Maybe Someday de Colleen Hoover

Couverture Maybe Someday

Synopsis:

À 22 ans, Sydney a tout pour être heureuse : des études passionnantes, le mec parfait, Hunter, et un superbe appartement en coloc avec sa meilleure amie Tori. Jusqu’au jour où elle apprend que ces deux êtres qui lui sont le plus chers lui cachent un secret impardonnable… Sydney décide alors de tout plaquer. Elle se rapproche de plus en plus de Ridge, son mystérieux voisin. Elle vibre lorsqu’il lui joue ses magnifiques mélodies à la guitare sur son balcon. Mais chacun a ses secrets, et Sydney va découvrir ceux de Ridge à ses dépens. Ensemble, ils vont comprendre que les sentiments qu’ils partagent ne leur laissent pas le choix dans leurs décisions.

Mon avis:

Après en avoir entendu parler en bien un peu partout sur les réseaux sociaux, j’ai eu envie de découvrir ce roman. La couverture est totalement en accord avec le roman et je la trouve très jolie. Le synopsis laisse présager une jolie romance sur fond de musique et j’avais hâte de me plonger dans sa lecture pour le découvrir. Je me demandais juste si ce ne serai pas un peu déjà vu mais je n’imaginais pas à quel point je me trompais.

Nous faisons donc la connaissance de Sydney, une jeune femme qui a première vu, possède tout ce qu’on pourrai vouloir. Un job, un appartement en colocation avec sa meilleure amie et un petit ami merveilleux du moins, c’est ce qu’elle pensait… Du jour au lendemain son quotidien et ses habitudes vont être bouleversé et elle va tout plaquer. Elle se réfugiera chez son mystérieux voisin qu’elle aimait tant écouter jouer de la guitare sur son balcon mais elle ne pense pas un seul instant que cette nouvelle colocation et les rencontre qu’elle y fera bouleverseront sa vie.

Le personnage de Sydney parait somme toute banal, une jeune femme tourmenté par la tournure qu’à pris sa vie de femme indépendante et pourtant… Elle est attachante, loyale et adorable. On se prend très vite d’affection pour elle et il est aisé de s’identifier à son personnage, ses peines de coeur, ses sentiments. Le personnage de Ridge est très mystérieux et quelque fois difficile à suivre mais tout au long du roman, on découvre un jeune homme bon et loyale avec un coeur énorme et une histoire difficile. D’autres personnages les entourent et apportent leur touche au récit mais ce qui est certain, c’est qu’ils ne laissent pas indifférents.

Le style de l’auteur est à la fois fluide et frais, très agréable à lire et le vocabulaire employé est accessible à tous. En ouvrant ce livre, je m’attendais à lire une romance mais j’étais loin du compte! C’est en effet une romance mais c’est surtout une histoire hors du commun avec des personnages tous plus attachants les uns que les autres. Je me suis prise d’affection pour chacun d’entre eux. J’ai été émue, heureuse, triste et étonnée, l’auteur m’a tenue en haleine tout au long du récit et m’a fait ressentir chacun des sentiments des personnages. Je crois que je n’ai jamais lu une romance aussi belle, une histoire hors du commun! Et justement, c’est ce qui ma plu! De l’originalité et des sentiments forts de bout en bout avec des personnages attachants.

Pour conclure, c’est juste un énorme coup de coeur pour une romance qui en vaut vraiment la peine et que je vous recommande à tous! Ce n’est pas une simple romance c’est une histoire magnifique pleine de tendresse et d’espoir dont vous ne ressortirez pas indemne!

Publicités

Fight for Love tome 4: Rogue de Katy Evans

Couverture Fight for love, tome 4 : Rogue

Synopsis:

