Conte – Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi de Mathias Malzieu

Couverture Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi

Synopsis:

 » Comment on va faire maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi ? Qu’est-ce que ça veut dire la vie sans toi ? Qu’est-ce qui se passe pour toi là ? Du rien? Du vide ? De la nuit, des choses de ciel, du réconfort ?  » Mathias, une trentaine d’années mais une âme d’enfant, vient de perdre sa mère. Sans le géant qu’il rencontre sur le parking de l’hôpital, que serait-il devenu ? Giant Jack, 4,50 m,  » docteur en ombrologie « , soigne les gens atteints de deuil. Il donne à son protégé une ombre, des livres, la capacité de vivre encore et rêver malgré la douleur… Il le fera grandir.

Mon avis:

C’est le deuxième livre de cette auteur que je lis, j’avais été séduite par son univers très poétique et onirique. Pour ce roman, j’avais hâte de découvrir ce qu’il allait nous livrer autour de ce thème très difficile qu’est le deuil. La couverture colle totalement à son univers mais aussi au contenu du livre et le synopsis ne fait qu’attiser la curiosité pour nous donner envie de le lire.

Nous faisons donc la  connaissance de Mathias, une jeune homme qui traverse une période très difficile puisqu’il vient de perdre sa mère. Sur le parking de l’hôpital, en attendant son père et sa soeur, il va rencontrer Giant Jack, un géant docteur en ombrologie qui va l’aider petit à petit à surmonter le décès de sa mère. Entre rêve et réalité, Mathias réapprendra à vivre et à grandir malgré la douleur qu’il pensait insurmontable grâce à son ami Giant Jack.

Le personnage de Mathias m’a beaucoup émue et j’ai ressenti toute la tristesse et la douleur que la perte de sa mère lui infligeai mais aussi son côté rêveur et enfantin. Il fait preuve de beaucoup de courage et de force pour s’en sortir et j’ai beaucoup aimé sa façon de toujours garder espoir, d’osciller entre le rêve et la réalité. Le personnage de Giant Jack est très original, à la fois drôle et inquiétant mais surtout avec un côté très protecteur et un sens de l’humour qui dériderait n’importe qui!

Le style d’écriture de l’auteur est très particulier, entre poésie et roman, j’ai toujours énormément de mal à en parler. Les pages du roman se tournent très vite et je l’ai lu d’une seule traite. J’ai vraiment aimé l’histoire qui est très intéressante avec un petit côté enfantin à la Roald Dahl et pourtant tellement adulte à la fois. On oscille tout au long du roman entre rêve et réalité, entre enfance et âge adulte, entre l’ombre de la mort et la vie mais qui qu’il arrive, l’auteur nous happe dans son univers et nous tient en haleine de la première à la dernière page.

Pour conclure, j’ai toujours autant de mal à parler de ce que j’ai ressenti à la lecture des romans de Mathias Malzieu mais j’ai passé un très bon moment de lecture avec un roman qui a su traiter d’un sujet si difficile en y mettant une joli part de rêve et un côté enfantin attendrissant.

Publicités

Bande dessiné – Frankenstein le monstre est vivant tome 1

FRANKENSTEIN, LE MONSTRE EST VIVANT ! T.1 - -

Synopsis:

25 ans après la parution du roman illustré qui bouleversa d’innombrables dessinateurs et lecteurs, Bernie Wrightson retrouve la créature de Mary Shelley. La suite des pérégrinations du monstre de Frankenstein est cette fois une BD, écrite par Steve Niles (30 jours de nuit).
Un tour de force graphique témoignant du talent inaltérable de Wrightson.

Mon avis:

La couverture de cette bande dessiné a éveillé ma curiosité, à la fois sobre et sombre, elle donne envie de voir ce qu’elle renferme. Le synopsis m’a convaincu puisque la bande dessiné commence là où s’arrête le roman original, j’avais donc très envie de voir ce que Steve Niles en avait fait. Il y a eu tellement de roman et de bande dessiné autour de ce roman que j’était curieuse de savoir ce qu’il nous avait concocté.

L’histoire est à la fois intéressante et poignante, j’ai toujours eu un faible pour ce personnage que personne n’aime et que tout le monde craint à cause de sa différence physique. On reviens un peu dans son passé, l’histoire est divisé en 3 chapitres distincts, puis on le découvre dans sa nouvelle vie et on rentre très vite dans le récit. Il me tarde de voir ce qu’il va advenir de lui, de ce qu’il va faire et décider. Concernant les graphisme, on sent vraiment le côté sombre et gothique mais cela colle vraiment bien avec le contenu de la bande dessiné et au final le tout donne un résultat parfait

Pour conclure, c’est une bande dessinée à la fois sombre, gothique et intéressante qui nous entraîne dans une nouvelle facette de la vie de Frankenstein. A réservé au fan du genre ou du personnage.

