Film – La couleur des Sentiments

J’inaugure aujourd’hui cette nouvelle rubrique de mon blog parce qu’en plus des livre je regarde beaucoup de film que ce soit seule, avec mon homme ou encore avec des amies. Le but? Parler de films qui m’ont plu, vous faire partager mon ressenti et, peut-être, vous donner envie de les regarder à votre tour.

La couleur des sentiments est un film que j’avais très envie de voir puisque j’en avais entendu parler et que le sujet me paraissait vraiment intéressants surtout de nos jours où la plupart des gens se voilent la face alors que le racisme est encore présent, même si ce n’est plus de la même façon. Il est des films qui racontent une vérité, une vérité pas toujours facile à accepter, à voir et à entendre et La couleur des sentiments en fait partie. Le film est tiré du livre « The Help » publié en France sous le nom de « La couleur des sentiments et dont voilà le synopsis: Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s’occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L’insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s’enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s’exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu’on n’a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l’ont congédiée. Je n’ai pas lu ce livre mais j’ai trouvé le film fidèle à ce synopsis. J’ai ressenti beaucoup de chose comme de la colère, de l’indignation et de la tristesse, j’ai versé des larmes et me suis sentie vraiment mal pour les personnages blancs. L’attitude des blanc m’a absolument révolté, mis à part Skeeter qui se bat aux côtés d’Aibileen et Minnie pour les soutenir et faire éclater leur condition au grand jour. Ces personnages sont tous les trois très attachants et ont toutes dans leur bagages, une histoire difficile qui les as blessé et leur travail n’arrange rien. Pourtant je les ai trouvés tellement fortes, fortes de ne rien dire, forte de subir en silence et de toujours resté poli face à des gens qui ne font preuve d’aucune politesse envers elles et encore moins de respect. Et courageuse, courageuse d’avoir osé malgré le danger que cela représentait pour leur travail et leur vie, osé parler et dire toute la vérité pour qu’elle soit révélé! Faire un film sur ces années 60, où les lois raciales font autorité, est à la fois courageux et dérangeant pour certaines personnes et pourtant il est tellement réaliste et criant de vérité, il en fait une histoire pleine de justesse, un magnifique témoignage. Le Film dure presque 2h30 et pourtant l’ennui n’y est pas présent une seule seconde , nous suivons le destin et la vie de ces femmes, nous nous attachons à elles et nous nous battons à leurs côtés. Les actrices jouent leurs rôles à la perfection et j’ai pu apprécié chacune d’elles!

Un film bouleversant, qui porte à la réflexion, qui touche et ne laissera personne indifférent. Un film que je vous conseille vraiment de regarder, avec des actrices magnifiques dans leur rôle et un film réalisé de superbe manière.

Genre : Drame – Nationalité : Américaine – Certification : PG-13 – Date de sortie USA : 12 août 2011 – Date de sortie en France : 26 octobre 2011 – Avec Viola Davis, Bryce Dallas Howard, Octavia Spencer et  Emma Stone – Producteurs : Brunson Green, Chris Columbus et Michael Barnathan – Producteurs exécutifs : Mark Radcliffe, Tate Taylor, Dean Jones, Nate Berkus, Jennifer Blum, Jeff Skoll et Mohamed Khalef Al-Mazrouei.

Publicités