Dans REAL, Brooke Dumas rencontre Remington Tate grâce à sa meilleure amie, Mélanie et c’est maintenant au tour de celle-ci de tomber sur l’homme qui fera vibrer son coeur. Après l’avoir attendu des années, un soir de pluie, il est là, fort et mystérieux… Il se nomme Greyson King et il vole à son secours. Il est intrépide et il est peut-être bien l’amoureux, l’ami et le protecteur qu’elle a toujours cherché. Lorsqu’ils font l’amour et qu’il prononce son nom, c’est comme si tout prenait du sens. Mais il disparaît sans un mot et lorsqu’il réapparaît, c’est pour lui dire :  » Je ne pourrai pas te rendre heureuse.  » Ne supportant d’être loin de lui, elle finit par découvrir le côté obscur qu’il était déterminé à lui cacher et se rend alors compte que leur première rencontre n’était peut-être pas due au hasard… Prise dans un tourbillon d’émotions, Melanie n’a rien à quoi se raccrocher, si ce n’est cet homme qu’elle devrait certainement fuir comme la peste. Que feriez-vous si votre Prince charmant était en réalité un véritable escroc ?

Mon avis:

Ce roman est le quatrième tome de la saga et j’avais très envie de le découvrir sachant qu’il peut se lire indépendamment des autres. La couverture est à la fois sombre, sobre et annonce le ton du récit. Quand au synopsis, il attire la curiosité et donne envie de se plonger dans sa lecture.

Nous faisons la connaissance de Mélanie, une jeune femme voyant toujours le côté positif de tout et tous le monde, aimant faire la fête et accumulant les aventures d’un soir. Elle porte au fond d’elle, malgré sa bonne humeur et sa joie de vivre, une profonde blessure et un lourd secret. Lors d’une de ses soirées qu’elle affectionne tant, elle est loin de se douter que la rencontre qu’elle va faire va la bouleverser et changer sa vie à tout jamais.

Le personnage de Mélanie est vraiment agréable avec sa loyauté et sa bonne humeur permanente. La voir évoluer au cours de l’histoire, voir ses blessures, son secret, m’ont fait découvrir une femme fragile mais courageuse. Greyson est un personnage torturé avec une vie loin d’être normale. Il est le parfait bad boy ténébreux qui fait fondre la gente féminine. Son caractère, sa force m’ont beaucoup plu mais j’ai adoré le voir évoluer et briser sa carapace pour découvrir l’homme qu’il est réellement. D’autres personnages font partie du roman mais je vous laisse le soin de les découvrir pour ne pas les spoilers.

Le style d’écriture de l’auteur est fluide et le vocabulaire employé en font un roman pour public averti. L’histoire est prenante et le livre se lit rapidement. J’ai beaucoup aimé l’intrigue même si je trouve que le côté érotique a un peu occulté le reste. Ca me fait beaucoup pensé à une sorte de James Bond et j’aurai souhaité que le côté de l’Underground soit un peu plus présent et développer.

Pour conclure, ce n’est pas un coup de coeur mais une romance érotique plaisante qui se lit vite et bien.

Célibataire, mode d’emploi de Liz Tuccillo

Couverture Célibataire , mode d'emploi

Synopsis:

Par un frais matin d’octobre, Julie Jenson, publiciste célibataire de trente-huit ans, se rend à son bureau lorsqu’elle reçoit un appel de son amie Georgia, au bord de la crise de nerfs : son mari la quitte ! Malgré tout, cette dernière réussit à convaincre Julie d’organiser une sortie avec toutes leurs amies célibataires pour se convaincre qu’on s’éclate bien mieux quand on est libre. La soirée qui commence avec quelques verres, s’achève aux urgences de l’hôpital, ce qui provoque chez Julie une véritable prise de conscience. Lasse de ses déboires et de ses déceptions sentimentales, elle quitte son emploi et se lance dans un tour du monde pour comprendre comment les femmes d’ici et d’ailleurs vivent le célibat. De Paris à Rio, en passant par Bali, Julie va découvrir l’aventurière qui sommeillait en elle.

Mon avis:

Je dois avouer que j’ai acheter ce roman il y a un bon bout de temps mais pour une fois, j’ai visionner le film avant de me lancer dans le roman et là, juste une grosse déception! Je me suis dit que le livre ne pouvait pas être aussi mauvais surtout que c’est un petit pavé! Je me suis donc lancé et j’avais hâte de voir si le synopsis tiendrait ses promesses.