Romance – Mémoires d’elles de T. Greenwood

Couverture Mémoires d'elles

Synopsis:

Massachussetts, années 1960. Billie et Eva élèvent leurs enfants dans la modeste zone résidentielle de Hollyville. Ces mères au foyer ont du mal à se contenter du petit bonheur sur mesure et des joies domestiques que la vie leur réserve. Malmenées par leurs maris, elles se soutiennent pour faire face à l’adversité, et l’amitié qui les unit ne tarde pas à se changer en amour. Mais comment vivre au grand jour une relation que la société condamne avec une telle virulence? Elles rêvent d’une évasion près du lac où elles se sont avoué leur amour, mais le destin les attend au tournant.

Mon avis:

La couverture de ce roman m’a beaucoup intrigué et joué dans mon envie de le lire, je trouvais qu’elle avait un côté très doux et poétique. Concernant le synopsis, j’était très curieuse de voir ce que pourrai donner cette histoire plutôt original et qui sors des sentiers battu avec un sujet actuel et pourtant encore tabou. Je dois dire que c’est une agréable surprise.

Nous faisons donc la connaissance de Billie, une femme d’âge mûr ayant déjà vécue la plus grande partie de sa vie qui nous raconte son histoire et plus précisément son histoire d’amour hors du commun. Mariée et mère de deux enfants, elle va tomber éperdument amoureuse de sa nouvelle voisine et amie Eva. Malheureusement, leur vie de famille respective sont loin d’être évidente et encore moins évidente à quitter pour vivre un amour considéré contre nature au grand jour. Prêtes à tout tenter pour parvenir à vivre leur idylle, elles vont devoir faire face à de nombreux obstacles et de nombreux rebondissements.

Le personnage de Billie m’a beaucoup plu même si à certains moments elle a pu se montrer égoïste, c’est une femme entière et qui se donne sans conditions aux gens qu’elle aime. Malgré la vie très dure qu’elle mène auprès de son mari, elle n’a de cesse de garder la tête haute quoi qu’il advienne et de continuer à vivre en faisant ce qu’il faut pour ses enfants. Le personnage d’Eva, est à peu de choses près identique si ce n’est que c’est la parfaite fée du logis, une vraie femme au foyer qui s’occupe de son intérieur et de ses enfants avec brio mais qui malheureusement est loin de mener une vie de rêve auprès de son mari. Leurs points communs et leur détresse va finir par les réunir et dévoiler leur personnalité attachante et émouvante. Leur mari respectifs, Frankie et Ted, sont juste détestable et je n’ai absolument pas du tout apprécié l’un ou l’autre. Gussy, la soeur de Billie est un personnage qui en revanche m’a beaucoup plu par l’amour inconditionnelle qu’elle voue à sa soeur, sa fidélité et sa loyauté. Toujours prête à l’aider, elle est en quelque sorte le pilier qui soutiendra Billie et Eva tout au long du roman.

Le style d’écriture de l’auteur est très poétique et a ce petit côté apaisant qui a su me détendre. En revanche, je dois admettre que j’ai mis beaucoup de temps à le lire malgré l’attachement que j’avais pour l’histoire et les personnages, j’ai trouvé certains passages un peu trop long. L’histoire en elle même est vraiment très intéressante étant donné qu’à cette époque, l’homosexualité était tabou et considéré contre nature mais n’a pas tellement approfondi ce côté ci et préféré mettre en avant la réaction des maris. Autre sujet abordé, la violence conjugale dont on parlais très peu à cette époque également et qui pourtant était monnaie courante. Le fait que la narratrice de l’histoire soit l’héroïne m’a beaucoup plu et m’a permis de ressentir chaque événements et rebondissements avec beaucoup d’émotions. Il y avait tout au long de ma lecture un côté très onirique, poétique même, qui m’a totalement envoûté et tenu en haleine jusqu’au bout.

Pour conclure, l’auteur nous livre ici une histoire à la fois poignante, tragique et touchante avec des sujets difficile mais abordé avec beaucoup d’émotions et de justesse. J’ai passé un excellent moment de lecture avec un roman qui sors de l’ordinaire et que je vous recommande.

