Damnés tome 1 de Lauren Kate

Couverture Damnés, tome 1

Synopsis:

Lorsque Luce rentre à Sword & Cross, un lycée d’éducation surveillée, elle est d’emblée attirée par le ténébreux Daniel. Dans cet endroit sinistre où les portables sont interdits, où les élèves ont un passé lourd et où des caméras surveillent les moindres faits et gestes de chacun, Daniel devient une obsession.
Mais le jeune homme évite Luce, qui est aussi courtisée par Cam, un beau brun aux yeux verts. Malgré sa fascination pour Daniel, Luce n’arrive pas à résister à Cam. Ce dilemme perturbe la jeune fille, déjà déstabilisée par la présence d’ombres, qui la poursuivent et l’inquiètent depuis l’enfance. Tout est conçu pour que l’ordre règne à Sword & Cross, pourtant ce lieu deviendra le théâtre de drames troubles et mystérieux.

Mon avis:

J’avais ce livre dans ma PAL depuis très longtemps et je suis ravie de l’en avoir sortie. La couverture est toute douce et vraiment très jolie. En grande fan des anges, je ne pouvais pas passer à côté de cette saga et j’avais très hâte de lire ce roman. Le synopsis donne envie de découvrir l’histoire plutôt prometteuse et je n’ai pas tarder à me lancer dans sa lecture.

Nous faisons donc la connaissance de Luce, une jeune femme remplie de question qui ne sait plus trop ce qui lui arrive et ne comprend pas les chamboulements qui perturbe sa vie d’adolescente. Mise dans une école privée par ses parents pour son bien et sa sécurité, elle va faire la connaissance de nombreux personnages, se faire des amies, des ennemies, même l’amour et découvrir une vérité à laquelle elle est loin de s’attendre. Toute sa vie va se retrouver chamboulée.

Le personnage de Luce m’a lu, c’est une jeune fille chamboulée et bouleversée par les évènements de sa vie mais qui a la tête sur les épaules. Elle se montrera persévérante pour découvrir la vérité et mener son enquête mais aussi très courageuse. Les personnage d’Ariane et Penn m’ont beaucoup plu également, la première pour son côté extravagant et avoir pris Luce sous son aile et la seconde, pour son côté plus posé, son histoire et sa fidélité. Cam est un personnage charmeur mais qui cache de bien sombre dessous et c’est un personnage que je trouvais trop beau pour être vrai tout au long du roman. Quand à Daniel, il m’a charmé malgré son côté revêche, son mystère m’intriguait et m’attirait de plus en plus. D’autres personnages hauts en couleurs sont présent dans le roman aux côtés de Luce mais je vous laisse le soin de les découvrir par vous même.

Le style d’écriture de l’auteure est à la fois fluide et frais, elle m’a tenue en haleine dès les premières pages et ce, jusqu’au point final de ce tome. Le vocabulaire est accessible à tous et il s’agit là d’un roman jeunesse. L’histoire est intéressante même si elle mêle comme dans beaucoup de roman le triangle amoureux à l’intrigue. J’ai aimé la hiérarchie et la variété de ses personnages mais aussi la construction de l’histoire. Les détails nous sont donnés de façon agréable et précise de sorte que l’on imagine très facilement le décor du récit. C’est une romance sur fond de fantasy sans prise de tête, légère, agréable mais aussi intéressante.

Pour conclure, j’ai apprécié ma lecture et je lirai la suite sans hésiter. C’est une lecture simple, fraîche et agréable que je recommande aux fans des anges et de romance.

Publicités

Virtuosity de Jessica Martinez

Couverture Virtuosity

Synopsis:

Carmen, 17 ans, mène une vie passionnante. Considérée comme l’une des meilleurs violonistes de sa génération, elle vient de gagner un Grammy. Poussée par sa mère, ancienne chanteuse d’opéra à la carrière brisée, elle travaille sans relâche pour gagner le prix Guarneri, un concours de violon dont le vainqueur remporte une tournée mondiale. La pression de ce coach maternel impitoyable, le stress de la compétition, l’abus de bêtabloquants pour éviter le trac sur scène… Carmen est au bord du « burnout ». Sans compter que la partie va être difficile avec pour rival l’énigmatique Jeremy King.

Mon avis:

Il y a bien longtemps que ce roman se trouvait dans ma PAL et je me suis enfin décidé à l’en sortir. La couverture me plait énormément avec son côté classe, sobre et mystérieux à la fois. Le synopsis me laissait présager une jolie histoire sur fond de musique classique et surtout de violon qui est un instrument dont j’aurai adorer savoir jouer. Il ne m’en fallait pas plus pour achever de me convaincre de me lancer dans sa lecture.