Nous faisons donc la connaissance de Julie, une célibataire de 38 ans mais aussi de ses amies: Georgia, Alice, Ruby et Serena. Toutes les cinq sont rongées par le désir de rencontrer l’homme de leur vie, le vrai. La réalité va se révéler bien plus compliqué et cruelle que cela mais Julie décide d’entreprendre un voyage qui lui permettra de découvrir de quelle façon se débrouille les femmes sur les autres continents. Un voyage initiatique à la quête de l’amour mais pas uniquement…

Le personnage de Julie est très intéressant et j’ai beaucoup apprécié la voir évoluer tout au long du roman. Loyale et fidèle envers ses amies, c’est aussi une jeune femme pleine de ressources et en quête de solution pour soulager la détresse des femmes célibataires. Son courage dans le fait de remettre en question sa vie, son job, sa situation est juste admirable et j’ai adoré la suivre dans son voyage. Ses quatre amies ont toutes des caractères bien différents et hauts en couleurs avec chacune, ses déboires amoureux. Elle finissent par toutes se lier d’amitié et ne former plus qu’une bande que j’ai juste adoré! C’est le groupe de copine qu’on rêve toutes d’avoir!

Le style de l’auteur est à la fois fluide et frais, les pages se tournent très vite et contrairement au film, on est très vite entraîné au coeur du récit. Le vocabulaire de l’auteur est accessible à tous et je n’ai pas ressenti de moments longs ou inutiles au contraire. J’ai lu ce livre comme on boit un petit verre de vin sur sa terrasse un soir d’été, en le savourant. Le voyage à travers le monde de Julie et l’amitié indéfectible qu’elle et ses amies se portent ont juste été génial à lire et pas une seule seconde je n’ai eu envie de lâcher ce roman. Une fois plongé à l’intérieur, on se prend d’affection pour les personnages et surtout, on est tenue en haleine de la première à la dernière page. L’idée du voyage initiatique à travers le monde pour voir comment les femmes se débrouille en tant que célibataire à travers le monde est juste passionnante et j’ai adoré!

Pour conclure, c’est un roman à la fois frais et plein d’amour à dévorer sans aucune modération! Je le recommande à tous les fans de romance contemporaine qui veulent voyager.

 

Ghost Walkers tome 4: Jeux interdits de Christine Feehan

Couverture GhostWalkers, tome 4 : Jeux interdits

Synopsis:

Lorsque Jack Norton, membre des GhostWalkers, parvient à fausser compagnie aux rebelles qui l’ont capturé dans la jungle du Congo, ses problèmes ne font que commencer. Parti chercher de l’aide à Kinshasa, il rencontre Briony, une séduisante jeune femme dotée des mêmes pouvoirs que lui. Mais tandis qu’ils tentent d’échapper à leurs nombreux ennemis, ils découvrent que leur rencontre et l’attirance immédiate qu’ils ressentent l’un pour l’autre n’a rien d une coïncidence.

Mon avis:

Après avoir lu les trois précédents tomes, je ne pouvait pas faire l’impasse sur le 4ème et dernier tome en que nous avons en français. J’ai beaucoup aimé chacun des personnages et l’univers de cette saga et j’avais hâte de la terminer entre guillemet puisqu’il y en a beaucoup plus en VO. La couverture est beaucoup moins jolie que les autres, je la trouve froide mais pourtant elle correspond vraiment à l’histoire.

Dans ce tome nous faisons plus ample connaissance avec Jack et son frère jumeau Ken Norton. Envoyés pour une mission au Congo, Jack va se retrouver coincé la bas et devoir tout mettre en œuvre pour échapper aux rebelles et retrouver son équipe de Ghost Walkers et son frère. Il était loin d’imaginer qu’une rencontre fera basculer sa vie et qu’une femme réussira à voir au plus profond de lui mais aussi à révéler son humanité et son coeur qu’il croyait à tout jamais perdu.

Le personnage de Jack est plutôt complexe, il fait paraître un caractère froid et dur comme le roc. Tueur né, il se charge de ses missions sans aucun état d’âme et se pense dénué de coeur mais aussi d’humanité. Son évolution tout au long du roman m’a beaucoup plu et son histoire a su me toucher. Ken est un peu l’opposé de Jack, beaucoup plus sociable et doux mais ça n’en fait pas moins un soldat tout aussi redoutable. Sa loyauté envers son frère et son humour m’ont séduite. Briony est un personnage très différents puisque c’est une femme pleine de ressources et, tout comme les deux frères, elle dispose de pouvoirs physiques et psychiques amplifiés. Elle est à la fois forte et fragile mais fait preuve d’un courage et d’une bonté inégalable.