Romance – Hopeless tome 1 de Colleen Hoover

Couverture Hopeless, tome 1

Synopsis:

Sky, 17 ans, vit avec sa mère adoptive Karen. Après plusieurs années de scolarisation à domicile, elle débute sa dernière année de lycée dans un nouvel établissement où elle ne connaît quasiment personne. Peu importe, de toute façon, Sky ne ressent aucune émotion pour personne depuis son enfance. Alors quand elle croise Holder, le bad boy du lycée, elle est surprise de l’effet qu’il a sur elle. Sky comprend rapidement qu’Holder n’est pas celui que tout le monde croit et leur relation devient passionnée. Peu à peu, elle découvre grâce à lui la vérité sur son passé. Tous deux étaient amis et voisins dans leur enfance. Mais elle ne s’en souvient pas…

Mon avis:

La couverture de ce roman m’a de suite plu je l’ai trouvé très belle, avec un petit côté poétique qui en fait un très bel objet. J’en avais également beaucoup entendu parler sur la blogosphère que ce soit en VO ou en VF, les avis étaient unanimes, c’était une perle qu’il fallait à tout prix découvrir et une auteure à suivre. Ajoutez à cela un synopsis plutôt intriguant, il ne m’en fallait pas plus pour me lancer dans la lecture de ce roman.

Nous faisons donc la connaissance de Sky, une jeune fille plutôt comme les autres si ce n’est que jusqu’ici, elle prenait des cours à domicile au lieu d’aller au lycée public et n’a ni télé, ni ordinateur et encore moins téléphone portable. Elle décide de faire son entrée au lycée pour être avec sa meilleure amie Six, malheureusement celle-ci part à l’autre bout du monde et Sky va devoir affronter sa première année au lycée public seule. Elle fera la rencontre de Breckin, un jeune homme gay nouvel arrivant au lycée et pris pour cible lui aussi par les autres élèves avec lequel elle se liera d’amitié. Notre héroïne est aussi fan de jogging qu’elle pratique tout les jours et qui lui permettra de faire la connaissance de Dean Holder, bad boy du lycée et de la ville dont toutes les filles sont raides dingues. Elle est loin de se douter qu’il bouleversera sa vie à tout jamais et l’aidera à enfin découvrir qui elle est vraiment.

Le personnage de Sky est très attachant et émouvant. J’ai aimé son côté un peu à part, loin d’être une sainte nitouche, elle est également loin d’être la « pouffe » de base, cache une grande sensibilité et a un petit côté mystérieux. C’est également une jeune fille forte et courageuse qui devra surmonter de nombreux événements terriblement marquants et difficile pour découvrir la vérité sur son passé, ce qu’elle fera avec beaucoup de force et de courage. Sa meilleure amie Six n’est pas très présente au fil du roman à part au début et c’est le seul regrets que j’ai à formuler puisqu’elle m’est apparu comme étant un sacré numéro, une jeune fille à la fois drôle et extravertie avec laquelle il est impossible de s’ennuyer! Le personnage de Breckin m’a beaucoup plu, c’est un jeune homme très drôle mais aussi le confident idéal, loyal et fidèle que toute fille rêverai d’avoir! Dean Holder est celui qui m’a le plus intrigué, toujours dans ses pensées, toujours à réfléchir avant de parler, bref, il a ce côté à la fois mystérieux et charmeur qui séduit la gente féminine en un rien de temps. Son petit côté torturé et son lourd passé familiale m’a beaucoup touché et plus on en sait sur son histoire, plus on se prend d’affection pour lui. Les personnages de ce romans sont tous très attachants et gagnent à être connus!

Le style de l’écriture est vraiment fluide et l’auteure a su me happer dans son roman de la première à la dernière page. J’avais vraiment envie de savoir ce qu’il allait se passer, savoir comment les personnages allaient évoluer, bref il m’en fallait toujours plus et j’ai dévoré ce roman en un rien de temps. Les pages défilent sans temps morts, sans descriptions ennuyeuses et j’ai apprécié les quelques flashbacks du passé pour nous aider à mieux comprendre petit à petit les tenants et les aboutissants. Si je devrais lui trouver un petit défaut, ce serai peut être d’avoir été un peu trop prévisible sur un certains point mais au final, d’autres choses entrent en ligne de compte et d’autres événements viennent se greffer petit à petit, si bien, que le plaisir de la lecture reste bien présent et on est tout de même surpris par certains des aspects que l’on pensait si prévisible. En plus d’être une histoire intéressante, elle est aussi très touchante et pleine d’émotions.