Nous faisons donc la connaissance de Carmen, une jeune virtuose violoniste, en lice pour un concours international qui lui permettrai de remporter un coquette somme d’argent mais surtout, une tournée mondiale et l’ultime reconnaissance. Coaché par sa mère, elle subit une pression intense pour remporter ce fameux concours Guarneri et aura bien du mal à supporter tout cela. Elle sera intriguée et fera la connaissance de son concurrent le plus sérieux, Jeremy King. Mais elle est loin de se douter que toutes ses convictions vont se retrouver balayés et que sa vie en sera complètement chamboulé.

Le personnage de Carmen est attachant, j’ai aimé son histoire, sa famille recomposé qui est peut parfois être difficile à vivre et pire encore, la pression que sa mère exerce sur elle afin de vivre une victoire à travers elle que celle-ci n’a pas eu dans sa carrière de chanteuse d’opéra. Je crois que c’est au moment où elle décide de prendre ses décisions et de faire ses choix seule que je l’ai plus apprécié et j’ai adoré son évolution et sa maturité. Elle a su faire preuve de sacrifice et de maturité. Diana, sa mère, est un personnage que je n’ai pas tellement aimé de par la pression qu’elle exerçait sur Carmen, le fait de vivre ses propres victoires à travers celles de sa fille sans se rendre compte qu’elle la détruisait petit à petit. Mais je crois qu’à quelque part, elle m’a fait mal au cœur suite à sa carrière détruite et son rôle de mère qu’elle tentait de faire de son mieux. Clark, son petit ami, m’a beaucoup plu même si il n’était pas très présent tout au long du récit, il intervenait au bons moments et était un excellent soutien pour Carmen. Quand à Jeremy King, que dire de lui… Autant au début je l’ai trouvé imbu de sa personne, prétentieux et hautain, autant au fur et à mesure que ma lecture avançait, je l’ai adoré. Son histoire m’a touché et j’ai aimé son caractère taquin mais toujours très franc et déterminé.

Le style de l’écriture est à la fois fluide et musicale parce que les pages se tournent vraiment très vite, je n’ai pas vu le temps passé et je me suis vraiment laissé bercé par le récit en écoutant parfois certains compositeur du roman. Le vocabulaire est accessible à tous et même s’il s’agit d’une lecture jeunesse, je trouve que les adultes y trouveront leur compte aussi. L’histoire est très intéressante et se déroule dans le monde de la musique classique, je l’ai trouvé intéressant mais surtout tellement originale. Je n’avais encore jamais lu de récit similaire à celui-ci. J’ai apprécié chaque instant de ma lecture et l’auteur a su me porter à travers son histoire du début à la fin. Pas une seule fois je ne me suis ennuyé, bien au contraire j’avais réellement du mal à poser mon livre et lorsque je le posais, c’était pour le reprendre très peu de temps après!

Pour conclure, c’est une très jolie romance sur un fond de musique classique et de violon que j’ai beaucoup aimé et que je recommande à tous adolescent comme adulte.

Jeunesse – Insaisissable, tome 3 : Ne m’abandonne pas de Tahereh Mafi

Couverture Insaisissable, tome 3 : Ne m'abandonne pas

Synopsis:

Je suis insaisissable. Je veux t’appartenir. Je ne te fais pas confiance. Je m’en remets à toi. La terre tremble. Mon cœur aussi. Je leur serai fatale. Je te suis vitale. Le monde se meurt. Je meurs sans toi. Le Point Oméga a été détruit. La rébellion est écrasée et Juliette ignore si ses amis, ou même Adam, l’homme qu’elle aime, ont survécu. Sa volonté de renverser la dictature du Rétablissement n’en est que renforcée. Elle est prête à tout pour y parvenir, jusqu’à faire appel à son ennemi de toujours : Warner, le séduisant commandant du secteur 45. Tout les oppose, mais ils ne peuvent agir l’un sans l’autre, la survie de leur monde agonisant en dépend. Lui seul peut enseigner à Juliette comment maîtriser ses immenses pouvoirs… mais il attend d’elle bien plus encore.

Mon avis:

Après avoir lu les deux premiers tome de cette saga que j’ai totalement adoré, j’avais vraiment hâte de connaître le dénouement final et de voir comment la situation et la relation entre les personnages allait évoluer. La couverture est fidèle à la saga, magnifique et pleine de douceur avec une texture très agréable au touché. Le synopsis laisse présager de nombreux rebondissements et retournement de situation qui n’ont fait qu’ajouter à mon impatience de le lire.

