie. Mais elle y excelle. Lors d’une patrouille, elle surprend un zombie sortant subitement de terre, pourtant des oreilles roses de lapin. Sans l’ombre d’une hésitation, elle s’engouffre à sa suite.
Et chute…

Mon avis:

Si j’ai été attiré par ce roman, je dois avouer que c’est d’abord pour sa couverture juste superbe et le synopsis qui m’a donné envie de le lire. Le fait que l’auteur utilise le célèbre conte Alice aux pays des merveilles pour le détourner à la sauce zombies piquait ma curiosité et j’avais vraiment hâte de voir le résultat.

Dans ce livre, nous faisons la connaissance d’Alice, une jeune fille de 15 ans qui n’a pas connue le monde tel que nous le connaissons et n’a pas eu la vie d’une jeune fille normal. Elle est née dans un monde où chaque instant est une lutte sans fin pour la survie et l’école qu’elle connait est celle où elle a appris à se battre contre les Mordeurs, des créatures zombies effrayantes qui déciment la population humaine. Comme toutes les jeunes filles de son âge, Alice est très curieuse et un jour, elle décide de suivre un zombie dans un trou qui s’enfonce sous terre. Elle ne se doute pas un seul instant que sa curiosité va bouleverser sa vie à tout jamais.

Le personnage d’Alice m’a plu de par sa crédibilité, on nous vend une héroïne qui sait se battre comme un adulte mais qui garde un côté très jeune avec sa naïveté, sa curiosité, son impulsivité. L’espoir qu’elle représente tout au long du récit et sa persévérance m’ont séduite. Le second personnage qui m’a touché est le Docteur Protima qui, malgré les apparences est loin d’être le monstre qu’on voudrait nous faire croire et au fil des pages, j’ai découvert une personne au grand coeur et d’un dévouement pour la cause humaine sans faille. Autre personnage clé, le Colonel Dewan qui a su montrer bienveillance et bonté envers Alice quand elle se trouvait en très mauvaise posture et qui a eu un sens du sacrifice admirable. De nombreux personnages gravitent autour d’Alice tout au long du récit et apportent leur pierre à l’édifice qu’est cette histoire mais ils sont vraiment trop nombreux et je vous laisse le soin de les découvrir.

Le style d’écriture de l’auteur est fluide et les pages se tournent très vite. Le vocabulaire quand à lui est accessible à tous même si je ne suis pas certaine de la prononciation de certains prénoms indiens. Dès les premières pages, l’auteur nous happe à travers un univers haut en couleurs et original. Il y a énormément d’actions et très peu de temps morts ce qui fait que pas une minute je ne me suis ennuyé! Au contraire, j’avais hâte d’en savoir toujours plus. J’ai absolument adoré la façon dont l’auteur a su imbriqué le conte Alice aux Pays des Merveilles dans un monde post apocalyptique à la sauce zombies. Le tout est resté cohérent et vraiment très prenant. Il y a de très nombreux personnages (oui même le lapin blanc et le chapelier fou!) et tous apportent quelque chose au bon déroulement de l’histoire mais j’avoue que sur la fin je m’y suis un peu perdu. Hormis cette petite foule, je n’ai pas un seul reproche à faire à ce roman et j’ai hâte de savoir si nous aurons une suite en Français!

Pour conclure, c’est une très bonne lecture qui m’a emballé et que je recommande vivement aux fans de zombies, de monde post apocalyptique et bien sûr d’Alice aux pays des merveilles!

Fantastique / Horreur – Abraham Lincoln, chasseur de vampires de Seth Grahame-Smith

Synopsis:

Entre 1607 et 1865, soit pendant plus de deux cent cinquante ans, les vampires ont prospéré dans l’ombre aux Etats-Unis. Peu d’humains croyaient en leur existence. Abraham Lincoln comptait parmi les valeureux chasseurs de vampires de son temps et tenait un journal de sa lutte sans relâche contre eux. L’existence présumée de ce journal a longtemps alimenté les spéculations des historiens et des biographes de Lincoln. La plupart n’y voient qu’une légende. Et pourtant…

Mon avis:

J’avoue que pour ce livre, c’est en grande partie pour la couverture et pour le sujet des vampires que j’ai voulu le lire. La couverture est plutôt jolie et tiré du film du même nom. Je ne l’ai pas encore vu mais cela ne saurait tarder! En ce qui concerne le synopsis, il me semblait plus qu’alléchant puisque j’adore l’histoire et le côté fantastique des vampires me plait beaucoup. J’avais donc hâte de voir le résultat de ce mélange historico-fantastique.

Dans ce roman c’est donc l’auteur, Seth Grahame-Smith, qui nous raconte comment il est entré en possession du journal d’Abraham Lincoln mais aussi comment il en est arrivé a réécrire sa biographie à l’aide de ce  journal. Il va y découvrir comment l’ancien président a sauvé l’Union et libéré des millions d’esclaves des chaînes de l’oppression et son combat acharné et sans relâche contre les vampires. On suivra pas à pas la vie d’Abraham Lincoln dans ses moindres détails et ce, de sa naissance à sa mort.

