Sharko de Franck Thilliez

Synopsis:

« Sharko comparait toujours les premiers jours d’une enquête à une partie de chasse. Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s’élançaient à la poursuite du gibier. A la différence près que, cette fois, le gibier, c’était eux. » Le lieutenant Lucie Henebelle a tiré sur un homme en dehors de toute procédure. Pour la protéger, son compagnon Franck Sharko, lui aussi flic au 36 quai des Orfèvres, a maquillé la scène de crime. Ils vont récupérer l’affaire. Celle d’un type retrouvé dans sa cave, mort d’une balle dans la gorge. Y a-t-il plus infernal, quand on est flic, que de devoir enquêter sur son propre crime ?

Mon avis:

Pas besoin de vous parler de Franck Thilliez je pense, et si vous ne le connaissez pas alors il y a urgence parce que c’est le maître dans son genre! J’avais très envie de découvrir ce nouveau roman parce que le synopsis me donnait l’envie de voir Sharko de l’autre côté du miroir et de voir ce qu’il allait bien pouvoir faire pour démêler cette situation.

Lors d’une visite chez sa tante, Lucie va prendre la suite d’une enquête officieuse sur la disparition de Laetitia Charlent mené par son oncle décédé il y a peu. Cette enquête lui tenait à cœur et sa tante souhaite vraiment que Lucie continue l’enquête pour savoir si son mari se trompait ou s’il avait raison à propos de la disparition de cette jeune fille. A contre cœur, Lucie va accepter mais elle est loin d’imaginer la tournure catastrophique que va prendre cette mission et qu’elle aura besoin de mêler Sharko à toute cette histoire. Tout les deux vont devoir faire preuve de sang froid et plonger dans le monde obscur du satanisme et du sang.

Le personnage de Lucie m’a beaucoup plu, son côté flic et pourtant fragile et vulnérable à la fois. Son courage et sa force de caractère font d’elle une femme à laquelle n’importe laquelle d’entre nous arriverait à s’identifier puisqu’elle nous parait encore plus réelle. Sharko est fidèle à lui même avec sa force, son courage et sa parfaite maîtrise des situations. Il m’a bluffé et sa façon de protéger sa famille quoi qu’il puisse lui en coûter est plus que touchante. Il a laissé entrevoir un côté un peu plus fragile et sorti quelques cadavres de son placard mais il n’en reste pas moins le personnage qui éclipse tous les autre de part son charisme.

Le style d’écriture de l’auteur est vraiment très prenant. Il réussi à plonger le lecteur au cœur de son roman et nous tenir en haleine de la première à la dernière page. Le vocabulaire est vraiment accessible mais je pense que ce roman reste pour un public averti tout de même. Dans cette histoire entre enquête policière, satanisme, vampirisme et autre joyeusetés sanguinaires il n’y a pas de temps mort, tout va très vite et on mène l’enquête aux côtés de Sharko à 100 à l’heure! Une fois de plus j’ai été bluffé et je ressors de cette lecture à la fois sombre, haletante et prenante, vraiment très satisfaite! Le suspens, l’action, l’histoire, tout y est, du grand Thilliez! Ce que j’apprécie le plus? Le fait de voir que tout est très travaillé, on sent que le roman est poussé et qu’il y a eu des recherches faites derrière tout ça pour le rendre le plus crédible possible!

Pour conclure, c’est un roman bluffant, prenant et haletant que Franck Thilliez nous livre ici et je ne peux que vous le recommander!

 

 

 

 

Ma vie pas si parfaite de Sophie Kinsella

Couverture Ma vie (pas si) parfaite

Synopsis:

La vie à Londres. Du fond de son Somerset natal, Katie en a tellement rêvé, et aujourd’hui, ça y est ! À elle les soirées branchées, les restos fashion, le job de rêve dans une grande agence de pub… Certes, elle vit en coloc à deux heures du centre. Certes, son budget est si serré qu’elle se nourrit essentiellement de nouilles instantanées. Certes, sa boss est un cauchemar. Mais plutôt mourir que de renoncer à cette vie géniale, surtout si elle peut instagramer son mokaccino hors de prix. Mais ce que Katie ignorait, c’est qu’à la capitale, tout va plus vite. Y compris se faire virer. Retour à la case départ : la campagne. Pas question de se laisser abattre. Londres ne veut pas d’elle ? Katie va faire de la ferme familiale l’endroit le plus hype de tout le Royaume-Uni. Tellement hype qu’il pourrait bien attirer les hipsters de la capitale et, avec eux, de vieilles connaissances…

Mon avis:

Sophie Kinsella a toujours été une valeur sûre pour moi j’ai donc sauté sur l’occasion de lire son nouveau roman. Rien de tel qu’une bonne chick lit pour se vider la tête et se changer les idées! La couverture est comme toujours très coloré et attractive, impossible de passe à côté sans être tenté!

