Fantastique – Digitale de Sarah Wagon

Couverture Digitale, tome 1

Synopsis:

Jade, 20 ans, vit dans une société parfaite, où la violence a été éradiquée. Comme tous les habitants du Continent, elle porte, implanté dans la nuque, une puce digitale qui régule ses émotions. Apprentie Guérisseur au Centre de Reboot, Jade traite les déficient dont le code électronique a buggé… Jusqu’à l’arrivée de Sacha Fleery. Toutes les réinitialisations échouent sur ce jeune homme exalté, sauvage. Malgré l’aversion qu’il lui inspire, Jade accepte d’entrer dans sa cellule de confinement pour lui parler. Un choc. Si bouleversant que sa puce disjoncte. Reconnectée à ses émotions, Jade va découvrir la peur, le désir… et la révolte.

Mon avis:

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas lu de dystopie et celle-ci m’a très vite donné envie grâce à un synopsis qui en dit juste assez pour éveiller notre curiosité et nous pousser à lire ce roman. Ma seule appréhension a été une peur de déjà vu mais non j’avoue avoir été séduite dès les premières pages tant par les personnages que l’histoire.

Nous faisons donc la connaissance de Jade, une jeune fille comme les autres qui, comme tout les enfants de son âge arrive au centre de transfert pour se faire implanter une puce digitale dans la nuque contenant un programme destiné à réguler ses moindres réactions. Au fil des année, elle devient apprentie guérisseur au centre de reboot et tombera sur un patient, Sacha Fleery, sur lequel aucun reboot ne fonctionne plus et qui va bousculer toutes ses certitudes…

Le personnage de Jade est très intéressant puisque c’est une jeune fille très intelligente et appliqué dans son travail néanmoins, elle est aussi très curieuse, à une soif d’apprendre et de découverte insatiable surtout quand il s’agit de choses qu’on lui cache. Son courage m’a impressionné et j’ai beaucoup aimé la voir évoluer aux côtés de Sacha. Sacha quand à lui m’a beaucoup intrigué. De prime abord sauvage et indomptable, il va se révéler tendre, courageux et pleins de ressources. Je n’ai pas pu en apprendre beaucoup sur lui dans ce premier tome mais suffisamment pour l’apprécier à sa juste valeur.

Le style de l’auteur est très fluide et très agréable à lire de sorte que les pages du roman se tournent très vite. Ce premier tome pose les bases du roman, l’environnement, l’atmosphère et l’intrigue et j’ai vraiment apprécié chacun des aspects mis en avant. L’histoire est prenante et intéressante, l’auteur nous tient en haleine de bout en bout. J’ai apprécié le côté dystopique du roman avec les puces digitales et j’ai vraiment hâte d’en savoir plus à ce sujet mais aussi sur le devenir des personnages principaux, puisque la fin à vraiment éveillé ma curiosité et donné envie de lire la suite de cette saga. La notion de violence éradiqué par de simple puces digitales m’a plu mais comme toujours dans les dystopies, ce n’est pas forcément pour le bien des gens puisqu’ils sont tout simplement dénué de sentiments et piloté par leur puce. La relation entre les personnages est plutôt prévisible mais promet aussi une jolie histoire d’amour. Il n’y a aucun temps morts ou passages lourd et inutiles ce qui rend d’autant plus plaisante la lecture, le seul petit bémol? J’ai trouvé le livre bien trop court et j’ai hâte de pouvoir avoir le tome 2 entre les mains.

Pour conclure, C’est une très bonne lecture que j’ai apprécié lire sans prise de tête ni complications avec une histoire qui tient la route et laisse la porte ouverte à énormément de possibilités dans les tomes à venir. Je vous recommande vivement ce roman si vous aimez les dystopie à la fois courte et efficace celle-ci vous séduira à coup sûr!

Publicités

Science Fiction – Le passage tome 1 de Justin Cronin

Couverture Le Passage, tome 1

Synopsis:

Années 2010. Dans le Tennessee, Amy, une enfant abandonnée de six ans est recueillie dans un couvent… Dans la jungle bolivienne, l’armée américaine recherche les membres d’une expédition atteints d’un mystérieux virus… Au Texas, deux agents du FBI persuadent un condamné à mort de contribuer à une expérience scientifique gouvernementale. Lui et les autres condamnés à la peine capitale participant au projet mutent et développent une force physique extraordinaire. Les deux agents du FBI sont alors chargés d’enlever une enfant, Amy. Peu après que le virus a été inoculé à cette dernière, les mutants attaquent le centre de recherches…

Mon avis:

Voilà un livre qui me faisait envie depuis un bon moment mais je manquais de temps avec la naissance de ma seconde fille et notre mariage. Je l’ai finalement trouvé à la bibliothèque et me suis plongé dedans mais à ma plus grande surprise, il m’a donné du fil à retordre et j’ai mis énormément de temps pour le lire. J’y suis allée petit à petit, par étape et j’ai été agréablement surprise par ce gros pavé! La couverture est vraiment très chouette et est vraiment en total accord avec le roman.

L’histoire commence dans la jungle bolivienne avec une équipe de recherche perdue et atteinte d’un mystérieux virus que l’armée américaine va rechercher. On enchaîne ensuite sur une base secrète de l’armée américaine qui mène des expérience sur des cobaye humain qui ne sont autre que des détenus condamnés à mort mais aussi un petite fille abandonnée par sa mère dans un couvent et protégée par deux agents du FBI mais aussi par l’une des bonnes sœurs. Vint ensuite La Première Colonie qui tente de survivre dans un monde dévasté et envahi par les viruls, des créatures à mi chemin des vampires et des zombies.

J’avoue avoir eu du mal a suivre au début puisqu’on passe d’un groupe de personnages et son environnement très vite mais une fois l’histoire mise en place, je suis très vite rentré dans l’histoire et me suis sentie happé tout au long du roman. Les nombreux personnages sont tous très important et apportent tous leur pierre à l’édifice de cette histoire aussi complexe que passionnante. Je retiens surtout Amy (qui porte le même prénom que ma fille 🙂 ), une petite fille pas comme les autres et qui est le pilier du roman. Peter également, qui se sous-estime alors qu’il est courageux et surtout sait prendre soin et protéger les siens. Alicia qui est juste une formidable guerrière à mes yeux et que j’ai beaucoup aimé. Mais aussi Michael, Sara, Theo, Caleb et Mausami.

Le style de l’auteur m’a paru assez complexe dans sa façon de changer d’endroits et de personnages très vite. Il m’a fallu un certain temps pour m’y adapter mais une fois tout ça assimilé, ce fut un réel plaisir de lire ce roman. Le vocabulaire est plutôt accessible même si j’avoue avoir buté sur le mot « Jets » qui au final s’apparente à un juron. Dès qu’on est bien rentré dans l’histoire, l’auteur nous tient en haleine tout du long et on se sent happé aux côtés des personnages. L’histoire quand à elle, est vraiment très intéressante et bien ficelé. Elle m’a beaucoup fait pensé à l’une de mes séries préféré The Walking Dead et j’ai passé un excellent moment avec cette histoire même si nos débuts furent laborieux! Quoi qu’il en soit j’ai été conquise aussi bien par l’histoire, l’intrigue et les personnages à tel point que je n’ai qu’une envie; me précipiter à la bibliothèque pour emprunter le second tome!

Pour conclure, je recommande cette lecture entre monde post-apocalyptique et fantastique, le mélange des genres se fait à la perfection et donne un mélange des plus délectable. Pour ceux comme moi qui auront du mal à entrer dans l’histoire, persévérer je vous garantie que ça en vaut la peine!