Nous retrouvons donc Juliette après la défaite et la destruction du Point Oméga. Sa rencontre avec le dictateur Anderson s’étant soldé par une balle en pleine poitrine, elle se retrouve aux côtés de Warner, dans la chambre de celui-ci, en pleine base du secteur 45. A partir de son réveil, toutes les certitudes et les croyances qu’elles avaient se retrouvent anéantis et ce qu’elle va découvrir va achever de la changer pour de bon.

Les personnages survivants sont restés les même mis à part qu’ils sont blessés et apprennent à se reconstruire. Certains y arrivent mieux que d’autres et certains grandissent un peu plus grâce aux événements. Le côté égoïste et complètement gamin voir irrationnel d’un personnage que je ne citerai pas pour ne pas spoiler le roman, m’a prodigieusement agacé et n’avait plus du tout ma sympathie jusqu’à ce qu’il décide enfin de redevenir raisonnable. Juliette m’a énormément surprise et j’ai vraiment beaucoup aimé son évolution, sa façon de se remettre en question et de gagner en maturité face aux événements. Elle devient vraiment la personne forte et mature qu’on attendait de voir et qui pourrait être capable de les sauver tous.

Comme toujours, le style d’écriture de l’auteur à quelque chose d’envoûtant et nous entraîne dans son histoire dès les premières pages pour nous tenir en haleine jusqu’au bouquet final. L’intrigue est bien mené et s’il n’y a pas beaucoup d’action dans la première partie du roman, les rebondissements qui y sont présent suffisent à rythmé le roman à une vitesse effréné. Le récit m’a beaucoup plu ainsi que l’évolution des personnages et la tournure des événements que l’auteur leur a fait prendre  mais, j’avoue que j’ai été un tout petit peu déçue par le grand final, j’en attendait plus, j’aurai voulu connaître la suite des événements. Un petit goût d’inachevé donc, mais qui n’enlève en rien le fait que cette saga est l’une des meilleure que j’ai jamais lu à la fois intéressante et totalement addictive.

Pour conclure, un dernier tome riche en rebondissements qui est toujours aussi plaisant et addictif que les précédents mais un final qui me laisse un petit goût de trop peu. Je vous recommande néanmoins de lire cette saga qui pour moi, est l’une des meilleures du genre que j’ai pu lire jusqu’ici.

Jeunesse – Insaisissable tome 2: Ne m’échappe pas de Tahereh Mafi

Couverture Insaisissable, tome 2 :  Ne m'échappe pas

Synopsis:

Réchappée des griffes du terrible Warner, Juliette trouve pour la première fois la force de se battre et de rêver à un avenir avec Adam, celui qu’elle croyait avoir perdu pour toujours. Mais Warner n’a pas l’intention d’abandonner sa proie. De retour à la base, tout en se remettant de sa blessure presque fatale, le fils du dictateur, Warner, doit contrôler ses soldats et réprimer toute forme de rébellion dans le secteur qu’il dirige. Toujours aussi obsédé par la fuite de Juliette, il veut avant tout la retrouver, quoi qu’il lui en coûte. Il n’a pas non plus oublié ceux qui ont permis l’évasion de la jeune fille, Adam et Kenji, à qui il compte bien faire payer cher leur trahison. Mais quand le Commandant Suprême, le père de Warner, arrive pour corriger les erreurs de son fils, il est clair que le sort de Juliette ne lui tient pas tant à cœur. Warner ne peut pourtant pas courir le risque de perdre celle qu’il considère comme la clef de voûte de son plan de victoire secret…

Mon avis:

Après le tome 1 qui avait été un véritable coup de coeur pour moi, je n’avais qu’une hâte: lire la suite. La seule chose qui me faisait peur était d’en attendre un peu trop vu la manière dont j’avais été conquise lors de ma lecture du premier opus. La couverture de ce second tome est tout aussi belle que celle du premier et le synopsis laisse présager une histoire riche en rebondissements.

Nous retrouvons donc Juliette, Adam, Kenji et leurs amis au Point Oméga. Juliette essaie tant bien que mal de s’entraîner avec son pouvoir pour le canaliser et pouvoir s’en servir sans danger pour elle et ses proches. Malheureusement, elle a beaucoup de mal à accepter son statut et rencontre des difficultés pour s’intégrer aux autres membres. Avec l’aide de Castle et Kenji, elle va se lancer à corps perdu dans une lutte contre elle-même pour apprendre à vivre avec son pouvoir et s’intégrer. Son amour pour Adam est toujours intact et réciproque mais il monte en intensité au fil des pages. Ils sont loin de se douter des embûches qu’il vont rencontrer. La guerre contre le Rétablissement est toujours d’actualité et plus que jamais, proche d’éclater à leur porte.