Dans ce roman, nous faisons donc la connaissance de Katie, une jeune femme qui essaie de se faire une place au sein de l’entreprise d’image de marque dans laquelle elle travaille. Loin de sa famille et de la campagne du Sommerset où elle a vécue, elle essaie de s’en sortir entre son boulot, sa patronne autoritaire, Demeter, et ses finances qui ne sont pas aux beau fixe! Malheureusement sa vie à Londres est loin d’être celle dont elle avait rêvé et elle va se retrouver dans une situation plus que compliqué sans compter les imprévus qui la surprendront!

Le personnage de Katie est très attachant, elle est pleine de rêve et d’espoir comme on l’a toute été un jour, parfois un peu trop naïve et se laisse un peu trop faire. Mais au fil du temps, elle va se révéler être une jeune femme pleine de ressources et de talents mais aussi avec beaucoup de caractère. Sa patronne, Demeter, est une femme de poigne autoritaire et qui passe totalement au dessus de tout. Elle n’est pas attentive ni à l’écoute de son équipe, ce qui la rend plutôt hautaine, imbue d’elle-même, bref détestable! Et pourtant, au fil du temps, on découvre ce qui se cache sous cette carapace de femme dure et cela nous la rend attachante. Alex est un autre personnage attachant et charismatique de ce roman et bien d’autres encore gravitent autour de Katie mais je vous laisse le soin de les découvrir.

Le style de l’auteur est à la fois fluide et frais, le roman se lit très vite et le vocabulaire est accessible à tous. L’histoire en elle même est légère et agréable à lire. C’est une chick lit et une romance à la fois qui m’a fait passé un bon moment, j’ai aimé voir Katie évolué, sa vie changer, son profond attachement à son père et la complicité qu’elle a avec sa belle-mère. La façon dont elle a su percer à jour ceux qui l’entourent et finalement se battre pour une cause juste et honnête. Le récit est sans prise de tête et agréable pour commencer un été agréable avec une lecture vraiment sympa!

Pour conclure, Sophie Kinsella a une fois de plus été une valeur sûr avec un roman à la fois frais, drôle et agréable à lire! C’est une lecture que je ne peux que vous recommander pour ces vacances!

 

Rencontre Virtuelle tome 1: Amours en ligne de Santino Hassell et Megan Erickson

Synopsis:

Je comptais les mois jusqu’à la fin de mon déploiement, passant mes journées à travailler sur des véhicules militaires, et mes nuits à jouer à des jeux vidéo pour me distraire jusqu’à ce que je puisse oublier le sergent-chef Garrett Reid. C’est à ce moment-là que je l’ai rencontré : Kai Bannon, un compagnon de jeu qui possédait une célèbre chaîne de streaming. Je n’aurais jamais pensé devenir obsédé par quelqu’un, encore moins un ancien rival. Et je n’aurais jamais pensé qu’il pourrait me remarquer moi ; un gars connu pour sa brutale honnêteté et son air renfrogné. Je n’avais pas prévu que notre amitié en ligne pourrait se transformer en quelque chose qui me garderait éveillé la nuit ; d’heures de discussion en sessions coquines via webcams interposées. Mais c’est arrivé. Et maintenant, je ne peux pas arrêter de penser à lui. Dans mon esprit, notre premier rendez-vous irl est parfait. Il m’embrasse, me ramène chez lui et c’est le début du grand amour. Sauf que, comme la plupart des choses dans ma vie, rien ne se passe pas comme prévu.

Mon avis :

Alors ceux qui me suivent par ici savent que je n’ai jamais lu de roman MM et pourtant, j’était plutôt curieuse de savoir si je pourrai aimer ce genre de livre. Grâce aux copines qui ont réussi à me conseiller et me convaincre, j’ai fini par essayer avec ce roman et je dois vous dire que c’est une très belle surprise!