Sur les personnages de ce livre, je dois dire que pour une fois, je ne me suis pas attaché aux personnages. Le narrateur est trop neutre et absent pour s’en faire une quelconque idée ce que j’ai trouvé un peu dommage parce que j’aurai bien voulu avoir son point de vue sur la question au fur et à mesure de ses découvertes. Abraham m’a parfois fait de la peine puisque la vie qu’il a mené, les épreuves terribles qu’il a du affronter, sont terribles. Il est resté un homme de bien tout au long de sa vie et a continuer de défendre ses convictions jusqu’au bout malgré les opposants. Néanmoins, il m’a manqué ce petit plus qui aurait pu le rendre attachant, il m’a paru trop en surface, comme dans un documentaire en fait… Le seul personnage qui aurait pu m’intéressé était Henry Sturges que j’ai trouvé très mystérieux tout au long du roman et qui donnait vraiment envie d’en savoir plus sur lui… Manque de chance son personnage voulait garder sa part de mystère ce que je conçoit tout à fait. Des personnages trop en surface et pas assez proche du lecteur ni assez touchant qui laissé de marbre.

Le vocabulaire est relativement soutenue de part l’époque et les personnages mais il reste accessible malgré tout et facile à lire. La plume de l’auteur est plutôt agréable à lire également et pourtant durant la majeure partie de ma lecture, je me suis ennuyé fermement. Je n’ai pas accroché d’une part avec les personnages mais en plus l’action était vraiment très très longue à démarrer… Il me semble avoir dépasser les 80 pages quand j’ai commencé à vraiment apprécier l’histoire et c’est à nouveau retombé dans le calme un peu plus loin… Malgré les guerres et les chasses aux vampires, j’ai trouvé que le roman manquait d’action et je n’ai pas réussi à entré totalement dans l’histoire. C’est pourtant un livre très bien fait avec l’idée de mélanger une part d’historique avec le fantastique… En revanche j’ai beaucoup apprécié d’avoir des photographie et des extraits du journal d’Abraham Lincoln qui sont un vrai plus pour le roman.

Pour conclure, c’est un roman qui trouvera certainement son public mais malheureusement je n’ai pas réussi à accrocher avec ce roman. Je regarderai le film dans les prochains jours pour comparer les deux et je viendrai vous donner mon avis.

Horreur / Jeunesse – Un blog trop mortel de Madeleine Roux

J’ai reçu ce livre dans le cadre de l’opération Masse Critique de Babélio et les Editions Fleuves noir / Territoires que je remercie tout deux.

Synopsis:

Je m’appelle Allison Hewitt.
Ceci est mon blog et peut-être le tout dernier témoignage. Les Infectés nous ont encerclés, ils sont de plus en plus nombreux. Quelques survivants m’accompagnent. Nous voulons rejoindre Liberty Village, un havre de paix pour les derniers hommes. S’il existe vraiment.Si vous lisez ce blog, où que vous soyez, répondez…
Aidez-nous !

Mon avis:

Ce qui m’a donné envie de lire ce livre c’est d’abord sa couverture que je trouve superbe et quio décrit assez bien l’univers du livre, le synopsis mystérieux qui nous donne envie d’en savoir plus mais aussi le fait que ce livre soit un blog retranscrit. Je suis curieuse de nature et c’est la première fois que je lisais une histoire de zombie (j’avoue que c’est parce que je n’aime pas trop ca lol) donc je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Comme je m’y attendais un peu c’est assez macabre mais cela m’a beaucoup fait pensé à un film avec des infectés et un peu la même histoire mais je ne retrouve plus le titre… Les personnages comme Allison et Ted m’ont beaucoup plu et beaucoup touché et leur histoire rendait les zombies et cette histoire vraiment génial. Il n’y a pas seulement des zombies dans cette histoire, il y a aussi beaucoup d’émotion, les personnages sont très intéressant, entier et intelligent. Ils sont également nombreux puisque Allison et Ted vont rencontrer de nombreuses personnes au cours de leur survie mais je ne vais pas tout les énumérer mis à part Collin, la voix dans la nuit, la petite lueur d’espoir d’Allison que j’ai beaucoup aimé par sa douceur, Renny, pour son caractère bien trempé, Ned et ses garçons Evan et Mickey, une petite famille soudé et aimante qui soutient et aidera nos héros à survivre et enfin, Jullian, pour son caractère taquin mais protecteur. Le style de l’auteur m’a séduite puisque tout est fluide, il n’y a pas de pages remplies de description ni rien d’inutile, les pages se tournent à une rapidité folle et on ne peut pas refermer le livre tant qu’on ne sait pas si Allison et ses amies réussiront  ou non à s’en sortir! A la fin du livre, j’ai été complètement séduite et la seule chose que je voulais c’est en savoir encore plus alors je croise les doigts pour une suite et peut être que les questions restées en suspend trouveront leur réponses.

C’est un grand coup de coeur pour moi, une première histoire avec les zombie qui démarre sur les chapeaux de roues! Je vous conseille vivement ce livre que vous connaissiez ou non l’univers des zombies, vous ne pourrez qu’être séduits!