Le personnage de Juliette m’a un peu agacé au début du roman, je l’ai trouvé trop faible, toujours à se lamenter ou à s’apitoyer sur son sort alors que ce n’était pas autant le cas dans le tome 1. Heureusement, elle évolue au cours de l’histoire pour redevenir la Juliette que j’affectionne. Castle et Kenji se révèlent un peu plus et j’ai vraiment adoré leur personnalités et leur caractères qui boostent tout le monde. Adam est fidèle à lui même mais il devient beaucoup plus combatif même si sa relation avec Juliette fait de lui une âme torturé, il ne se laissera jamais abattre. Deux autres personnages se sont révélés dans le roman, il s’agit de Warner et de son père Anderson. Warner à montré une facette de sa personnalité que je pensais pas trouver et qui m’a beaucoup touché. Il s’est montré attendrissant, doux et tendre alors que les actes qu’il a commis dans le passé sont monstrueux. J’ai découvert son passé et il en est ressorti beaucoup de compréhension et de tristesse face à toutes les horreurs qu’il a vécu. Anderson s’est révélé être quand à lui un véritable monstre pour lequel je n’ai ressenti que de la répulsion et de la colère.

Le vocabulaire est toujours le même, accessible à tout type de lecteurs. Le style d’écriture est fidèle au premier tome avec autant de poésie dans la façon de raconter. Dès les première pages, l’auteure nous emporte dans l’univers de son roman et nous tient en haleine jusqu’au point final. En plus d’être très bien écrit, l’histoire est intéressante, les personnages attachants, et le tout bien rythmé sans aucune place pour l’ennui. L’action est mêlé avec une intrigue bien ficelé sans oublier la romance avec triangle amoureux des plus intenses et passionné. Tout au long du roman j’ai énormément apprécié voir l’évolution des personnages et la tournure que prenait le récit.

Pour conclure, c’est une lecture des plus addictive que je ne peux que vous recommander mêlant action, intrigue et romance dans un cocktail détonnant! Vivement le tome 3!

Jeunesse – Retour à Paradise de Simone Elkeles

Couverture Retour à Paradise

Synopsis:

Depuis que Caleb a quitté Paradise, huit mois ont passé. Maggie a mûri; elle pense avoir tourné la page de leur histoire d’amour et a repris sa vie en mains. Mais quand le jeune homme réapparaît lors d’un camp d’été, soudain, ses certitudes vacillent et les émotions affluent. Se peut-il, malgré tout, qu’elle aime encore Caleb? Et d’un amour plus riche, plus profond, plus complexe…

Mon avis:

Le premier tome avait été un coup de coeur et je l’avais dévoré en très peu de temps.  J’avais très hâte d’en connaître la suite. La couverture est absolument magnifique et la quatrième de couverture laisse présager des retrouvailles des plus mouvementées et innatendues. Trève de blabla, passons plutôt à ce que j’en ai pensé!

Nous retrouvons donc Caleb qui comme toujours, se retrouve dans une situation particulièrement difficile qui pourrait le faire passer tout droit par la case prison. Grâce à son ancien conseiller de transition, il peut y échapper s’il participe au programme RESTART qui consite à raconter son expérience de conduite dangereuse. Mais la surprise est de taille quand il s’apperçoit que Maggie participe elle aussi à ce programme.

Les personnages principaux reviennent donc mais cette fois-ci, Maggie a gagné en maturité et Caleb affronte enfin ses problèmes au lieu de les fuir. Ils sont entouré d’autres personnages dont Damon, l’ancien conseiller de transition de Caleb, qui m’a particulièrement touché de par son histoire et son dévouement envers les jeunes en difficultés. Les autres participants au programme RESTART tel que Matt, Lenny, Erin et Trish ont été une belle surprise puisqu’avec leur caractère variés et heut en couleurs, ils ont vraiment participé à l’histoire et été un véritable plus.

 Le vocabulaire est très accessible et simple de compréhansion. La narration s’éffectue tour à tour par le biais de Caleb et Maggie, chose que j’ai trouvé appréciable pour avoir le point de vue et les sentiments propre de chacun des personnages. Le style d’écriture est fidèle au premier tome, à la fois frais et fluide, les pages se tournent très rapidement et on se retrouve happé par l’histoire aux côtés des personnages. L’histoire est vraiment intéressante puisque même si l’on peut se douter du dénouement final, rien n’est acquis et on va de rebondissements en rebondissement. L’idée du programme RESTART m’a paru très intéressante aussi et j’ai beaucoup aimé les réunions et rencontres qui en ont découlé.

Pour conclure, j’ai passé une fois de plus un excellent moment de lecture avec une belle histoire, des personnages haut en couleurs et attachants et une plume qui nous ravie du début à la fin. Je ne saurai que vous conseiller cette romance en deux tomes!