Dans ce roman nous faisons la connaissance de Garett, un soldat mécano en déploiement gay et geek à ses heures perdues quand le temps se fait long sur la base. Un peu le style renfrogné, franc même lorsqu’il faudrait se taire,  il m’a totalement conquise de part sa loyauté, sa franchise et ses rapports fusionnels avec sa sœur et sa mère. Kaï quand à lui est un geek assez célèbre grâce à sa chaine de streaming sur laquelle il effectue son job de testeur de jeu vidéo. Il s’est enfermé dans sa bulle et n’a quasiment aucun contact avec l’extérieur qui le terrifie tout bonnement. Sa fragilité et son histoire m’ont beaucoup touché et j’ai vraiment beaucoup aimé son personnage. Tous les deux vont se rencontrer par le biais du net et d’un jeu vidéo. Pourtant très différents, ils vont finir par s’aimer à distance et malgré les épreuves à surmonter, tenter de construire quelque chose ensemble.

Le style de l’auteur très agréable à lire et surtout très facile, les pages se tournent à toute vitesse et on fini vraiment par s’attacher aux personnage et à espérer que leur histoire fonctionne. Au final, moi qui appréhendais quand même un peu le fait de lire un MM et de peut être ne pas aimer, je me rend compte qu’une romance en reste une quelle que soit le sexe des protagoniste et que le tout est d’en lire un bon avec un auteur (ici des auteurs) qui savent rendre cette romance aussi belle que n’importe laquelle. Les scènes hot sont toutes aussi bien faites que dans d’autres romans et j’ai vraiment adoré ma lecture. L’évolution des personnages et leur façon d’être, jusqu’au dénouement final, ce n’est que du bonheur et il est difficile de laisser sa lecture de côté.

Pour conclure, si vous hésitez à lire une romance MM, commencez donc par celui ci, il en vaut le détour avec son histoire romantique à souhait, ses personnages attachants! Je ne peux que vous le recommander vivement!

Les derniers jours de Rabbit Hayes de Anna McPartlin

Couverture Les derniers jours de Rabbit HayesSynopsis

Quand Mia, que l’on surnomme affectueusement Rabbit, entre en maison de repos, elle n’a plus que neuf jours à vivre, même si elle refuse de l’accepter, tout comme ses proches qui assistent, impuissants, au déclin de leur fille, sœur, mère ou amie. Tous sont présents à ses côtés pour la soutenir : Jack et Molly, ses parents, incapables de dire adieu à leur enfant ; Davey et Grace, son frère et sa sœur, qui la considèrent toujours comme la petite dernière de la famille ; Marjorie, sa meilleure amie et confidente ; et enfin Juliet, sa fille de 12 ans, qu’elle élève seule. À mesure que les jours passent et que l’espoir de sauver Rabbit s’amenuise, sa famille et ses amis sont amenés à s’interroger sur leur vie et la manière dont ils vont se construire sans cette femme qui leur a tant apporté. Rabbit est au cœur de ce petit groupe et des préoccupations de chacun de ses membres. Si elle a perdu la bataille, celle-ci ne fait que commencer pour son entourage. Et Rabbit a quelques idées bien particulières pour leur faciliter la tâche. Mais très peu de temps pour les mettre en œuvre…

Mon avis:

J’avoue que ce roman m’intriguait beaucoup et que sa couverture me plaisait beaucoup. En revanche avec mon petit cœur d’artichaut, j’appréhendais un peu cette lecture de peur qu’elle ne me touche trop. Je ne connaissais pas l’auteur mais les retours des autres lectrices et lecteurs ont achevés de me convaincre pour de bon.

Nous faisons donc la connaissance de Rabbit Hayes, une jeune femme pleine d’humour mais surtout de force et de courage puisqu’elle est malheureusement atteinte d’un cancer en phase terminal et qu’il n’y a aucun espoir de rémission cette fois. Elle va vivre ses neuf derniers jours dans une maison de repos entouré de sa fille et de sa famille. Les souvenirs remonteront à la surface petit à petit et on suivra toute cette famille soudé dans cette épreuve de la vie jusqu’au dernier jour avec ses questionnements, ses épreuves et surtout, ses décisions pour l’avenir de Juliet, la fille de Rabbit.

Le personnage de Rabbit m’a touché au plus haut point, elle se montre forte et courageuse face à une fin qu’elle sait inévitable, elle continue malgré tout à garder sa bonne humeur et de se préoccuper de sa famille. Elle nous donne une belle leçon à nous, qui nous plaignons pour des choses insignifiantes! Sa famille grandit au cours de cette épreuve, ils se rendent compte petit à petit que leur vie n’est pas si compliqué, ni si difficile comparé à ce que Rabbit doit vivre. Certains, comme son frère Davey, grandissent et finissent par se dire qu’il est grand temps de changer de vie pour être enfin un adulte responsable. Pour tous, c’est le moment pour se remettre en question, grandir, et surtout rester soudés.