Le style de l’auteur est fluide et il y a dans ce tome beaucoup d’action tout au long du roman. Le vocabulaire est accessible mais le roman reste pour un public averti. L’histoire est très intéressante et on découvre pas mal de révélations sur les manipulations génétiques qu’ils ont subi. La romance reste présente tout comme les scènes érotiques mais je les ai trouvés plus belles et plus agréable à lire. L’auteur m’a tenu en haleine de la première à la dernière page et a su me porter dans son univers. J’aime beaucoup cette saga mais mon gros regret reste bien présent puisque les Editions Milady n’ont pas continuer la saga en français donc il faudra se tourner vers la VO pour connaître la suite.

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé ce tome mais avec un goût amer puisque je ne lirai pas la suite disponible uniquement en VO pour le moment.

Ghost Walkers tome 3: Jeux Nocturnes de Christine Feehan

Couverture GhostWalkers, tome 3 : Jeux nocturnes

Synospsis:

Gator Fontenot de l’unité paranormale des Forces Spéciales a pour mission d’aider la jeune Iris Johnson. Dans le passé, elle a été victime des mêmes expériences horribles qui ont fait de Gator un GhostWalker. Iris est une bombe à retardement en quête de vengeance. Mais comment venir en aide à quelqu’un lorsqu’on est animé du même désir de violence et de vengeance ?

Mon avis:

Voilà une saga que j’avais débuté il y a quelques années maintenant. Les tome 3 et 4 m’attendaient bien sagement dans ma bibliothèque et je me suis enfin décidé à les en sortir pour lire le tome 3. Dans mes souvenirs, j’avais beaucoup aimé les deux premiers tomes donc je ne me faisait pas de soucis pour savoir si il allait me plaire ou non et le synopsis me donnait très envie de le découvrir tout comme sa superbe couverture!

Nous retrouvons donc les Ghost Walkers, des hommes ayants subi des manipulations pour accroître leur capacités physiques et psychiques. Le personnage principal, Raoul alias Gator, est envoyé en mission pour enquêter sur la mort de deux jeunes chanteuses à la voix envoutante mais aussi pour retrouver l’une des leurs: Flamme. Il est loin de se douter que dans les profondeurs de son bayou natal se cachent d’horribles secret et que sa rencontre avec Flamme va venir chambouler toute sa vie et celle de sa famille.

Le personnage de Gator m’a beaucoup plu de par son caractère un peu bourru qui cache pourtant un côté tendre, possessif et protecteur. Son histoire et ses tourments m’ont touché, j’ai beaucoup aimé sa force, sa loyauté et son courage et plus que tout, le voir évoluer et ressentir des sentiments forts pour Flamme. C’est une femme très forte et téméraire que la vie n’a pas épargné depuis sa tendre enfance. Elle est pleine de colère et animé par un esprit de vengeance mais c’est finalement une femme brisée et fragile que l’on découvrira derrière sa carapace.

L’auteur à su me tenir en haleine tout au long du roman mais je déplore tout de même quelques longueurs qui m’ont parfois ennuyé. Le vocabulaire est accessible à tous mais le roman est réservé à un public averti. L’histoire est intéressante puisque l’on retrouve certains personnages des tomes précédents et que l’histoire suit son cours sur fond de thriller, d’enquête policière et de romance. Il y a tout de même pas mal d’action dans ce tome ci et l’histoire d’amour apporte un réel plus au récit. On a l’impression que les personnages se complètent totalement et sont indissociable. Outre le fait que je suis une fan de romance en tout genre, j’ai hâte de lire le prochain tome pour connaître la suite de leurs recherche. Je crois savoir que les Editions Milady ont arrêté la publication de cette saga et c’est bien dommage…

Pour conclure, j’ai passé un bon moments malgré quelques longueurs mais je ne peux pas vous recommander cette saga puisque nous n’aurons pas la suite en français…