Pour conclure, j’ai passé un merveilleux moment de lecture avec ce roman que je vous recommande vivement et je compte bien suivre cette auteure que je découvre seulement et qui a pourtant déjà su me convaincre!

Romance – How to Love de Katie Cotugno

Couverture How To Love

Synopsis:

Reena Montero aime Sawyer LeGrande depuis l’enfance. Un jour, l’impossible se produit : il tombe amoureux d’elle… La jeune fille se met à croire aux contes de fées. Mais le jeune homme s’en va sans un mot, laissant derrière lui sa petite amie enceinte…. Dévastée, Reena va découvrir avec leur fille, Hannah, que l’amour peut prendre bien des formes. Elle reconstruit sa vie, sans vraiment l’oublier. Mais un jour, Sawyer revient…

Mon avis:

J’ai été séduite par la couverture très girly de ce roman tout rose mais surtout par son titre. La quatrième de couverture est également très alléchante et éveille la curiosité. J’ai eu envie de découvrir cette histoire qui me semblait à la fois émouvante et pleine de tendresse et je suis ravie de m’être plongé dans cette lecture. On pourrait penser que c’est une lecture purement jeunesse mais non, cela va bien plus loin que ça!

Nous faisons donc la connaissance de Reena, une jeune fille qui a du grandir et mûrir d’un seul coup pour assumer le départ de son petit ami et sa grossesse qu’elle vient de découvrir. Petit à petit, elle essaye de reconstruire sa vie autour de sa fille pour assumer et subvenir à ses besoins en laissant de côtés ses rêves et ses projets d’avenir. Elle est loin de se douter que deux ans plus tard, son ex petit ami et père de sa fille Sawyer va revenir en ville et bouleverser sa vie en faisant resurgir des sentiments qu’elle croyait disparu et qui referont surface en même temps que tout ses souvenirs comme si c’était hier.

Le personnage de Reena est vraiment très attachant, c’est une jeune femme tellement mûre et responsable qui assume et apprend de ses erreurs de jeunesse. Sa force mais aussi sa bonté d’âme et sa sensibilité m’ont beaucoup touché et j’ai adoré la voir évoluer tout au long du récit. Je ne crois pas avoir déjà connu un tel personnage de roman jeunesse aussi proche de la réalité et tellement intéressant à suivre. Sawyer quand à lui est le type même du beau gosse qui tourne mal mais que pourtant toutes les filles voudraient à leurs côtés. Si dans son passé il m’a profondément énervé, exaspéré et agacé, à son retour il reste toujours aussi charmeur mais surtout repentant de ses erreurs du passé et soucieux de réparer et rattraper le temps perdu. J’ai vraiment apprécié son charisme, sa gentillesse et surtout son évolution au fil du récit. Shelby est la meilleure amie de Reena et j’ai beaucoup aimé sa loyauté et le soutien qu’elle offre à Reena. Soledad, la belle mère de Reena est elle aussi un personnage absolument adorable avec un côté très famille que j’adore même si elle n’a pas été très présente. La petite Hannah, la fille de Reena est juste un amour de petit bout de chou attachante et attendrissante. Ce sont vraiment tous des personnages qu’on se plait à suivre et à voir évoluer.

Le style d’écriture est à la fois fluide et frais, on prend vraiment beaucoup de plaisir à la lecture et on le vocabulaire est accessible à tous. Dès les premières pages, l’auteure nous happe dans son histoire aux côtés des personnages et nous tient en haleine jusqu’au bout. Un chapitre nous emmène dans le passé pour nous expliquer la relation et la vie des personnages à cette période de leur vie et le chapitre d’après nous emmène dans le présent pour nous faire vivre l’évolution des personnages. L’histoire est à la fois intéressante et émouvante puisqu’elle parle tout de même de la grossesse d’une jeune fille et de la vie qu’elle mènera pour assumer ce changement radical dans sa vie. J’ai aimé la ribambelle de sentiments que j’ai pu ressentir tout au long de ma lecture, les personnages attachants et l’atmosphère de l’histoire.

Pour conclure, j’ai passé un excellent moment de lecture avec cette romance à la fois jeunesse et pourtant tellement adulte à la fois. Si vous aimez les romance contemporaines, je ne peux que vous encourager à le lire et surtout ne vous laissez pas avoir par les préjugés sur les romans jeunesse, celui-ci est loin d’être gnangnan ou guimauve.