Le style d’écriture de l’auteur est fluide et agréable à lire malgré le sujet plutôt difficile. Elle réussi à nous faire ressentir une multitude de sentiments au cours de notre lecture et surtout nous sentir réellement proche de chacun des personnages. Rabbit et toute sa famille sont vraiment très attachants et je les ai tous aimé avec leur caractère, leurs défauts, leurs victoires et leur évolution. Ce roman est avant tout une belle leçon de vie, de force et de courage. Je ne m’attendais pas à autant aimer un roman avec un sujet aussi touchant et difficile et je dois avouer que j’ai versé ma petite larme mais cela en valait la peine et m’a permis de voir les choses sous un tout autre angle. Cela donne à réfléchir de voir une personne aussi courageuse et forte qui se bat pour un cancer alors que la plupart des gens geignent au moindre rhume ou soucis du quotidien.

Pour conclure, ce roman restera dans ma mémoire et me mettra une claque à chaque fois que j’aurai envie de me plaindre. Il m’a donné a réfléchir et j’ai adoré voir cette famille soudé se soutenir! Un coup de cœur à lire de toute urgence!

 

Alice au Pays des Morts-Vivants tome 3: Qu’on leur coupe la tête de Mainak Dhar

Couverture Alice au pays des Morts-vivants , tome 3 : Qu'on eur coupe la têteSynopsis:

Pour le Dr Protima, l’échantillon Z devait être une panacée, un remède miracle pour les soldats au système nerveux endommagé par de graves blessures de guerre. L’armée, elle, y a vu u tout autre potentiel : une arme bactériologique décisive. Alors Protima a quitté le projet et est rentrée en Inde. Mais on ne peut pas échapper à l’apocalypse. Le virus est lâché, et il est dévastateur. Le monde court à sa perte et sombre dans la guerre totale. Bientôt viendra le règne de la post-humanité, des zombies, et Protima sera leur Reine, la porteuse de leur livre sacré, Alice au pays des Merveilles, régnant sur le Pays des Morts.
Mais certains s’y étaient préparés et sauront encore tirer profit de la fin du monde…

Mon avis:

Quand j’ai su qu’un troisième tome de cette saga allait sortir, j’ai bien évidemment sauté sur l’occasion de le lire sachant que les deux premiers m’avaient énormément plu. La couverture reste dans le même style que celle des deux tomes précédents et donne le ton du roman.

Dans ce troisième opus, on se retrouve propulsé dans l’histoire bien avant l’apparition d’Alice et du chaos qui l’accompagne. Nous rencontrons le docteur Protima lorsqu’elle était encore humaine et nous la suivons dans sa quête de faire découvrir la vérité et de sauver le monde. Nous faisons aussi la connaissance de Jane la sœur d’Alice, de sa mère Jo enceinte d’elle et de son père Gladwell qui essaient de trouver une solution pour survivre à ce chaos mais aussi aux mordeurs. Le général Chen est de la partie aussi puisque nous le retrouvons bien avant qu’ils n’ai de lourdes responsabilités et qu’il ne rejoigne l’armée rouge. Et enfin, nous retrouvons Neil, qui est un personnage clé mais je vous laissera le soin de découvrir qui il est vraiment. Chaque personnage possède sa propre histoire qui nous explique comment ils ont pu en arriver là où nous les avons connu.

Le style de l’auteur est toujours aussi agréable à lire, les pages se tournent très vite et il nous happe à travers son univers. Dans ce troisième volume de la saga Alice au Pays des Morts – Vivants, nous sortons un peu du cadre des volumes précédents puisqu’on pourrait dire qu’il s’agit du commencement de l’histoire, une sorte de préquelle qui nous explique et nous fait comprendre le pourquoi de ce monde dévasté par les mordeurs et l’armée. J’ai vraiment trouvé très intéressant de découvrir les vrais débuts de l’histoire et de mieux comprendre certains personnages.

Pour conclure, c’est un troisième tome qui reprend les débuts de l’histoire et qui explique pas mal de choses qui étaient un peu resté dans l’ombre. Il n’est pas indispensable aux deux premiers tomes mais reste intéressant et nous donne de plus amples informations sur les personnages et le déroulement des évènement. Je le recommande si vous suivez la saga et que vous souhaitez en savoir un peu plus!